Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur (ou de l'épreuve): RÉFLÉCHIS

22:44Ministere MotsdeDieu

C'est avec cette pensée du roi Salomon (Ecclésiaste 7: 14) que j'ouvre cette méditation tandis que nous retrouvons le peuple d'Israël dans l'oasis d'Elim. Une oasis comptant 12 sources d'eau (une pour chacune des tribus.... ?) et 70 palmiers; un chiffre qui nous rappelle que les personnes issues de Jacob étaient de 70 en entrant en Égypte. Aujourd'hui, là où nous reprenons notre texte, il y a à peu près deux millions de personnes qui sont rassemblées! Deux millions de personnes qui sont passées à sec au milieu de la mer Rouge, afin de rejoindre le pays où coule le lait et le miel: la terre promise par l'Éternel à Abraham pour sa descendance. Deux millions de personnes qui, quelques jours auparavant, après que Dieu eut accompli un miracle en faveur de son peuple en changeant l'eau amère en eau douce..., ont reçu le premier commandement sur lequel il devait bâtir leur vie. Alors que ce temps de repos était bénéfique pour la réflexion, pour se remémorer les expériences extraordinaires dont ils avaient été les témoins ou les bénéficiaires, combien méditaient-ils réellement cette Parole de Dieu qu'ils venaient de recevoir (Exode 15: 26)? Si tu écoutes attentivement la voix de l'Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois... La Parole de Dieu allait-elle s’enraciner dans leur coeur ou simplement effleurer leur conscience sans les toucher profondément quoique l'obéissance qui leur était demandée était porteuse de l'assurance d'une bonne santé physique? Hélas..., l'Écriture est là pour nous apprendre que la majorité des personnes présentes n'ont pas pu entrer dans la Terre promise, excepté les enfants en dessous de vingt ans (Nombres 14: 29-30), et excepté Caleb et Josué qui furent les seuls à garder la foi. Et à qui (l'Éternel) JURA-T-IL qu’ils n’entreraient PAS dans son repos, sinon à CEUX QUI AVAIENT DÉSOBÉI? ... ILS NE PURENT Y ENTRER À CAUSE DE LEUR INCRÉDULITÉ. Hébreux 3: 18-19 ... retranchées pour cause d’incrédulité... CRAINS; car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et: bonté de Dieu envers toi, SI tu demeures ferme dans cette bonté; AUTREMENT, TU SERAS AUSSI RETRANCHÉ. Romains 11: 19-22 Au jour du bonheur, la Parole de Dieu nous invite à profiter de ce bonheur – «sois heureux» –, toutefois ce bonheur ne doit pas nous faire oublier que «toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du père des lumières» (Jacques 1: 17). Pour l'avoir oublié..., pour avoir oublié les bontés de l'Éternel, pour n'avoir point entretenu leur reconnaissance, plusieurs, dans l'Église de la fin des temps, ont «réussi» à «mettre en oubli la purification de leurs anciens péchés» (2 Pierre 1: 9). Ayant perdu la valeur du sacrifice de Jésus-Christ, ils ont délaissé la foi véritable, la sécurité de la Parole de Dieu au point de perdre confiance dans l'instruction donnée par les Saintes Écritures... ; perdu la confiance même en lisant régulièrement la Bible! Une lecture qui ne les enrichit plus parce qu'elle n'est plus une lampe sur leur chemin (Psaume 119: 105). N'ayant plus d'appui solide pour construire leur vie, ils focalisent désormais leur attention sur le simple fait que Dieu est amour, NE VOULANT PLUS SAVOIR QUE C'EST AUSSI UN DIEU TROIS FOIS SAINT DONT LE TRÔNE A POUR BASE LA JUSTICE (Psaume 97: 2). S'il devait en être ainsi..., si la justice et la sainteté de Dieu devaient être écartées, si elles ne devaient plus être prises en considération, on pourrait se demander dans quel «ciel» nous passerions l'éternité! Un «ciel» sans sainteté, est-ce vraiment imaginable alors que le Nouveau Testament ne cesse de nous exhorter à marcher dans la crainte et la sainteté! .... Travaillez à votre salut avec crainte et tremblement... Philippiens 2: 12 Si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’oeuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage... 1 Pierre 1: 17 Dieu nous a appelés... à la sanctification... 1 Thessaloniciens 4: 7 Recherchez... la sanctification, sans laquelle PERSONNE ne verra le Seigneur. Hébreux 12: 14 Avant de poursuivre, nous devrions réfléchir très sérieusement sur ces quelques versets qui, parmi tant d'autres, mettent en avant la crainte (respectueuse) que nous devons avoir à l'égard du Seigneur. Une crainte qui devrait rendre le serviteur ou la servante serviable à l'égard de son Seigneur! Peu importe que nous mettions en avant le fait que nous soyons «enfants de Dieu», car dans la maison du Maître, il y a deux sortes de serviteurs: les bons et les mauvais! Deux sortes de serviteurs qui seront jugés en fonction de leur travail, de leur obéissance! (Serviteur) fidèle et prudent (Matthieu 24: 45); bon et fidèle (25:21).
 (... entre dans la joie de ton maître...) (Serviteur) méchant et paresseux (Matthieu 25: 26); inutile (v. 30).

 (Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents....) Nous voici donc en présence de deux catégories fort distinctes de serviteurs qui font partie des «gens de la maison de Dieu», une maison où l'on ne trouve que ceux et celles qui ont été sauvés!
 Rappelons-nous ce que le Saint-Esprit a dit par la bouche de l'apôtre Paul pour définir les rachetés: «vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.» Éphésiens 2: 19.
 Voilà ce que nous sommes! C'est l'Écriture qui le dit: - gens de la maison de Dieu bons et fidèles; - ou gens de la maison de Dieu méchants et paresseux, (mais gens de la maison de Dieu quand même!) Dieu parlerait-il pour ne rien dire? Je ne peux pas le croire! Si SA Parole n'était pas l'exacte vérité – aussi bien quand il parle de salut que de perdition, de bonheur ou de malheur – alors j'aurais à craindre pour mon éternité! Par contre, si je puis me reposer sur SES promesses (ce que je désire faire jusqu'à mon départ pour la Cité céleste), je dois aussi prêter une grande attention sur les avertissements qu'il donne, SA Parole restant LA Vérité quel que soit le sujet qu'elle aborde. Ainsi le peuple de Dieu – Israël ou l'Église de Jésus-Christ – est continuellement mis au pied du mur, continuellement placé devant le choix d'obéir ou d'en faire à sa tête. Les Hébreux, en repos à Elim avaient donc l'occasion de se remettre en mémoire les derniers évènements passés afin de comprendre que leur avenir était entre de bonnes mains, celles du Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Certes, ils avaient eu des moments difficiles à passer, mais ceux qui avaient le coeur droit auraient pu dire ce que David allait dire plus tard et ce que nous pouvons dire aussi nous-mêmes SI NOUS FAISONS HONNÊTEMENT LE POINT SUR NOTRE VIE D'ENFANT DE DIEU (Psaume 34: 4): Il m’a délivré de TOUTES mes frayeurs. En prenant en considération leur libération, le changement de l'eau amère en eau douce et le campement où ils étaient installés, à première vue rien ne les empêchait d'obéir à Dieu, et de poursuivre leur route en lui faisant confiance. Tout avait été bénéfice pour eux depuis que Dieu avait pris en main leur destinée. Tout...! Y compris la charge supplémentaire de travail qui leur fut imposée après que Moïse eut son premier entretien avec Pharaon. Déjà, l'Écriture allait nous montrer une vérité difficile à comprendre dans l'épreuve, mais une vérité... «VRAIE» puisqu'elle sort de la bouche de Dieu: Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Romains 8: 28 Nous savons que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son propos. (V. Darby) Qu'avaient-ils à redouter? Le mal qu'on a voulu leur faire s'est changé en bien «après qu'ils aient eu souffert un peu de temps» (1 Pierre 5: 10) au point qu'ils quittèrent l'Égypte avec les richesses de ceux qui les avaient exploités (Exode 3: 22, 11: 2) Jusqu'à présent, la bonté de Dieu s'était manifestée - gratuitement - à leur égard alors qu'ils ne méritaient rien! Méritaient-ils d'être sauvés? Étaient-ils dignes d'être conduits dans un pays où coulent le lait et le miel? S'ils ne méritaient rien, nous ne méritons pas plus qu'eux: tout est grâce! Nous sommes sauvés par grâce, c'est le don, le cadeau que Dieu nous accorde par Jésus-Christ (Éphésiens 2: 8). Sauvés pour SERVIR; ne l'oublions JAMAIS! Il n'y a pas de place préparée pour des serviteurs ou de servantes inutiles dans le Royaume des Cieux; nous venons de l'entendre par la bouche même du Seigneur Jésus qui sera notre juge (Jean 5: 22). Les Hébreux avaient un seul choix à faire, tout comme nous N'AVONS TOUJOURS QU'UN SEUL CHOIX À FAIRE: CELUI DE SE SOUMETTRE OU NON À LA VOLONTÉ DE DIEU! Rien de plus, rien de moins! Certes, les bonnes décisions sont faciles à prendre lorsque l'on est à Elim, mais Elim n'est qu'une étape qu'il va falloir quitter bientôt pour s'approcher du pays promis. Qu'en sera-t-il par la suite lorsque l'adversité se fera sentir? La Parole de Dieu risque de ne plus avoir le même goût! Même pour nous...! Si notre coeur n'est pas tout entier pour Dieu! «Au jour du bonheur..., sois heureux!» Au jour d'Elim, au jours des bénédictions, au jour du rafraîchissement, sois heureux! Sois heureux et n'oublie pas de manifester ta reconnaissance! Quelqu’un est-il dans la joie? Qu’il chante des CANTIQUES. Jacques 5: 13 Chantez, chantez en son honneur! Parlez de toutes ses merveilles! Psaume 105: 2 Mais, sachant que la tribulation guette tout enfant de Dieu qui marche avec son Seigneur, l'Ecclésiaste présente aussi le revers de la médaille et donne le conseil adéquat: «Au jour du malheur (ou de l'épreuve) RÉFLÉCHIS». Cette réflexion sera d'autant plus enrichissante que nous aurons pris conscience des bontés de l'Éternel, de toutes les bénédictions qu'il nous a accordées alors que nous ne méritons rien et que nous ne mériterons JAMAIS quoi que ce soit! C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Éphésiens 2: 8 Conscient de ce don, il nous sera alors plus facile de reconnaître que ce qui nous a été donné puisse nous être retiré quelque temps afin que nous soyons capables de mieux réaliser la bonté de l'Éternel pour en arriver à dire comme Job: L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté; que le nom de l’Éternel soit béni! Job 1: 21 Et c'est bien ce qui arriva au peuple d'Israël! Elim allait lui être enlevé... ! Comment allait-il se conduire en laissant derrière lui les 12 sources et les 70 palmiers? Un regard en arrière nous rappelle que si la sortie d'Égypte fut glorieuse, elle fut entachée par le mécontentement du peuple avant même d'avoir traversé la mer Rouge: N’y avait-il pas des sépulcres en Égypte, sans qu’il fût besoin de nous mener mourir au désert? Que nous as-tu fait en nous faisant sortir d’Égypte? N’est-ce pas là ce que nous te disions en Égypte: laisse-nous servir les Égyptiens, car nous aimons mieux servir les Égyptiens que de mourir au désert? Exode 14: 11-12 Dieu étant miséricordieux, il ne tînt pas compte de leur manque de foi pas plus qu'il ne leur fit de reproche à Mara; ce n'était que des «nouveau-nés» dans la marche avec Dieu, des apprentis qui, par la suite, devaient exercer leur foi! Jusqu'à présent, aucun commandement n'avait été donné, excepté la façon de se conduire lors de l'institution de la première Pâque. Désormais, l'heure était venue de tester la fidélité du peuple que Dieu s'était choisi et de regarder comment leur foi allait tenir le coup lors de la prochaine étape. Sur quelle base allaient-ils construire leur avenir alors qu'ils allaient de nouveau connaître la soif du désert, revivre la même expérience? S'il nous est facile de juger le comportement des descendants de Jacob parce que nous connaissons la suite de leur histoire, comment allons-nous nous y prendre pour nous juger nous-mêmes? Sans doute nous est-il facile de proclamer: «je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi» (Galates 2: 20). Mais c'est certainement une autre affaire que de «DEMEURER FONDÉS ET INÉBRANLABLES DANS LA FOI..., sans que nous nous détournions de l’espérance de l’Évangile que nous avons entendu» (Colossiens 1: 23). EXAMINEZ-VOUS vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; ÉPROUVEZ-VOUS vous-mêmes. 2 Corinthiens 13: 5 Avant de quitter Elim pour une nouvelle marche dans le désert, nous devrions regarder sur quel sol nous avons construit notre vie, notre maison. En examinant le comportement des Hébreux, nous devons admettre que chaque tempête, chaque épreuve a révélé que la majorité de leur «maison» était construite sur le sable, car à chaque coup de bélier de «l'épreuve de la foi» la ruine devenait de plus en plus visible jusqu'au moment où cette vie, cette maison non consacrée, allait retourner à la poussière. Vous n’entrerez point dans le pays que j’avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun... Vos cadavres, à vous, tomberont dans le désert... Nombres 14: 30 -35 Le fou sur le sable a bâti sa maison... Le sage sur le roc a bâti sa maison... Le vent souffla et la pluie tomba... Et la maison... (C’est la même pluie qui forme les mêmes torrents poussés par le même vent. Il n’y a rien de plus ni rien de moins! La même pluie, la même tempête au même moment!) Vous connaissez la suite, soit au travers de ce chant pour enfants, soit au travers de la parabole du Seigneur Jésus (Matthieu 7: 24-27), soit selon l'exemple de certaines vies qui vous montrent ce que devez faire ou ne pas faire. En pensant à cette parabole, nous devons aussi l'associer avec d'autres paroles du Seigneur Jésus; particulièrement celles où il nous invite à CALCULER LE PRIX DE NOTRE ENGAGEMENT À SON ÉGARD (Luc 14: 28-32). ... lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer... Pour toute chose, il y a un prix à payer! Notre salut gratuit a eu un prix..., même un prix inestimable puisque le Fils de Dieu à donner sa vie pour me sauver: «le Fils de l’homme (Jésus) est venu... pour servir et donner sa vie COMME LA RANÇON DE PLUSIEURS» (Matthieu 20: 28) Si nous sommes sauvés par grâce, il nous est quand même demandé de prouver, par notre comportement, que nous avons bel et bien accepté ce salut. Il est facile de dire que Jésus est notre Sauveur..., mais en voyant certains «chrétiens» vivre, on est en droit de se demander de quoi ils ont été sauvés. Leur vie, leur comportement, leurs aspirations étant les mêmes que par le passé..., ce qui ne devrait pas être! L'apôtre Paul déclare clairement que: «SI quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, TOUTES CHOSES SONT DEVENUES NOUVELLES» (2 Corinthiens 5: 17). Le prix de notre consécration demandé par le Seigneur Jésus est élevé! À trois reprises, le Fils de Dieu dira à ses auditeurs (Luc 14: 26-33): «NE PEUT ÊTRE MON DISCIPLE» Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple. Quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple. Nous pourrions encore noter le premier avertissement qu'il donna à ceux et celles qui l'écoutaient: il dit à TOUS: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive. (Luc 9: 23) Il est probable que plusieurs n'ont jamais prêté une grande attention à l'investissement qu'il fallait faire pour construire une vie sur Jésus-Christ, la Parole de Dieu? Peut-être n'ont-ils jamais pris en considération le prix qu'il fallait payer pour suivre le Maître et qu'en conséquence ils ont bel et bien commencé à bâtir leur vie sur le Roc de la Parole de Dieu jusqu'au moment où ils se sont rendu compte que c'était un engagement qui leur coûtait trop. Ne cherchant pas le secours du Seigneur pour être soutenu dans leurs efforts: «Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables» (1 Pierre 5: 10)... ... n'ayant pas pris cette option ils ont préféré choisir un autre terrain pour édifier leur vie et cet autre terrain fut celui de la facilité (celui où il n'a pas à souffrir); un bon terrain sablonneux qui ne reste bon que pour autant que le temps soit continuellement au beau fixe! C'est parce que certains «suiveurs» de Jésus avaient construit sur le sable (de la désobéissance) et que d'autres allaient faire la même chose, qu'il leur reprocha LES PAROLES DE LEUR BOUCHE QUI NE CORRESPONDAIENT PAS AVEC LES SENTIMENTS DE LEUR COEUR; attitude qui les faisait ressembler à l'homme insensé qui construisit sa maison sur le sable... de ses sentiments, de ses pensées personnels. Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis? Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique. Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, A CREUSÉ, CREUSÉ PROFONDÉMENT, et a posé le fondement sur le roc... etc., Luc 6: 46-49 Qu'en est-il de notre engagement? Sur quoi avons-nous construit notre avenir? Sur le Roc de la Parole de Dieu ou sur le sable? Peut-être avez-vous été mal instruit et avez-vous cru qu'un engagement verbal était suffisant pour être reconnu comme enfant de Dieu et bénéficier de la place que le Seigneur prépare pour ses fidèles? Qu'importe! Il n'est pas trop tard pour prendre un bon départ! Vous pouvez encore vous asseoir et calculer la dépense, c'est-à-dire réfléchir, si oui ou non, vous voulez vous donner ENTIÈREMENT à Jésus! La lumière vient toujours avec le désir de s'instruire des choses de Dieu; et elle vient d'autant plus facilement s'il y a dans le coeur la ferme volonté d'obéir. Avez-vous cette volonté? MAIS s'il n'y a pas ce désir sincère de mettre en pratique la Parole de Dieu, à coup sûr il y a des choses qui ne nous seront jamais révélées, des choses simples qui perdront de leur éclat et qui finiront par ne plus rien dire à force d'avoir été négligées. N'ayant pas cherché à avoir un fondement solide, ceux qui agissent ainsi se contenteront d'une «maison» sur le sable! Ouvrons les yeux et considérons toutes les vies dites chrétiennes qui sont tombées en ruine; toutes ces vies qui n'ont plus de fondement! RÉFLÉCHIS Réfléchis..., non seulement au jour du malheur, au jour de la tempête, mais réfléchis aussi avant que le malheur ne vienne, ce malheur éternel où même une saine réflexion ne pourra jamais changer l'enfer en Paradis. Pour le sage, le sentier de la vie mène en haut, Afin qu’il se détourne du séjour des morts qui est en bas. Proverbes 15: 24 *** C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je (Jésus) dis ET LES MET EN PRATIQUE, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et NE LES MET PAS EN PRATIQUE, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. Matthieu 7: 24 et suivants *** Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! Psaume 18: 2

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact