L'homme ferma son coeur : et Dieu ferma la porte! (1)

11:22Ministere MotsdeDieu

Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naître, et un temps pour mourir... Ecclésiaste 3: 1-2 (v. L. S) S'il y a un temps pour toute chose, faut-il encore savoir prendre le temps qu'il convient pour les choses essentielles et faire en son temps les choses qui doivent être faîtes ! Ne remettons donc pas à demain ce qui doit être fait aujourd'hui ! Mais quelle est la chose la plus importante pour nous dans ce siècle où l'on n'a plus le temps d'avoir le temps ? Ce siècle où l'on a à peine le temps de vivre qu'il faut mourir sans véritablement avoir appris à bien compter nos jours ! N'est-ce pas de savoir, le plus vite possible, si l'on est sauvé ou non et d'agir en conséquence ? (C'est aujourd'hui le jour du salut... - 2 Corinthiens 6: 2) Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand, Ils s'évanouissent : plus d'espérance ! Job 7: 6 (v. L. S) Plus d'espérance et plus de possibilité de changer quoi que ce soit à la destination éternelle que nous aurons nous-mêmes programmée en marchant ou non à la suite du Seigneur Jésus ! Nos années s'enfuient, et quoique nous puissions faire, nous ne pourrons jamais rattraper le temps perdu ! Si cette possibilité nous est interdite, par contre, il nous est possible de "racheter le temps" ! C'est ce que dit l'apôtre Paul dans son épître adressée aussi bien aux Éphésiens qu'à nous-mêmes, aussi bien aux gens de son époque qu'à nos contemporains, donnant comme raison : "car les jours sont mauvais" (Éphésiens 5. 16). Jamais nous ne pourrons évaluer à sa juste valeur le temps que nous avons perdu ! Et que de temps perdu ! Ce n'est pas notre sensibilité aux technologies modernes, aux appels des plaisirs du monde, aux loisirs qui feront en sorte que nous aurons plus de facilité pour nous consacrer au service de Dieu. Comment avoir le "feu sacré" pour lui si notre coeur est partagé ? Un petit calcul va nous venir en aide pour nous faire réfléchir. Avec deux heures de télévision par jour (le journal télévisé et le film de la soirée), ou deux heures de jeux sur ordinateur, nous obtenons un total de 730 heures pour une année ! Vous divisez ce chiffre par 16 heures (24 heures moins 8 heures de sommeil) nous obtenons 45 jours, soit un mois et demi (et bien plus pour les passionnés, bien plus si l'on y ajoute les jeux) Maintenant, si nous prenons une demi-heure chaque jour pour lire la Bible et prier, nous aurons le total "faramineux" de 10 jours sur une année ! 10 jours pour entretenir sa vie spirituelle et se préparer personnellement pour l'éternité ! Alors, aux vues de ces chiffres, ne puis-je pas consacrer un plus de temps pour Dieu, pour l'étude de sa Parole ? Il le faudrait si nous voulons nous démarquer de ceux qui aiment plus le plaisir que Dieu (2 Timothée 3: 1-5). Apprenons à aimer Dieu de plus en plus afin que nous puissions trouver davantage notre bonheur en lui. En agissant ainsi, nous serons de moins en moins sensibles aux idées de l'adversaire qui tente de faire croire qu'en se privant des plaisirs du monde, notre vie sera triste à en mourir. N'écoutons jamais cette voix trompeuse et prêtons davantage attention à la voix de ceux et celles qui ont "expérimenté" Dieu. Alors tous ceux qui se confient en toi se réjouiront, Ils auront de l'allégresse à toujours, et tu les protégeras; Tu seras un sujet de joie pour ceux qui aiment ton nom. Psaume 5: 11 (v. L. S) Heureux l'homme ... qui trouve son plaisir DANS LA LOI DE L'ÉTERNEL, Et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau... Psaume 1 (v. L. S) C'est bien parce qu'il y a un temps pour toute chose, et que le temps attribué à certaines choses, n'a pas été pris, qu'il est convenable, maintenant, de faire tout son possible pour démontrer que... ... désormais, on a pris conscience que cette vie passagère doit être remplie de la bonne façon : "RACHETONS LE TEMPS" ! Rachetons-le, d'autant plus vite que les jours sont mauvais et le seront de plus en plus en dépit des efforts de nos dirigeants qui, comme beaucoup, oublient que c'est le coeur de l'homme qui doit être changé pour que la société soit elle-même changée ! Rachetez le temps, car les jours sont mauvais. ... comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin... entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur ; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, Éphésiens 5: 16-20 (v. L. S) Ne soyons plus de ceux et de celles qui passent leur temps à "tuer le temps", qui se fatiguent à faire n'importe quoi pour occuper le court espace de vie qu'il reste avant de se trouver propulsés dans l'éternité ! Seuls les inconscients ou ceux qui n'ont pas compris que la vie se prolonge au-delà de la mort vont tout faire, selon leurs possibilités, pour jouir du mieux possible de l'instant qui passe en accordant à leur chair tous les plaisirs possibles (sans avoir besoin de parler de débauche sexuelle). Et voici de la gaieté et de la joie ! On égorge des boeufs et l'on tue des brebis, On mange de la viande et l'on boit du vin : Mangeons et buvons, car demain nous mourrons ! Esaïe 22: 13 (v. L. S) ; voir aussi 1 Corinthiens 15: 32 (v. L. S) Nous avions commencé notre méditation par une double vérité : "il y a un temps pour naître, et un temps pour mourir". Sans contredire l'Ecclésiaste, nous pouvons dire qu'il peut y avoir deux naissances et deux morts ! 1) Deux naissances pour celui qui a donné sa vie à Jésus-Christ et qui marche dans l'obéissance à SA parole : "Jésus lui répondit (à Nicodème) : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu" ; "Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau" (Jean 3: 3 et suivants). Pour vivre dans ce monde il a fallu naître indépendamment de notre volonté ! Pour vivre éternellement dans le Royaume de Dieu, pour naître dans ce Royaume, nous sommes mis à contribution. Nous avons des démarches à entreprendre, nous avons notre mot à dire. On naît dans le Royaume de Dieu par une décision volontaire et non par la volonté de parents qui ne nous ont rien demandé pour notre première naissance ! TU ES RESPONSABLE DE TA SECONDE NAISSANCE ! C'est toi qui veux ou ne veux pas naître de nouveau ! Alors que tu aurais pu "maudire le jour de ta naissance" comme l'ont fait Job et Jérémie (Job 3: 1 ; Jérémie 20: 14), Jésus t'offre une vie nouvelle dont tu peux déjà bénéficier ici-bas ! C'est ton choix personnel, c'est ta propre décision et non la volonté de quelqu'un d'autre qui fera que tu naîtras de nouveau ou non ! À toi de choisir ce qu'a toujours proposé le Seigneur : "j'ai mis devant toi la vie et la mort... Choisis la vie, afin que tu vives..." (Deutéronome 30: 19) 2) Deux morts pour tous ceux qui ont méprisé le salut que Dieu a présenté aux hommes en donnant son Fils unique pour le pardon des péchés : "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort" (Apocalypse 21: 8). Notons que cette seconde mort n'est pas un anéantissement pur et simple, mais une "vie" loin de Dieu dans un lieu de tourments. Un lieu qui, à l'origine, avait été préparé pour le diable et pour ses anges (Matthieu 25: 41). Un lieu dans lequel seront aussi jetés tous ceux qui ne seront pas inscrits dans le Livre de Vie (Apocalypse 20: 15) et ceux qui prendront la marque de la bête sur leur front ou sur leur main (Apocalypse 14: 9-11). Un lieu de perdition éternelle où "la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles" (Apocalypse 14: 11). Aux siècles des siècles, c'est-à-dire aussi longtemps que Dieu vivra, lui qui vit et règne : "aux siècles des siècles" (Apocalypse 4. 9 ; 10: 6 ; etc...) Cette dernière situation, cette seconde mort n'est guère enviable, et nous pouvons affirmer, sans faire d'erreur, que ce n'est pas de gaieté de coeur qu'elle sera appliquée lorsque viendra le jugement dernier ! Ce que Dieu VEUT : "c'est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité." (1 Timothée 2: 4) Veux-tu être sauvé, toi, auditeur ou lecteur, veux-tu naître de nouveau ou préfères-tu rester comme tu es et connaître, pour l'éternité la "seconde mort" dans l'étang ardent de feu et de soufre en compagnie de Satan, de ses anges et de tous ceux qui n'ont pas aimé le Seigneur ? Malheureusement le désir intense de Dieu est contrecarré par la propre volonté des hommes qui, dans leur grande majorité, cherchent à faire leur volonté personnelle plutôt que celle de leur Créateur. Attitude presque compréhensible pour le monde qui n'a pas voulu goûter que le Seigneur est bon, mais comportement insensé pour ceux et celles qui ont bénéficié de la grâce et du pardon de leurs péchés et qui, néanmoins continuent à faire leur volonté au lieu de la soumettre à leur Sauveur. Un Sauveur qui voudrait aussi devenir leur Seigneur afin qu'il reste leur Sauveur ! Comme nous l'avions dit il y a quelques semaines en arrière : "CESSONS D'APPELER JÉSUS "SEIGNEUR" si nous ne voulons pas mettre en pratique SA Parole, puis réfléchissons un instant: Jésus peut-il encore être notre Sauveur si nous ne voulons pas qu'il règne sur nous ? L'infinie patience de notre Père céleste ne saurait contrarier les plans qu'il a établis. Le temps s'écoule inlassablement tandis que les prophéties s'accomplissent sans que les hommes rebelles ou les nations rebelles puissent infléchir la volonté du Seigneur. Les hommes étant eux-mêmes incapables d'ajouter une seule coudée à leur vie (Matthieu 6: 27) comment pourraient-ils "manipuler" celui qui leur a donné le souffle de vie ? Le temps de l'homme est compté ! Non par l'homme lui-même puisqu'il n'a aucune idée du nombre de ses jours, mais par celui qui a inscrit sur son livre les jours qui lui sont destinés : "sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m'étaient destinés, avant qu'aucun d'eux existât" (Psaume 139: 16). La seule chose qu'il nous est possible de compter, ce sont nos jours écoulés tout en prenant en considération qu'aucun d'entre eux ne peut plus être modifié. Et le temps passe, il passe toujours plus vite aux yeux des hommes qui ne manquent pas d'en faire la remarque. Réalisent-ils que bientôt ils n'auront plus le temps d'avoir du temps, plus le temps de servir le Seigneur, ou pire encore, plus le temps de se mettre en ordre avec lui ? Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naître, et un temps pour mourir... Ecclésiaste 3: 1-2 (v. L. S) Il y a aussi un temps pour la repentance, un temps pour le pardon, et il y aura un temps pour le jugement. Il y a un temps où la porte de la grâce est ouverte et un temps où, rapide comme l'éclair, la porte se fermera pour toujours ! ET DIEU FERMA LA PORTE ! Après bien des années de patience, le vent de la colère de Dieu claqua la porte de l'arche, et rien, ni personne ne put l'ouvrir, pas même Noé (Genèse 7: 16) ! Que s'était-il passé ? Dieu avait-il pris en dégoût les descendants d'Adam au point de les exterminer ? Absolument pas, car s'il en avait été ainsi, il n'aurait pas demandé à Noé de construire une arche afin qu'il soit sauvé lui et sa famille ! Ainsi, il y avait une différence visible aux yeux de l'Éternel entre Noé et ses compatriotes, une différence telle que le Dieu qui "juge les peuples avec droiture"(Psaume 67: 4) ne pouvait pas condamner le juste avec les injustes (Genèse 18: 25) ! Bien avant que la porte de l'arche ne soit fermée, il y eut une longue période durant laquelle les contemporains de Noé avaient toute liberté de travailler à leur salut. Mais pour ce faire, il leur fallait d'abord avoir la foi et croire le message qui fut transmis par Noé et ensuite manifester des oeuvres dignes de la repentance en se détournant du mal et en contribuant à l'édification de l'objet de leur salut. Sans la foi il est impossible de lui être agréable (à Dieu) ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Hébreux 11: 6 (v. L. S) Durant plus d'une centaine d'années, les contemporains de Noé virent la foi de cet homme qui, inlassablement, la mettait en action en continuant l'oeuvre que l'Éternel lui avait demandé d'accomplir. Durant plus d'une centaine d'années, ils fermèrent leur coeur à la prédication de la bonne nouvelle du salut qui leur était proposée ! Durant plus d'une centaine d'années, ils ne crurent pas la Parole de Dieu, ils ne crurent pas possible que l'Éternel exercerait un tel jugement sur la Terre ! Voilà maintenant presque deux mille ans qu'il a été annoncé que la Terre d'aujourd'hui est réservée pour le feu (2 Pierre 3: 7). Voilà presque deux mille ans qu'il est prêché qu'un autre feu est prêt à recevoir ceux et celles qui auront endurci leur coeur à l'appel de Dieu, ceux et celles qui n'auront pas voulu obéir à son appel lorsqu'il leur demandait de se repentir ! Comme au temps de Noé, des hommes seront perdus et des hommes seront sauvés ! Ils seront perdus pour n'avoir pas pris en considération l'appel de Dieu pour n'avoir pas pris au sérieux ce qu'il disait, soit au travers de SA Parole, la Bible, soit au travers de ses serviteurs qui ne se lassent pas de répéter le même Evangile. Perdus pour avoir repoussé l'amour de Dieu! Ils ont fermé leur coeur, et Dieu a fermé la porte du salut ! Malheureusement ce constat ne s'adresse pas uniquement aux païens, à ceux qui ne veulent pas prendre en considération le salut de leur âme ! Il s'adresse aussi aux croyants qui, un jour, ont fait la démarche de s'engager à la suite de Christ, mais qui, par la suite, n'ont plus supporté la saine doctrine. Plaise au Seigneur qu'ils reviennent à de bons sentiments afin qu'ils ne s'entendent pas dire : ... par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu... Romains 2: 5 (v. L. S) Par ton endurcissement... Cet endurcissement est un acte volontaire qui, pour des enfants de Dieu, conduit à ne plus être sensible au Saint-Esprit. Dès lors, n'ayant plus l'éclairage de Dieu, l'Écriture - la saine doctrine - n'a plus l'impact voulu sur les coeurs. La Parole de Dieu peut alors être déformée allégrement sans que l'individu soit repris dans sa conscience, cette dernière étant devenue blindée en raison de l'endurcissement. Cet endurcissement produira aussi la perte de certains sentiments humains au "profit" d'un égoïsme construit sur des principes dont la base n'aura plus rien à voir avec la justice, la droiture et l'amour fraternel. Cette situation, que l'on rencontre de plus en plus en ces temps de la fin, répond à la question du Seigneur Jésus lorsqu'il abordait l'évidence de son retour : ... quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? Luc 18: 8 (v. L. S) Quant aux païens, aux "sans Dieu", à ceux qui n'adorent pas le vrai Dieu, ceux qui s'obstinent à refuser de recevoir son pardon, ceux qui refusent de mettre leur vie entre les mains du Seigneur Jésus et de se laisser conduire par lui... ... quant à eux, ils subiront aussi la colère de Dieu simplement parce qu'ils auront méprisé la grâce que leur Créateur leur offrait gratuitement, ils auront méprisé son amour ! Dieu aime tous les hommes ! Même au temps de Noé, Dieu aimait TOUS les hommes ! Pourtant, il fut contraint de détruire la quasi-totalité de l'humanité parce que cette dernière ne voulait plus entendre raison et préférait se fourvoyer dans le mal plutôt que de se "convertir" et de changer de vie ! Par ton coeur impénitent... ... par ta dureté, et par ton coeur qui est sans repentance... (v. D.M.) ... selon ta dureté et selon ton coeur sans repentance... (v. D) Là encore cette attitude décrit aussi bien les contemporains de Noé que les incroyants de notre génération sans omettre les "croyants" qui ne veulent pas ou plus se soumettre à la Parole de Dieu. Un coeur impénitent est un coeur qui ne veut pas se plier devant la majesté divine, un coeur qui ne veut pas montrer le moindre signe de repentance ou de soumission selon les cas. Dans quel état se trouve notre coeur aujourd'hui ? - Sommes-nous insensibles aux appels réitérés qui nous invitent à venir à Christ ou à revenir à lui ? - Avons-nous décidé de suivre notre propre voie sans trop nous préoccuper de ce que dit la Parole de Dieu ? - Sommes-nous de ceux qui se "cuisinent" une petite vie chrétienne à leur façon sans vouloir tenir compte des exigences du Fils de Dieu ? "Le temps est court" faisait remarquer l'apôtre Paul (1 Corinthiens 7: 29) en incitant les rachetés à vivre toujours plus près du Seigneur. Le temps est court, et comme il y a un temps pour toute chose, il est temps de nous examiner afin de savoir si nous marchons dans la foi d'une manière qui soit agréable à Dieu. Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naître, et un temps pour mourir... Ecclésiaste 3: 1-2 (v. L. S) Le temps de vivre est commencé depuis que nous sommes nés, le temps de naître de nouveau est présent (c'est aujourd'hui le jour du salut), le temps de mourir est devant nous et s'approche inexorablement. Pour qu'il n'y ait qu'une seule mort, il nous faut deux naissances. Il faut naître de nouveau sans par la suite se suicider spirituellement en refusant d'obéir à la Parole de Dieu. Réconcilions-nous avec Dieu si nous ne l'avons pas encore fait. Mettons notre vie en ordre et ne méprisons pas les avertissements qui nous sont donnés en cette période particulière de la fin des temps. Cultivons la crainte de l'Éternel, le respect de sa Parole, entretenons notre désir de marcher dans ses voies en fuyant celles que le monde propose. Un jour la construction de l'arche cessa. Un jour Dieu ferma la porte et personne ne put forcer l'entrée. Le temps de la grâce venait de se terminer, le jugement était tombé. Les hommes avaient fermé leur coeur à l'appel de Dieu et Dieu ferma la porte de la délivrance. Il maintint la porte fermée en dépit de la sincérité de leurs cris lorsque l'eau du jugement commença à monter. *** "C'est aujourd'hui le jour du salut...": "autrefois nous étions ténèbres, et maintenant nous sommes lumière dans le Seigneur. Marchons comme des enfants de lumière!" (Éphésiens 5: 8) Ouvre ton coeur à l'instruction, Et tes oreilles aux paroles de la science. Proverbes 23: 12 (v. L. S) Que mon coeur soit sincère dans tes statuts, Afin que je ne sois pas couvert de honte ! Psaume 119: 80 (v. L. S) *** Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même. Luc 10: 27 (v. L. S)

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact