La valeur d’une alliance conclue avec Dieu

07:12Ministere MotsdeDieu

Je veux vous rappeler certains faits de l’Écriture qui nous montrent la valeur d’une alliance faite avec Dieu. Je choisirai comme sujet le passage d’Exode 15 : 26 : « Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens ; car je suis l’Éternel, qui te guérit. » Dieu appelle Son peuple à établir une relation spéciale avec Lui. Dieu accepte de Se lier par des alliances. Une alliance est plus qu’un contrat. Un contrat est un accord entre deux parties. Une alliance, c’est plus que cela. Par exemple, l’État de Caroline du Sud n’accepte aucun divorce. En Caroline du Sud, le mariage n’est pas accepté comme un contrat légal, mais comme une alliance. Ils expliquent leur position de la manière suivante. Un homme et une femme établissent une alliance avec le Dieu Tout-Puissant, pour vivre ensemble comme mari et femme. Il se peut que, plus tard, l’homme et la femme changent d’avis, mais leur loi affirme que Dieu, étant partie prenante dans cette alliance, n’a pas changé d’avis en ce qui Le concerne. Il est l’une des deux parties, l’homme et la femme représentent l’autre partie. Une partie ne peut rompre l’alliance à elle seule. Il faut que les deux parties soient d’accord pour la rompre. Dieu est l’une des parties dans l’alliance de guérison Bien-aimés, je voudrais que vous compreniez que Dieu est l’une des parties dans l’alliance de guérison. Dieu a conclu une alliance avec les enfants d’Israël lorsqu’ils ont formé une nation après leur sortie du pays d’Égypte. Il avait prévu des dispositions pour accepter aussi dans cette nation d’autres peuples que les Israélites, sous certaines conditions. Tous ceux qui voulaient s’associer à Israël et faire partie de ce peuple, devaient donc souscrire aux termes de l’alliance originelle que Dieu avait conclue avec Abraham, dans Exode 12 : 48-49 : « Si un étranger en séjour chez toi veut faire la Pâque de l’Éternel, tout mâle de sa maison devra être circoncis ; alors il s’approchera pour la faire, et il sera comme l’indigène ; mais aucun incirconcis n’en mangera. La même loi existera pour l’indigène comme pour l’étranger en séjour au milieu de vous. » Nous trouvons des occasions où il y a eu une violation d’une alliance, et nous remarquons que les conséquences de cette violation ont été très importantes. Les fils de Jacob avaient conclu une alliance avec les habitants de Sichem, pour donner leur soeur en mariage au prince Sichem. Cette alliance fut scellée par le rite de la circoncision. Mais au lieu de respecter l’alliance, Lévi et Siméon, dans la colère de leur âme, se saisirent de leur épée et tuèrent tous les mâles de la cité de Sichem, en leur prenant toutes leurs possessions. La conséquence de cet acte fut de placer les deux frères sous le jugement de Dieu. Le vieux Jacob, prophétisant par l’Esprit, leur dit : « Maudite soit leur colère, car elle est violente, et leur fureur, car elle est cruelle ! Je les séparerai dans Jacob, et je les disperserai dans Israël » (Genèse 49 : 7). Je veux attirer votre attention sur la valeur attachée au fait de rester fidèle à une alliance conclue avec Dieu, et sur la malédiction que les hommes attirent sur eux lorsqu’ils rompent cette alliance. La prophétie de Jacob s’accomplit. Lévi et Siméon avaient violé une alliance conclue avec Dieu, et l’âme du vieux prophète, contemplant les siècles à venir, vit quelles en seraient les conséquences. À l’heure de sa mort, il révéla aux deux frères quel serait le châtiment de leur péché. L’alliance de guérison La guérison constitue l’une des alliances proposées par Dieu. Dieu nous offre une alliance de guérison claire et nette, connue dans l’Écriture sous l’expression « Yahveh Rapha » , ou « Je suis l’Éternel qui te guérit » Vous pouvez lire cette alliance dans Exode 15 : 26. Cette alliance de guérison comprend quatre parties : 1. Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu. 2. Si tu fais ce qui est droit à ses yeux. 3. Si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois. 4. Je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens ; car je suis l’Éternel, qui te guérit. Bien-aimés, je voudrais que vous compreniez que lorsque les hommes, quand ils veulent être guéris, placent leur foi dans l’Éternel Dieu, tel qu’Il nous est révélé par le Seigneur Jésus-Christ, ils concluent une alliance avec Lui. C’est une union divine. Dieu a mis Sa volonté par écrit, et Il a donné des garanties éternelles pour prouver Sa fidélité en ce qui concerne cette alliance. Nous sommes donc invités, en tant qu’hommes et femmes intelligents, à établir cette relation avec Lui, et à entrer dans cette alliance avec Lui. Quand on est malade, une alliance est bien meilleure que la guérison. Cette alliance ne signifie pas simplement que Dieu viendra nous guérir lorsque nous serons malades et mourants. Cette alliance comprend trois grands principes. Le premier principe est celui de la guérison divine. Le second principe est plus grand que celui de la guérison divine, c’est celui de la santé divine. Si Dieu garde dans Sa santé divine votre famille, votre cité ou votre nation, il n’y a plus besoin de guérison divine ! Le troisième principe est celui de la vie divine. La vie divine est plus grande que la santé divine. La vie divine est l’union de notre âme avec Dieu, par laquelle nous devenons participants de Sa vie. Les enfants de Satan Il y a aussi trois principes sous-jacents à tout le problème de la guérison. Il s’agit du Péché, de la Maladie et de la Mort. C’est une engeance infernale, une représentation du royaume des ténèbres. Ce sont les enfants de Satan et de la Désobéissance. Si vous voulez connaître leurs parents, il s’agit du diable, qui est leur père, et de la Désobéissance, leur mère. De leur union sont nés le Péché, la Maladie et la Mort. La Parole de Dieu déclare expressément que tous trois sont ennemis de Dieu. Dieu hait le péché, mais Il hait de la même manière la maladie, car la maladie n’est que la mort qui commence à se manifester. Le résultat final de la rédemption acquise par Jésus-Christ est la destruction de ces trois ennemis de Dieu, ce triumvirat des ténèbres ! Tout le monde chrétien sait très bien que Jésus-Christ est venu pour racheter le monde du péché. On peut discuter sur la méthode employée par Dieu, mais on est d’accord pour croire, comme principe général, que Jésus-Christ est celui qui nous a rachetés du péché. Mais le monde chrétien ne s’accorde pas aussi bien à considérer le Seigneur Jésus comme celui qui nous a rachetés de la maladie. Il fut un temps où l’Église était d’accord sur cela. Au cours des premiers siècles de l’histoire de l’Église, les Chrétiens ne connaissaient aucun autre moyen de guérison que la guérison divine par la foi en Jésus-Christ. John Wesley a écrit, dans ses notes sur le Nouveau Testament, à propos de Jacques 5 : 14-16 : « Le seul système médical connu dans l’Église primitive pendant quatre cents ans fut la prière de la foi pour les malades. » Les premiers Chrétiens possédaient un remède, béni soit Dieu, mais c’était un remède éternel, l’Esprit éternel de vie en Jésus-Christ, dans le monde, dans leur coeur, et dans leur personne, lorsqu’ils avaient besoin de Lui pour être guéris. Le Remède de Dieu est une Personne, et non un remède matériel. Ce n’est pas une chose, mais un Être Vivant ! Bien-aimés, recevez l’Esprit de Dieu dans votre coeur, dans votre vie, dans tout votre être ! L’omniprésence de Dieu L’omniprésence est l’un des attributs de Dieu. Quelqu’un a donné de ce mot la définition suivante : « être présent partout de la même manière. » Être omniprésent signifie que l’on est présent partout de la même manière. Par conséquent, il n’y a aucun endroit où l’on puisse s’enfuir de la présence de Dieu. David a souligné cette vérité d’une manière splendide : « Où irais-je loin de ton esprit, et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. Si je prends les ailes de l’aurore, et que j’aille habiter à l’extrémité de la mer, là aussi ta main me conduira, et ta droite me saisira » (Psaume 139 : 7-10). L’esprit du prophète ne pouvait concevoir aucun endroit où Dieu n’était pas présent. Parfois les gens croient que le seul endroit où le Seigneur peut être présent est une église ou leur maison. Un jour, un homme qui recherchait le salut sortit pour aller prier dans son étable. Dieu vint le visiter, et il reçut dans son âme la conscience de son salut. Par la suite, chaque fois qu’il s’intéressait au salut de quelqu’un, il voulait l’emmener dans son étable ! Il nous faut bien garder à l’esprit que Dieu peut venir à nous n’importe où. Que Dieu soit béni ! Il y a une grande différence entre attendre et accepter. Vous devez prendre Christ comme celui qui vous guérit, et pas faire une expérience avec Lui. Avez-vous réellement remis toute votre vie au Seigneur pour qu’Il vous guérisse ? Avez-vous fait un acte bien précis de consécration au Seigneur ? Si vous l’avez fait, cela a dû régler dans votre esprit la question de savoir si vous devez compter sur d’autres moyens pour votre guérison. Un témoignage personnel Un matin, j’étais assis, souffrant terriblement d’une maladie dont j’étais affligé depuis neuf ans. Ce matin-là ; assis dans mon fauteuil, je pensais à l’échec de tous les autres remèdes qui avaient été utilisés dans ma famille et dans la famille de mon père. Je ne pouvais pas me souvenir d’une seule occasion où ces remèdes avaient eu une quelconque efficacité. Nous avions déjà enterré quatre de mes frères et quatre de mes soeurs. Quatre autres membres de ma famille étaient mourants, frappés d’une invalidité chronique. Il s’agissait d’une question de vie ou de mort. La foi commença à apparaître dans mon coeur. Je pris soudain la décision qu’à partir de ce moment, j’allais mettre ma confiance entièrement dans le Seigneur. Sur le moment, je ne réalisai pas pleinement ce que j’avais fait, mais, par cette décision de mon âme, je venais de me couper complètement de tout secours de l’homme. Je m’étais mis à part pour Dieu. Je n’avais plus personne vers qui me tourner, car j’avais refusé le secours de l’homme. Je ne me souviens pas avoir prononcé de prière. Je retournai à mes affaires et, à ma grande surprise, je me rendis bientôt compte que j’étais parfaitement guéri ! Je ne me rappelais absolument pas à quel moment cela s’était manifesté. Cela s’était sans doute produit tellement graduellement que je ne m’en étais pas rendu compte. C’est cela, la valeur d’un engagement ! Concernant le fait de remettre la guérison de notre corps au Seigneur, A.B. Simpson a dit : - « Nous devrions le faire d’une manière délibérée et définitive, et de telle façon que nous n’ayons plus à y revenir. » Mis à part pour Jésus-Christ en comptant sur Lui pour qu’Il soit notre Médecin, pour les temps et pour l’éternité ! Si un homme s’engage une fois pour toutes envers la femme qu’il se propose d’épouser, c’est chose faite, il ne peut pas répéter cet engagement. Si vous vous en remettez une fois pour toutes, et pour toujours, à Jésus-Christ pour votre guérison, c’est fait pour toujours ! Comme le dit A.B. Simpson : - « Tout comme la cérémonie du mariage n’est que le signe extérieur et le scellement d’une grande transaction, elle n’a de valeur qu’en fonction de la réalité de l’union qu’elle scelle. » Cela se passait pendant la guerre des Boers Pendant la guerre des Boers, en Afrique du Sud, les Boers tenaient le sommet d’une montagne, ce qui permettait de contrôler toute la contrée environnante, en particulier la ville de Ladysmith. On appelait ce sommet le Spoin Kop. La rivière Tugel le longe sur un côté. Un jour, grâce à une charge terrible, les Britanniques réussirent à percer, à traverser la rivière sur un pont flottant, et à prendre possession de la montagne. Le soir même, les Boers convoquèrent un Conseil de Guerre, et ils décidèrent qu’il fallait absolument reprendre le Spoin Kop si l’on voulait assurer le succès de la guerre. Comprenant que la reconquête du Spoin Kop entraînerait un terrible massacre, les officiers ne voulurent pas prendre la responsabilité d’ordonner à leurs hommes d’attaquer. Ils appelèrent donc des volontaires. On passa le message, et ceux qui voulurent se porter volontaires s’avancèrent l’un après l’autre et prirent leur position. Ils s’engageaient ainsi à la vie ou à la mort. Le lendemain, au lever du soleil, les Boers avaient reconquis le Spoin Kop, mais les trois quarts des Boers comme des Britanniques étaient morts. Voilà ce que des hommes peuvent faire dans la guerre. Cela signifie quelque chose que de se consacrer aux choses de ce monde. Cela devrait signifier tout autant, et bien davantage, que de se consacrer résolument au Seigneur Jésus-Christ. Le fait d’accepter et de recevoir le Seigneur Jésus-Christ, et de vous consacrer à Lui, devrait être un acte solennel et délibéré. Par la grâce de Dieu, je m’efforce de faire comprendre à vos coeurs cette splendide vérité. Si vous vous êtes amusé jusqu’à présent avec le problème de la guérison, et que vous vous contentez de faire des expériences avec Dieu, arrêtez, et consacrez-vous pour toujours à Jésus-Christ, dans la foi et l’amour, pour qu’Il soit celui qui vous guérit. Vous vous serez alors placé sur le terrain de la bénédiction. Vous vous serez placé là où le Seigneur vous rencontrera, ou, plutôt, là où vous rencontrerez le Seigneur. John G. Lake

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact