L'homme ferma son coeur : et Dieu ferma la porte! (2)

11:23Ministere MotsdeDieu

Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naître, et un temps pour mourir... Ecclésiaste 3: 1-2 (v. L. S) L'homme né de la femme ! Sa vie est courte, sans cesse agitée. (il est rassasié de tracas, de trouble - v. D. M, v. D) Il naît, il est coupé comme une fleur ; Il fuit et disparaît comme une ombre. Et c'est sur lui que tu as l'oeil ouvert ! Job 14: 1-3 (v. L. S) Une vie courte ! Une vie durant laquelle la souffrance, sous toutes ses formes, ne manque pas de meurtrir l'homme ! Souffrances et tracas consécutifs à une vie vécue sans Dieu ou bien discipline provenant d'un Père céleste qui, parfois, est obligé de corriger ses enfants rebelles ! Quoique Job ait été fortement éprouvé, sa fidélité envers l'Éternel ne fut pas sans porter de fruits ! La Bible nous dit qu'il "mourut âgé et rassasié de jours" (Job 42: 17) ! Rassasié de jours alors qu'auparavant il maudissait le jour de sa naissance (Job 3: 1) et qu'il relevait ensuite que la vie de l'homme est courte. Comme plusieurs, comme Abraham, David, Jéhojada (sacrificateur au temps du roi Joas), il mourut rassasié de jours suite à une vie bien remplie dans la crainte et le service de Dieu. L'apôtre Paul, quant à lui, était pressé de "déloger" pour être avec Christ tout en désirant rester pour servir afin d'en fortifier plusieurs dans la foi. Notre coeur est-il aussi partagé entre le désir d'être pour toujours avec Christ et celui de rester encore pour continuer l'oeuvre que Dieu a mise entre nos mains ? Car pour moi, vivre c'est Christ ; et mourir, un gain ; mais si [je dois] vivre dans la chair, il en vaut bien la peine ; et ce que je dois choisir, je n'en sais rien ; mais je suis pressé des deux côtés, ayant le désir de déloger et d'être avec Christ, [car] cela est de beaucoup meilleur... Philippiens 1: 21-23 (v. D) Peut-être désirons-nous une longue vie ? Peut-être demandons-nous à ce que nos forces soient renouvelées pour continuer à servir le Seigneur (et non pour servir le monde ou se servir du monde) ? Il y a toujours peu d'ouvriers et la moisson est aussi grande qu'au temps où le Seigneur Jésus en faisait la remarque à ses disciples (Matthieu 9: 37) ! Ne perdons donc pas nos forces et notre temps, servons le Seigneur du mieux que nous le pouvons afin qu'à l'heure de son retour il nous surprenne à travailler à son Royaume plutôt qu'à batifoler avec le monde. Maintenant, certains sont peut-être conscients qu'ils sont au bout de leur parcours, heureux d'avoir bien travaillé pour la gloire de Dieu et d'être prêts à recevoir la couronne de justice, une couronne réservée pour ceux et celles "qui auront aimé l'avènement du Seigneur" (2 Timothée 4: 8) et qui auront été fidèles jusqu'au bout : "celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé" (Matthieu 10: 22) ! Dans un cas comme dans l'autre, l'intérêt central de la vie aura été d'être un fidèle témoin de Christ qui, non content d'avoir cru pour être sauvé, aura continuellement veillé à marcher dans l'obéissance afin de ne pas se perdre loin de la Vérité. Hélas! Tous n'ont pas ces pensées ! Trop de croyants veulent simplifier leur marche avec le Seigneur en s'arrêtant sur le seuil de la porte du salut sans vouloir s'engager plus loin dans le chemin étroit. Plusieurs pensent qu'avoir dit "oui" à Dieu est suffisant pour s'assurer la sécurité éternelle sans qu'il soit utile de donner des preuves de fidélité, d'amour et de respect, autant pour la Parole reçue de Dieu, que celle qui lui fut donnée. Que dirait-on d'un homme ou d'une femme qui, le jour de son mariage, prononcerait le "oui" attendu par le représentant de la loi, et qui, par la suite, vivrait sa vie comme célibataire loin de son conjoint ? Ne méprisons donc pas la Parole de Dieu ni l'engagement que nous avons pris le jour où nous avons donné notre vie à Christ ! Pensons que, s'il y a "un temps pour toute chose, un temps pour naître et un temps pour mourir" (Ecclésiaste 3: 1-2)..., il y a aussi un temps pour naître de nouveau (Jean 3: 5) ! S'il y a un temps pour naître spirituellement (naître de nouveau), par contre il n'est pas prévu qu'il y ait un temps pour mourir spirituellement. La mort physique nous attend tous, pas la mort spirituelle ! Ne la provoquons pas par un comportement insensé ! Si cette dernière venait à se manifester dans la vie d'un "croyant", c'est que l'individu se serait "suicidé spirituellement" en mettant fin à sa relation avec Dieu ! Ce temps qui est prévu pour la nouvelle naissance, une naissance qui prend effet le jour où l'on donne sa vie à Christ, est un jour à ne pas mépriser. Ce jour a été un jour de naissance ! C'est-à-dire un jour où une vie a été manifestée après un certain temps de gestation. Une vie qui, par la suite, doit être entretenue pour que la mort ne fasse pas son oeuvre. Toute vie non entretenue - physique ou spirituelle - a son arrêt de mort "signé" ! La vie terrestre ne peut être maintenue qu'à condition de lui offrir les éléments nécessaires pour son épanouissement. Là, généralement, nous ne négligeons rien pour la rendre le plus agréable possible ! La vie spirituelle, quant à elle, obéit aux mêmes lois, elle ne pourra s'épanouir que si elle reçoit une nourriture conséquente. L'ignorance ou la négligence peuvent, dans un cas comme dans l'autre, avoir de graves conséquences et contribuer à une détérioration de la santé. Les symptômes ne sont pas toujours évidents au premier coup d'oeil, mais à la longue des comportements bizarres, des habitudes malsaines, révéleront une dégradation de cette santé. Lorsque l'on voit certains chrétiens vivre, on ne sait plus très bien de quel bord ils sont. Naviguant entre l'Église et le monde, partageant leur vie entre Christ et Mammon, on peut voir que leur santé spirituelle est déficiente même s'ils ne s'en rendent pas compte eux-mêmes. Le temps du "oui Seigneur" est un temps continuel qui se vit TOUJOURS au présent, jamais au passé ! Oui, j'ai donné ma vie au Seigneur ! Oui, elle lui appartient aujourd'hui et je veux le démontrer en marchant dans l'obéissance à SA parole ! Je veux qu'il en soit ainsi aussi longtemps que je suis en mesure de dire : aujourd'hui ! Si croire est indispensable, la croyance sans l'obéissance ne résistera pas à l'épreuve du temps. La foi est conditionnelle à l'obéissance autant qu'elle est indispensable pour s'engager dans le chemin qui conduit à la Vie éternelle. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Jean 3: 36 (v. L. S) Divers passages du Nouveau Testament vont dans ce sens, toutefois chacun doit comprendre que le verbe "croire" implique bien plus qu'une décision intellectuelle. Il y a trop de "croyants" qui ne croient pas comme le Seigneur le demande ! Trop de "croyants" qui tambourineront à la porte pour entrer dans le Royaume de Dieu ! Trop de "croyants" qui, pour avoir fermé la porte de leur coeur au Fils de Dieu lorsqu'il voulait les engager à corriger leur vie, trouveront la porte fermée ! L'homme ferma son coeur et Dieu ferma la porte ! Une étude sérieuse des Écritures mettra en lumière que tous ceux qui croient (grec : pisteuo) ne seront pas sauvés ! Les démons croient (grec : pisteuo) et pourtant aucun ne sera sauvé ! Quant aux hommes... ? Laissons la Parole de Dieu s'exprimer et ouvrons d'autres versions afin de mieux comprendre le verset de Jean 3: 36 et plus particulièrement ce mot "croire". Un mot qui est employé deux fois et dont le sens pourrait induire en erreur ceux qui pensent qu'il s'agit d'une simple négation lorsqu'il est répété dans ce verset de la version Segond : Celui qui croit (grec : pisteuo) au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas (grec : apeitheo) au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Jean 3: 36 Quant à la version Darby, nous lisons différemment ce deuxième "croire" : - Qui croit (grec : pisteuo) au Fils a la vie éternelle ; mais qui désobéit (grec : apeitheo) au Fils ne verra pas la vie... Il en est de même dans les versions David Martin, Ostervald et Bible annotée. - Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais celui qui désobéit (grec : apeitheo) au Fils ne verra point la vie... Avant de poursuivre, lisons un extrait de la note qui concerne ce passage (v. Bible annotée) où le commentateur a bien relevé la différence : "1° On s'attendait à ce qu'à ces mots : croire au Fils, seraient opposés à ceux-ci : ne pas croire ; au lieu de cela, nous lisons : désobéit au Fils... 2° A ce verbe au présent : a la vie, se trouve opposé un verbe au futur : ne verra point la vie, ni maintenant, ni plus tard...." Si l'expression " ne pas croire" (grec : apeitheo) a un sens un peu vague pour certains, par contre le mot désobéir (grec : apeitheo) dit bien ce qu'il veut dire. L'homme peut donc croire en Dieu, croire ce qu'il dit, croire que la Bible est la Vérité et en même temps vivre dans la désobéissance en raison de la dureté de son coeur ! La désobéissance! Est-il besoin de rappeler qu'elle est aussi coupable que la divination ? La désobéissance est aussi coupable que la divination... Puisque tu as rejeté la parole de l'Éternel, il te rejette aussi comme roi". 1 Samuel 15: 23 (v. L. S) Celui qui me (Jésus) rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour. Jean 12: 48 (v. L. S) Celui qui croit a la vie éternelle... MAIS... ... celui qui désobéit... ... la colère de Dieu demeure - RESTE - sur lui. C'est-à-dire qu'il n'y a pas de changement: la colère n'est pas partie, c'est, en définitive, comme s'il n'avait pas cru! Alors..., gardons-nous de désobéir, de rejeter quoique ce soit de la Parole de Dieu si nous avons cru le message de l'Évangile. Souvenons-nous que les plus belles oeuvres accomplies pour le Seigneur ne pourront jamais servir de paravent pour cacher les péchés volontaires ! Rappelons-nous que ceux qui auront chassé des démons, prophétisé ou guéri des malades au nom de Jésus, n'entreront pas tous dans le Royaume de Dieu (Matthieu 7: 21-23). Leur engagement ne saurait couvrir leurs transgressions, car le Seigneur sait et voit qu'ils "commettent l'iniquité" (Matthieu 7: 23). Il sait très exactement ce qu'il en est de TA vie, de MA vie indépendamment de l'image que nous désirons montrer. Pour ne pas avoir couru ni travaillé en vain, acceptons d'être repris lorsque nos frères et soeurs dans la foi se rendent compte - à la lumière de la Parole de Dieu - que nous ne marchons plus en accord avec les enseignements qu'a laissés le Seigneur. Celui qui méprise la parole se perd, mais celui qui craint le précepte est récompensé. Proverbes 13: 13 (v. L. S) Un homme qui mérite d'être repris, et qui raidit le cou, sera brisé subitement et sans remède. Proverbes 29: 1 (v. L. S) Derrière ces avertissements solennels, il est facile de comprendre que celui qui ne veut pas changer de conduite se retrouvera devant une porte fermée et qu'il n'aura aucun argument à faire valoir pour que cette porte s'ouvre afin de le laisser entrer dans le Royaume de Dieu. Une fois que la porte aura été fermée, elle restera fermée. L'important sera alors d'être du bon côté de la porte ! Cette porte, tant qu'elle est ouverte, ne semble pas engageante pour ceux et celles qui passent près d'elles, car franchir une porte, c'est abandonner un monde pour entrer dans un autre monde. Suivre Jésus-Christ, c'est une marche continuelle durant laquelle il n'est plus question de revenir en arrière ou de faire des aller-retour d'un monde à l'autre ! Il serait quand même dommage d'attendre que la porte soit fermée pour se rendre compte qu'elle était ouverte pour notre salut, pour notre délivrance et qu'en passant le seuil nous allions entrer dans un monde qui allait nous faire découvrir des richesses toujours plus nombreuses au fur et à mesure de notre avance. Il fut très dommageable pour les compatriotes de Noé d'attendre que la porte de l'arche soit fermée pour qu'ils aient le désir ardent de la passer ! Ce fut une époque où il n'y a jamais eu autant de croyants sur la terre. Malheureusement pour eux, le temps de la grâce avait laissé la place à celui du jugement ! Tous les moqueurs, tous les blasphémateurs, tous ceux qui pratiquaient le mal, n'avaient plus qu'une seule pensée : passer par la porte pour se mettre en sécurité dans l'arche ! Ils voulaient tous entrer, mais ne le pouvaient plus car l'Éternel avait fermé la porte ! ... beaucoup, je (Jésus) vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas. Luc 13. 24 (v. D) "Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux" et lorsque le temps est écoulé, le plan de Dieu se poursuit tel qu'il l'avait prévu avant la fondation du monde ! Il se poursuit indépendamment de ceux qui n'ont pas voulu prendre le temps d'être sérieux avec la Parole de Dieu ou avec le message de l'Évangile ! Que tu veuilles suivre Jésus ou non, que tu obéisses ou non, ton attitude ne bouleversera pas les plans divins : Jésus reviendra sur les nuées du ciel pour chercher ceux qui lui appartiennent ! Si tu es prêt, tu es prêt ! Si tu n'es pas, prêt tu passeras à côté de l'enlèvement qui se fera sans toi ! Alors que la porte de la grâce est toujours ouverte, ne méprisons donc pas les appels de Dieu à la repentance, ne méprisons pas les avertissements des Saintes Écritures, ne dédaignons pas la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur (Hébreux 12: 14). La sanctification, le fait de rechercher la sainteté pour être "comme Christ", est un signe de consécration, une preuve que l'on s'est mis à part pour Dieu ! Il n'y a pas de sanctification possible quand on refuse d'obéir aux enseignements de la Parole de Dieu. Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. Je jure, et je le tiendrai, D'observer les lois de ta justice. Psaume 119: 105-106 (v. L. S) Ils étaient nombreux à entendre le message de l'Évangile, à suivre le Fils de Dieu dans ses déplacements, à se réjouir des oeuvres qu'il accomplissait pour la gloire de Dieu. Ils étaient nombreux et pourtant... ... pourtant le Fils de Dieu, celui à qui le Père céleste a remis tout jugement (Jean 5: 22), NOUS AVERTIT que BEAUCOUP trouveront la porte fermée : Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! il vous répondra : Je ne sais d'où vous êtes. Alors vous vous mettrez à dire : Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité. C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents... Luc 13: 25 et suivants (v. L. S) Ils savaient tous qu'il n'y avait qu'un seul chemin ! Ils savaient où était la bonne porte ! Ils ne se sont pas trompés ! Ils ont frappé là où il fallait frapper, mais ils sont venus trop tard ! Loin d'être des ignorants, le texte nous montre qu'ils connaissaient le Seigneur, qu'ils avaient entendu son enseignement. Tu fais peut-être partie de ces gens-là ? Sache alors que si tu restes dans ce groupe, tu seras du mauvais côté de la porte ! Dans la chrétienté d'aujourd'hui, beaucoup ont entendu parler de Jésus, beaucoup sont allés à des rencontres où la Parole de Dieu a été prêchée, mais beaucoup trouveront la porte fermée parce qu'ils ne se sont pas engagés à long terme dans la voie qui mène à la Vie éternelle ! Eux aussi, ils seront du mauvais côté de la porte et frapperont vainement pour entrer ! Afin de ne pas en arriver à ce point de non-retour, ne nous bornons pas à écouter la Parole de Dieu, mettons-là en pratique (Jacques 1: 22) ! Jésus revient bientôt ! Il l'a promis ! Et parce qu'il l'a promis, il demande à ce que nous soyons prêts pour le jour de son retour. "Demeurez dans mon amour" a-t-il dit à ses disciples (Jean 15: 9). Pour rester dans cet amour il suffit de "marcher dans ses commandements" (2 Jean 1. 6), de "garder ses commandements" (1 Jean 5: 3). Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime ; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. Jean 14: 21 (v. L. S) Si un jour nous nous retrouvons devant la porte fermée, ce ne sera pas parce que Dieu ne nous aura pas aimés, ce sera parce que, NOUS, nous n'aurons pas aimé Dieu. Ne l'ayant pas aimé comme il le demandait, n'ayant pas voulu respecter sa Parole... ... Comment pourrions-nous vivre éternellement en présence de quelqu'un qui nous dérangeait chaque fois qu'il montrait ce qu'il fallait mettre en pratique? Quelqu'un qui nous agaçait chaque fois qu'il demandait - conformément à SA parole - que certains comportements changent dans notre vie? Veillez donc attentivement sur vos âmes, afin d'aimer l'Éternel, votre Dieu. Josué 23. 11 (v. L. S) Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. 2 Jean 1: 8 (v. L. S)

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact