LA RESTAURATION - 3e partie et fin

12:16Ministere MotsdeDieu

En résumé : La Bible démontre clairement que, bien que les Chrétiens soient « entés », ils ne sont pas pour autant le Royaume national, littéral ou terrestre qui a été promis aux Juifs. Ce Royaume, gouverné par le Roi des Juifs, reste encore à venir. Conséquemment, les réclamations des croyants de la Restauration disant qu'ils remplacent Israël et que la domination sur les nations leur appartient en tant que Royaume de Dieu sont fausses. Ces enseignements de domination mondiale ressemblent étroitement au credo du Nouvel Age, qui cherche à rééduquer le monde entier dans un Nouvel Ordre gouvernemental et d'adoration, qui supposément amènera la paix, la plénitude et la restauration à la création. A quel point les racines sont-elles profondes? Dans cette section, j'exposerai les racines doctrinales de la Restauration et montrerai à quel point les perceptions hérétiques du Royaume, le mouvement de la Pluie de l'Arrière-Saison (Latter Rain) et les sectes métaphysiques ont influencé leur développement. Il est vrai que toute séduction a comme point de départ le jardin d'Eden, puisant dans la source satanique de l'amour de soi et de la rébellion. Qu'importe à quel point l'occulte se complique, il ne varie jamais de son credo de base : au moyen du développement des puissances humaines et démoniaques et par la découverte des lois secrètes qui gèrent l'univers, l'homme peut s'élever au-dessus de la dépendance à Dieu pour son bien-être et prendre le contrôle de sa destinée. La perfection d'Adam en tant que créature dépendait de son entière soumission et unité à Dieu. Tout le temps qu'il est demeura sous la direction de Dieu, la terre fut comme le ciel dans son ordre et sa perfection. Bien qu'Adam avait une volonté propre, il choisissait d'obéir à Dieu. Toutefois, aussitôt qu'il s'abandonna au concept de volonté propre, un système AUTRE que celui de Dieu fut introduit dans le monde qui ne produisit que le chaos. Adam se nourrit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Plusieurs Chrétiens se demandent pourquoi l'arbre défendu était composé de BIEN et de mal. Pourquoi, disent-ils, Dieu a-t-Il refusé la connaissance du bien à Adam? C'est parce que la méthode est le concept le plus important et non seulement le résultat. Si nous marchons selon notre volonté, hors de celle de Dieu, alors qu'importe tout ce que nous faisons, même si nous sommes des « gens de bien ». Qu'elle soit utilisée pour le bien ou le mal, la connaissance sous le contrôle de notre volonté propre est le mauvais système pour notre vie. Tout comme en Eden, nous avons le choix de soumettre notre vie entière au Seigneur, de chercher SA volonté en toutes choses et de dépendre sur SA direction (même lorsqu'elle semble insensée ou nous coûte quelque chose) – OU regarder aux façons possibles de s'améliorer soi-même et notre environnement hors de la volonté parfaite de Dieu. Avec le temps, l'homme s'est donné des outils raffinés pour dépendre de lui-même. Le résultat est le monde que nous avons aujourd'hui avec toute sa cupidité, son égoïsme et sa pauvreté spirituelle. Un autre résultat est celui des sectes qui nourrissent les désirs de la chair et même des enseignements Chrétiens qui offrent une croissance sans le besoin de chercher la volonté de Dieu. La Bible parle d'un temps où même ceux qui se disent chrétiens s'uniront au culte satanique du moi : 2 Pierre 3 :3 « sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon LEURS PROPRES CONVOITISES, » Jude 19 : « ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes SENSUELS, n'ayant pas l'Esprit. » 2 Timothée 3 :1-5 « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront ÉGOÏSTES, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux. Insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. » 2 Timothée 4 :3-4 « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon LEURS PROPRES DÉSIRS, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » Ils promettent toutes les bénédictions matérielles, la puissance, la domination et même l'immortalité. A Babel, Satan amena tous les hommes à s'unir dans le but de gouverner selon leur propre imagination, mais Dieu, connaissant le cœur de l'homme, les a dispersés. Plus tard, Son propre peuple rejeta Son règne en faveur d'un gouvernement humain, malgré les avertissements de l'oppression qui en découlerait. (1 Samuel, chapitre 8). Il semble que l'homme ne veuille pas de théocratie et ce dont nous sommes témoins aujourd'hui dans le mouvement de la Restauration et celui de Nouvel Age est un autre essai de renverser l'autorité de Dieu. (Comparez le Psaume 1 avec le Psaume 2). Jésus rejette la domination Les tentations de Jésus au désert démontrent les tactiques de Satan d'une façon très graphique. A cet endroit, il suggéra à Jésus (tout comme il le suggère à l'homme aujourd'hui), d'utiliser Sa puissance miraculeuse dans Son intérêt. Tout se trouvait devant Jésus et Il aurait pu tout prendre. Mais Il ne l'a pas fait car il aurait fallu qu'Il sorte de Son état de soumission au Père et par conséquent accomplir le plan du salut selon Sa volonté propre. Oui, Jésus avait la puissance d'amener le monde sous Son autorité et établir des lois justes pour le monde entier (ce que la Restauration désire). Mais au lieu de prendre le chemin d'Adam qui rejeta l'autorité du Père, Jésus Se soumis à TOUS SES commandements, incluant ceux qui L'amèneraient à Gethsémani et à la Croix. Jésus tint ferme, même lors de Son procès. Il ne Se laissa pas provoquer à S'emparer d'un Royaume Messianique. Il déclara simplement: « Mon Royaume n'est pas de ce monde » (Jean 18 :36) même s'Il aurait pu appeler « … plus de douze légions d'anges… » (Matthieu 26 :53) A la fin, nous voyons que c'est la « folie » de Dieu qui a sauvé l'humanité et non la sagesse de l'homme. Au lieu d'aboutir avec la domination du monde et la gloire, Jésus laissa derrière Lui une poignée de disciples apeurés – mais à cause de Son obéissance, ces hommes et ces femmes furent rachetés du royaume de Satan et remplis de l'Esprit de Dieu. Jésus est venu pour sauver les pécheurs et non pour dominer le monde, spécialement pas par la force ou au moyen de puissances surnaturelles. Quoique limité dans son impact, l'Évangile demeure le plan parfait de Dieu et son message demeure le même : il s'agit d'une relation personnelle vivifiante avec Dieu. Ce n'est pas, et n'a jamais été, un scénario pour prendre possession du monde. Essayer de faire des hommes des justes via des standards humains ne suffit pas. L'Évangile est une question de salut individuel par une union personnelle avec Jésus-Christ. La lutte continue Pionnier du Royaume no. 1 : Constantin Au début, les croyants qui trouvèrent une nouvelle marche en Jésus furent peu nombreux et tellement persécutés que le simple fait de penser à une domination mondiale était utopique. Devenir Chrétien en ce temps-là revenait à faire face à la dérision ou même à la mort. Le monde était hostile. Il n'existe aucune évidence qui démontre que les croyants se voyaient comme étant « Le Royaume » et leur prédication n'était pas destinée à amener à l'existence un nouvel ordre mondial. Le monde et l'Église ne couchaient pas ensemble du tout jusqu'à la soi-disant conversion de l'empereur Constantin (approx. AD312). Ce dernier n'abandonna jamais son culte païen de l'adoration du soleil et conserva son titre païen de grand sacrificateur, "Pontifex Maximus", qui est encore donné au pape de nos jours. Si les Chrétiens de la Restauration avaient vécu en ce temps, auraient-ils vu ceci comme une preuve que le Royaume de Dieu s'étend sur la terre? Probablement! Finalement, la persécution cessa et les Chrétiens devinrent des gens acceptables – par le compromis. Les païens commencèrent à se joindre à l'Église, y apportant leurs rites et coutumes. La Chrétienté pure, fondée sur la Parole de Dieu était maintenant terminée! (Tout ceci, dans le but de dominer mondialement). Pionnier du Royaume no. 2 : L'empire Romain Bientôt, au lieu d'amener les païens à se convertir au Seigneur, l'empereur et les papes se mirent ensemble pour maintenir cette nouvelle domination par la force. Quiconque osait être en désaccord avec la religion d'état toute-puissante de Rome était persécuté ou tué. Comme d'habitude dans les affaires humaines, l'argent et la puissance étaient les motifs. Lorsque l'état Romain prit fin, l'église Romaine prit le dessus avec davantage de puissance et de prospérité que les empereurs avaient rêvé. Il semblait bien que le Royaume venait sur la terre! Tout alentour du monde, des rois et des nations plièrent le genou devant cette Église. Pourtant, cette pensée de dominer mondialement - qui s'est développée à travers les âges via l'église papale - est loin d'être Chrétienne! Au lieu de promouvoir la vérité de la Bible, l'Église la taisait; cette domination amena beaucoup de cruauté et d'extravagance. Pionnier du Royaume no. 3 : Anabaptistes Par la suite, des groupes protestants essayèrent de restaurer le monde par la domination Chrétienne. Les Anabaptistes en faisaient partie. Animés d'un zèle pour l'évangélisation, ils tentèrent d'imposer des réformes par les Écritures à un Concile qui ne le voulait pas. Résultat : une rupture complète d'avec l'Église établie et le gouvernement; et plus tard, un siège militaire contre une de leurs villes dans laquelle les réformateurs se défendirent au moyen d'armes. Leurs dirigeants déclaraient avoir reçu de nouvelles révélations; ils avaient forcé l'obéissance à la Loi de l'Ancien Testament; ils avaient même couronné un nouveau « roi David » dans la ville. (Nous retrouvons ici des similarités troublantes avec les croyances actuelles des Restaurationistes.) Cela s'est terminé dans la terreur et la douleur, avec la mort des dirigeants et le discrédit du mouvement Anabaptiste en entier. Pionnier du Royaume no. 4 : Calvin Le réformateur Jean Calvin a également tenté d'établir les principes Chrétiens et la religion en tant que Royaume visible sur la terre. Il a commencé dans la ville de Genève en 1537, où tous les citoyens furent appelés à jurer fidélité à une déclaration de foi Protestante. Ceci l'a conduit à se faire expulser de la ville! Toutefois, il fut invité par la suite à retourner à Genève et le conseil de ville accepta les réformes scripturaires de Calvin. Mais il récolta le ressentiment des gens qui furent forcés d'accepter la discipline morale de l'Église sans vivre une foi vivante dans le Seigneur. Ce fut un autre échec d'expérimentation de la Restauration. Quand apprendrons-nous? Les Bâtisseurs du Royaume: Scénarios modernes Selon la Théologie de la Libération , il devrait être permis aux gens oppressés de recouvrir leurs droits par la force, ce qui équivaut habituellement au terrorisme. Le Conseil Mondial des Églises s'est occupé à fournir l'argent nécessaire aux groupes qui ne sont rien de moins que des terroristes et à prêcher la Théologie de la Libération au bénéfice de groupes minoritaires variés. L'oecuménisme est une tentative humaine d'amener l'unité de l'Église en espérant devenir une voix unique pour la paix et la justice dans le monde. La coalition du Réveil a pour but "d'apporter une politique sociale unifiée chez tous les Chrétiens conservateurs". Elle cherche à transformer le monde par un retour aux standards bibliques et a émis un Manifeste pour l'Église afin de promouvoir une Vision Biblique Mondiale - c'est-à-dire que tous les leaders s'accordent à promouvoir certaines réformes en lien avec tout aspect de la vie sur terre. La Reconstruction est un scénario similaire, attirant des activistes de la droite et des réformateurs sociaux qui cherchent à conformer les systèmes légaux, politiques et sociaux aux Écritures. La Clé Post-Milléniale Bien que tous les théologiens post-millénaristes ou a-millénaristes ne sont pas nécessairement des adeptes de la Restauration au sens moderne, il est vrai que les doctrines de la Restauration /Reconstruction tendent largement au post-millénarisme. Ils le doivent. Les concepts Restaurationistes de la victoire universelle de l'Église et le règne du Royaume Maintenant - avant le retour de Christ - ne cadrent pas dans un scénario pré millénariste. Brièvement, la croyance du post-millénarisme est que Jésus a établi Son Royaume lors de Son ascension et qu'il règne maintenant à travers Son Église. Il ne reviendra pas avant longtemps (évidemment pas mille ans puisque nous avons déjà dépassé cette période de temps!). Pour leur part, les croyants de la Restauration disent qu'ils évangéliseront et christianiseront le monde entier; qu'ils s'empareront du gouvernement des nations et apporteront un temps de paix à l'humanité. Mais s'ils veulent garder cette croyance, ils ne peuvent la prouver par la Bible ni par les croyances de l'Église primitive! Elle ne s'y trouve pas! D'où vient-elle? Voici une racine qui démontre un signe de pourriture. Pour commencer, les Juifs eux-mêmes comprenaient que le Royaume était littéral, futur et qu'il serait le règne de Dieu à venir sur la terre. Jésus n'a jamais corrigé les penseurs Juifs de Son temps, bien qu'ils les mettaient au défi dans plusieurs autres aspects de leurs croyances. Jésus a enseigné à Ses disciples à s'attendre et à prier pour le Royaume à venir. Il n'a jamais associé Sa résurrection avec un établissement quelconque d'un Royaume de Gentils appelé l'Église - et les Chrétiens du temps non plus. Le 'Dictionnaire Oxford de l'Église Chrétienne' (Oxford Dictionary of the Christian Church) - une oeuvre très libérale - dit ceci concernant le Royaume de Dieu: "Avant la venue de St-Augustin, l'identification du royaume avec l'Église n'a jamais été faite, mais elle devint générale vers 400 AD." L'idée que l'Église règnerait victorieusement sous une version spiritualisée du 'royaume' promis, N'ÉTAIT PAS présente lors de l'Église primitive. La Bible elle-même ainsi que les premiers écrits sont fermement PRÉ-millénial. C'est donc dire qu'ils parlent d'un Royaume littéral de 1000 ans APRÈS la Seconde Venue de Jésus-Christ. (Apocalypse 20:4-7) Même les historiens libéraux et a-millénaristes sont forcés d'admettre que le pré millénarisme était "la position majoritaire de l'Église primitive" (pour citer T.W. Allies 1813-1903). L'un des plus grands historiens de l'Église, Phillip Schaff (1819-1893) a dit: "Le point le plus frappant dans l'eschatologie Anté-Nicéenne (avant 325) est le Millénarisme, i.e. la croyance au règne visible et glorieux de Christ sur la terre avec les saints ressuscités pendant 1000 ans, avant la résurrection générale et le jugement." Pour trouver une doctrine post-millénariste, vous devez reculez dans l'histoire de l'Église au temps d'Origène (vers 200 AD). Cet homme, qui était un étudiant de la philosophie païenne et qui basait son interprétation des Écritures sur un système Grec allégorique, a introduit plusieurs hérésies au sein de l'Église. Il croyait dans une sorte de réincarnation de l'âme, le salut éventuel du diable et que la connaissance secrète de la Parole conduisait à la déité du moi. En d'autres mots, nous pourrions dire de lui qu'il était un adepte du Nouvel Age! C'est lui qui a refilé le post-millénarisme aux croyants! Origène ne croyait pas que Jésus pourrait un jour régner visiblement sur la terre; il disait que Jésus était le Logos, le principe divin créé, subordonné au Père - un être créé! Les pères de l'Église, au contraire, ont écrit concernant leur foi au Retour de Christ pour établir Son Royaume à Jérusalem. Les premiers auteurs en témoignent Justin Martyr (100-165) "Moi, et tout Chrétien qui dispense droitement la Parole de Dieu, savons qu'il y aura une résurrection des morts et un règne de 1000 ans à Jérusalem qui sera érigé et élargi tel que déclaré par les prophètes Ézéchiel, Ésaïe et d'autres. De plus, un certain homme parmi nous, appelé Jean, un apôtre de Christ, a prédit par une révélation qui lui a été donnée que ceux qui ont cru à notre Christ vivront 1000 ans à Jérusalem et qu'ensuite, la résurrection générale (ou éternelle) et le jugement de tout homme aura lieu." Irénée (130-200) "Lorsque cet Antéchrist aura dévasté toutes choses dans le monde, il règnera pendant trois ans et six mois et s'assoira dans le temple à Jérusalem. Lorsque le Seigneur descendra du ciel sur une nuée et dans la gloire du Père, il enverra cet homme et ceux qui l'auront suivi dans l'étang de feu mais fera entrer les justes dans le temps du Royaume, i.e. dans le Repos, et restaurera à Abraham l'héritage promis. De ce Royaume, le Seigneur a déclaré que plusieurs viendraient de l'est et de l'ouest pour s'asseoir avec Abraham, Isaac et Jacob." Tertullien (160-220) "Mais nous croyons qu'un Royaume nous est promis sur la terre, avant le Ciel, dans un autre état d'existence, et qu'il aura lieu après leur résurrection pour une période de 1000 ans dans la cité divinement bâtie de Jérusalem." C'est un fait qu'aucun écrit appuyant le post-millénarisme ne peut être trouvé avant le temps d'Origène. Après lui, il ne se trouve pas grand chose jusqu'aux écrits d'Augustin. Ce dernier a changé plusieurs doctrines des Chrétiens de son temps et a même ouvert la porte aux croyances Catholiques. Augustin (354-430) était un philosophe, un converti au Christianisme en ce qui a trait aux différentes hérésies. Nous pouvons dire de lui qu'il a donné à l'Église de l'État la base de la prêtrise autoritaire ainsi que les rituels des sacrements. Sa vision de l'Église en tant que Royaume, établie dans son oeuvre ' La Cité de Dieu' (City of God), a influencé l'Église dans un temps où elle avait besoin d'un enseignement solide. L'Église a utilisé l'enseignement d'Augustin pour justifier l'idée de son règne temporel, du baptême des nourrissons, de sa prospérité et de sa puissance terrestres ainsi que son emprise sur tout homme concernant les aspects de la vie, de la mort et du salut. Après les siècles qui suivirent, le Catholicisme Romain a rejeté toute idée d'une Royaume Juif à venir en Terre Sainte. Il devint anti-sémitique dans ses croyances, au point que le Vatican ait soutenu Hitler et Mussolini dans leurs tentatives de détruire le Judaïsme. A ce jour (1988), Rome n'entretient pas de relations diplomatiques avec Israël. Il est défendu à toute doctrine pré-millénariste de toucher à la puissance et à l'influence terrestres de cette "Église" éternelle et unie! C'est ce qui explique pourquoi, lorsque le pré millénarisme refit surface, qu'il le fit par des groupes minoritaires de croyants protestants tels que les Anabaptistes, les Frères Moraviens et les Irvingites - ceux qui s'étaient détachés des enseignements de l'Église établie. Une Nouvelle Église Catholique Mondiale? Vu la racine commune des enseignements de la Restauration et de l'Église Catholique, il n'est pas surprenant de voir une similarité entre eux: Initiation: Tous deux demandent des rites d'initiation spécifiques et, pour les convertis adultes, une étude des croyances de base suivie d'une confession d'allégeance à l'Église. Enseignement: Tous deux insistent sur l'obéissance à l'enseignement des anciens/prêtres, et la prêtrise seule peut vraiment interpréter les Écritures (ou juger de la prophétie, etc.) Tous deux disent que les décisions et l'enseignement des dirigeants ne doivent pas être remis en question. Autorité: Dans les deux Églises, il existe une stricte hiérarchie de leadership, pyramidale, dont certains sont perçus comme représentants de Jésus en tant que dirigeants de l'Église de Dieu. Les prêtres et les anciens gouvernent les vies quotidiennes de leurs membres et exercent la discipline. Exclusivité: Puisque les deux camps croient que leur Église est Le Seul Vrai Corps et Royaume, ceci amène les membres de Catholicisme Romain et ceux de la Restauration à être effrayés de se séparer de leur Église; l'Église Mère est vue en tant que la Porte au salut et le fait d'en être membre et d'adhérer à leurs croyances est nécessaire au salut. Un sentiment de supériorité s'installe parmi les "vrais" croyants. Les non membres de chaque Église sont exclus d'une certaine partie intime de la communion fraternelle et de l'adoration. La Manifestation des Fils de Dieu Dans son étude sur la Restauration , "Restaurer Le Royaume" ("Restoring The Kingdom"), Andrew Walker examine les origines du discipolat. Il note que la plupart des premiers dirigeants venaient de L'Assemblée des Frères. Toutefois, leur fraternité informelle, animée du désir d'offrir quelque chose de frais à une Église traditionnelle, s'est retrouvée vitement sous des influences extérieures qui l'ont progressivement façonnée en Restauration. Premièrement, la Couverture Spirituelle rigide fut en grande partie introduite par le ministre Argentin Juan Carlos Ortiz. Ceci a créé un climat dans lequel de nouveaux enseignements pourraient être implantés. Par la suite, en 1971, Arthur Wallis a convoqué une conférence de leaders pour discuter d'une nouvelle vision radicale des temps de la fin. Il l'avait prêchée en Nouvelle Zélande en 1963. A ce moment-là, il avait appelé l'Église à "se réunir pour partager la grande vision que le Saint-Esprit révélait: le Saint-Esprit de Dieu veut oeuvrer dans une puissance apostolique, à travers un corps pleinement en opération." L'emphase des réunions tenues en 1971 n'était pas le discipolat mais l'eschatologie - i.e. Arthur Wallis désirait introduire le concept de la Restauration d'une Église glorieuse avant le Retour de Jésus. Nous devons nous demander: d'où venait cette nouvelle eschatologie radicale? Bien qu'elle ne faisait pas partie des débuts du mouvement de la Couverture Spirituelle , elle en devint l'emphase et le motif au fil du temps. Andrew Walker donne le crédit de l'introduction de cet enseignement particulier des temps de la fin aux dirigeants Américains, notamment Ern Baxter, qui était alors le moteur du leadership de Couverture Américain (les Fort Lauderdale Five). Au moyen de contacts et de visites entre les leaders Britanniques et Américains, la "nouvelle vision" de la Restauration prit forme et la contribution de Baxter à la Semaine de la Bible en 1976 fut cruciale en ce qui a trait à la théologie de la Couverture Spirituelle et de la Restauration.

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact