Les bénéfices de la prière Romains 8: 26-27

11:58Ministere MotsdeDieu

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; 27 et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Ro 8:26-27 Bien que les infirmités des chrétiens soient très nombreuses et grandes, telles qu’elles ne pourraient être maîtrisées si elles leur étaient abandonnées, cependant le Saint-Esprit les soutient. L’Esprit, étant celui qui éclaire, nous enseigne pour quoi nous devons prier; comme Esprit qui sanctifie il nous aide dans nos actions de grâce; comme Esprit qui réconforte, il fait taire nos craintes, et nous aide dans tous nos découragements. Le Saint-Esprit est la source de tous les désirs envers Dieu, qui sont souvent plus que de simples mots ne peuvent le dire. L’Esprit qui recherche les coeurs, peut percevoir la pensée et la volonté, l’esprit renouvelé, et être l’avocat de sa cause. L’Esprit fait l’intercession envers Dieu, et l’ennemi ne peut pas prédominer. 1 Timothée 2: 1-4 1 J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, 2 pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. 3 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, 4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 1 J’exhorte donc, avant toutes choses. Ce chapitre contient quelques consignes en ce qui concerne le culte en public. Paul demande que d’abord des prières soient faites pour tous les hommes. Ces prières doivent ouvrir le culte. Des prières, des supplications, des requêtes. La distinction entre ces trois mots est difficile à faire. Il est possible que la ‘supplication’ est ce qui concerne nos besoins, les ‘prières’ sont la dévotion solennelle, les ‘intercessions’ étant les demandes individuelles que l’on fait à Dieu au profit des autres. 2 Pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité. Pour tous ceux qui nous gouvernent. Ce devoir ne dépend pas de la justice des gouvernants. Les empereurs Romains étaient d’une méchanceté extrême, et pourtant les Juifs priaient pour eux et leurs directives païennes. Jer 29:7; Esd 6:10 Que nous menions une vie paisible. Le principal objet de ces prières étaient que les dirigeants terrestres soient guidés, afin que les chrétiens puissent vivre en paix, avec la liberté de culte. Les guerres, les séditions, et les persécutions sont toujours nuisibles aux saints. 3 Cela est bon. Cette coutume de prier pour les dirigeants. Dans nos prières, nous devons bien avoir compris que la volonté de Dieu est de sauver. 4 Qui veut que tous les hommes soient sauvés. Les Ecritures montrent d’une façon uniforme et permanente que la volonté de Dieu est que chacun vienne à la vie. Mais sa volonté n’est pas de sauver sans égard aux conditions de ce salut. Les hommes doivent, pour être sauvés, parvenir à la connaissance de la vérité. En d’autres mots, ils doivent avoir entendu, reçu et obéi à l’Evangile. Psaumes 27: 8 8 Mon coeur dit de ta part: Cherchez ma face! Je cherche ta face, ô Éternel! 8 Mon coeur t’a parlé, ma face t’a recherché; ta face, Seigneur, je la rechercherai. B. Ici il expose ses demandes. 1) Et il commence par demander la recherche de la face divine. 2) Puis le secours divin: 9b Sois mon aide. 3) Enfin la direction de sa voie: 11 Prescris-moi, Seigneur, une loi. 1. En commençant par demander la recherche de la face divine, il montre qu’à propos de la chose demandée il en a un grand désir, un désir très profond, inquiet et persévérant. a. Très profond, car Mon coeur t’a parlé. Parfois l’homme formule une demande de sa bouche, mais son coeur se tourne vers d’autres choses: "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là entrera dans le royaume des cieux." -"Ce peuple me glorifie par ses lèvres, mais son coeur est loin de moi." Mais lorsque la demande procède d’un très profond désir du coeur, alors elle est acceptée par Dieu, et dans ce cas, ce n’est pas seulement la bouche qui demande, mais bien plutôt le coeur: "Ton serviteur a trouvé son coeur pour t’adresser cette prière." -"J’ai crié de tout mon coeur." b. Il dit avoir un désir inquiet et juste quand il déclare: ma face t’a recherché, etc. Il arrive parfois qu’un désir soit profond et tranquille, mais que la recherche soit faible; mais lorsqu’il est anxieux, alors il recherche vraiment; c’est pourquoi il dit: t’a recherché, c’est-à-dire a cherché souvent et avec empressement. Il montre aussi que ce désir est juste, car il n’y a d’image parfaite que dans la mesure où elle se conforme à son modèle; aussi dit-il: ma face t’a recherché. La face intérieure de l’homme, c’est sa vision intérieure, c’est-à-dire son âme, ou son intelligence rationnelle, et cette dernière, c’est-à-dire ma face qui a été créée à ton image, t’a recherché. C’est pourquoi elle ne peut être transformée et rendue parfaite sans être unie à toi, Seigneur. Aussi, de même que toute chose recherche sa perfection, notre intelligence recherche Dieu. c. Et il montre que ce désir est persévérant, car il dît: je rechercherai, c’est-à-dire je rechercherai encore et encore: "Si vous cherchez, cherchez." -"Cherchez, et vous trouverez." Le propre de celui qui aime est de rechercher souvent la chose aimée. Et ce qu’il cherche, il le montre lorsqu’il dit: "Je te montrerai toute sorte de biens." -"Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez." Et c’est pourquoi David n’était pas en dehors de l’espérance, mais il cherchait encore; aussi dit-il en un autre endroit: "Montre ta face, et nous serons sauvés." -"Il priera Dieu, et Dieu se laissera apaiser en sa faveur; et il verra sa face avec jubilation." Psaumes 46: 10-11 10 C’est lui qui a fait cesser les combats jusqu’au bout de la terre; Il a brisé l’arc, et il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre. - 11 Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: Je domine sur les nations, je domine sur la terre. - 10 Qui a mis fin aux combats… La victoire remportée sur les ennemis de l’Eternel dans une circonstance particulière est le gage de la destruction future de la guerre elle-même. {Michée 4:3} 11 Je suis Dieu. L’homme, entouré de tous ses engins meurtriers, ne croit plus qu’à sa propre force. Dépouillé de tout cela, il apprend qu’il y a une puissance au-dessus de la sienne. Psaumes 63: 2 2--- O Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, Dans une terre aride, desséchée, sans eau. * David désire aller vers Dieu. (1-2) 1-2 Tôt le matin, je Te cherche. Le vrai chrétien consacre à Dieu la première heure matinale. Il ouvre les yeux et ses sens corporels s’éveillent chaque matin dans des pensées de droiture. Il éprouve une soif des choses que le monde ne peut envier et a recours immédiatement, par la prière, à la Fontaine d’eau de la vie. Le croyant véritable est convaincu que rien de ce monde perverti ne peut satisfaire les désirs de son âme immortelle. Il espère recevoir la joie de la part de Dieu. Quand la foi et l’espérance sont familières, le monde ressemble alors à un désert vide, le croyant aspire aux joies du ciel, joies dont il a déjà les prémices dans la vie spirituelle ici-bas. Matthieu 9: 37-38 37 Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. 38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 37 La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. D’abord le peuple est représenté par l’image de brebis éparpillées, sans les soins d’un berger. Puis comme une moisson mûre mais abandonnée, prête à être perdue si des moissonneurs n’y sont pas envoyés. 38 Priez le maître de la moisson. Le Maître de la moisson est Christ. Quand nous prions le Seigneur pour quelque chose, nous devons oeuvrer à l’accomplissement de nos prières. Si nous le prions d’envoyer des ouvriers, veillons à devenir ouvriers nous-mêmes, ou à envoyer et soutenir d’autres ouvriers. Luc 10: 38-42 38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. 39 Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 40 Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider. 41 Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. 42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. Jésus à la maison de Marthe et Marie. (Lu 10: 38-42) Lu 10:38-42 Un bon sermon n’est pas plus mauvais lorsqu’il est prêché dans une maison; et les visites de nos amis doivent être aménagées de façon à faire du bien à leurs âmes. Etre assis aux pieds de Christ, signifie un empressement à recevoir sa parole, et une soumission à son conseil. Marthe pourvoyait à l’accueil de Christ, et de ceux qui étaient venus avec lui. C’était ici du respect envers notre Seigneur Jésus et un juste soin des affaires de la maison. Mais quelque chose était blâmable. Elle s’occupait trop du service; de la suffisance, de la variété, et de l’exactitude. Les affaires du monde sont pour nous un piège, si elles sont une entrave au service de Dieu, et si elles nous empêchent d’obtenir du bien pour nos âmes. Quel temps inutile est gaspillé, et combien de dépenses sont inadéquates, même pour accueillir des docteurs de l’évangile! Bien que Marthe soit à cette occasion trouvée en faute, elle était cependant vraiment croyante, et dans sa conduite générale elle n’a jamais négligé une chose nécessaire. La faveur de Dieu est nécessaire à notre bonheur; le salut de Christ est nécessaire à notre sécurité. Où ceci est compris, toutes autres choses seront accomplies comme il le faut. Christ a déclaré que Marie a choisi la bonne part. Car une chose est nécessaire, et cette chose elle l’a faite, c’est de s’abandonner au conseil de Christ. Tout ce qui fait partie de cette vie nous sera enlevé, quand nous-mêmes en serons enlevés; mais rien ne nous séparera de l’amour de Christ. Les hommes et les démons ne peuvent pas l’éloigner de nous, et Dieu et Christ ne le veulent pas. Accomplissons avec diligence la chose qui est le plus nécessaire. Philippiens 4: 6-7 6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. 6 Ne vous inquiétez de rien. Qu’aucune angoisse ou anxiété ne vienne vous troubler. Comparer Mt 6:25 Mais en toute chose, etc. Au lieu de vous inquiéter, déposez tout devant Dieu, et croyez qu’il lui est possible de tout faire pour le mieux. Trois éléments interviennent dans un appel à Dieu: (1) Des prières, l’effusion de l’âme; (2) des supplications, qui exposent nos besoins; (3) des actions de grâce; nous devons toujours venir à Dieu, non pas avec un esprit de plainte et de réclamation, mais avec des actions de grâce pour les miséricordes qu’il nous a accordées. 7 Et la paix de Dieu. La paix que nous recevons lorsque nous avons tout remis dans les mains de celui qui est capable et qui veut nous aider. Cette paix dépasse l’entendement de ceux qui ne l’ont jamais expérimentée. Gardera vos coeurs. Cette paix sera la gardienne qui nous assurera la pureté et la sainteté de notre vie et de notre coeur. Romains 11: 11-12 11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie. 12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. 11 Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Devons-nous conclure qu’Israël a chuté pour toujours? L’apôtre passe maintenant à la seconde partie de son argumentation, et montre que Dieu, avec de sages raisons, a rejeté Israël pour un temps, mais que finalement toute la nation sera convertie. Par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens. Christ a dit: "Quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi." Jean 12:32 Il faisait référence à la croix. Rejeté par la nation Juive, envoyé à la croix, il est devenu le Sauveur de toute l’humanité, des païens comme des Juifs. De la même façon, le rejet de l’évangile par les Juifs a accéléré la prédication parmi les païens. Voir Actes 8:4; 13: 46 Quand les Juifs ont crucifié Christ, "l’acte dont les ordonnances nous condamnaient a été cloué à la croix," et le "mur de séparation" est tombé. Col 2:14; Eph 2:14 Ainsi, le résultat de l’endurcissement des Juifs et leur rejet de Christ a été, sous la providence de Dieu, que les païens ont pu être sauvés. Afin qu’ils fussent excités à la jalousie. Le frère aîné, dans la parabole du fils prodigue, fut rempli de jalousie quand il a vu son jeune frère accepté par le père. Luc 15: 28 Si leur chute a été la richesse du monde. En contribuant à la conversion des païens, leur chute a été une "richesse". 12 Combien plus en sera-t-il? Dans la suite du chapitre, Paul montre les grands résultats qui suivront la conversion finale de la nation Juive. 1 Thessaloniciens 5: 17 17 Priez sans cesse. 17 Tel est encore le moyen d’être toujours joyeux. Par la prière l’âme s’élève au-dessus des choses visibles qui la troublent et l’attristent, se réfugie dans le sein de Dieu, et jouit des biens éternels, source de toute joie. {Ro 12:12; Eph 6:18; Col 4:2} Prier sans cesse ne signifie pas seulement s’adonner fidèlement à la prière à certains moments qu’il faut savoir mettre à part pour cela, mais être toujours en communion avec Dieu, avoir le coeur dirigé vers lui, l’implorer en secret, ce qui est possible au sein de la vie la plus occupée. {Comparer Eph 6:18; Col 4:2} MARDI 17-01-2012 Les bénéfices de la prière Romains 8: 26-27 26 De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; 27 et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Ro 8:26-27 Bien que les infirmités des chrétiens soient très nombreuses et grandes, telles qu’elles ne pourraient être maîtrisées si elles leur étaient abandonnées, cependant le Saint-Esprit les soutient. L’Esprit, étant celui qui éclaire, nous enseigne pour quoi nous devons prier; comme Esprit qui sanctifie il nous aide dans nos actions de grâce; comme Esprit qui réconforte, il fait taire nos craintes, et nous aide dans tous nos découragements. Le Saint-Esprit est la source de tous les désirs envers Dieu, qui sont souvent plus que de simples mots ne peuvent le dire. L’Esprit qui recherche les coeurs, peut percevoir la pensée et la volonté, l’esprit renouvelé, et être l’avocat de sa cause. L’Esprit fait l’intercession envers Dieu, et l’ennemi ne peut pas prédominer. 1 Timothée 2: 1-4 1 J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, 2 pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. 3 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, 4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 1 J’exhorte donc, avant toutes choses. Ce chapitre contient quelques consignes en ce qui concerne le culte en public. Paul demande que d’abord des prières soient faites pour tous les hommes. Ces prières doivent ouvrir le culte. Des prières, des supplications, des requêtes. La distinction entre ces trois mots est difficile à faire. Il est possible que la ‘supplication’ est ce qui concerne nos besoins, les ‘prières’ sont la dévotion solennelle, les ‘intercessions’ étant les demandes individuelles que l’on fait à Dieu au profit des autres. 2 Pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité. Pour tous ceux qui nous gouvernent. Ce devoir ne dépend pas de la justice des gouvernants. Les empereurs Romains étaient d’une méchanceté extrême, et pourtant les Juifs priaient pour eux et leurs directives païennes. Jer 29:7; Esd 6:10 Que nous menions une vie paisible. Le principal objet de ces prières étaient que les dirigeants terrestres soient guidés, afin que les chrétiens puissent vivre en paix, avec la liberté de culte. Les guerres, les séditions, et les persécutions sont toujours nuisibles aux saints. 3 Cela est bon. Cette coutume de prier pour les dirigeants. Dans nos prières, nous devons bien avoir compris que la volonté de Dieu est de sauver. 4 Qui veut que tous les hommes soient sauvés. Les Ecritures montrent d’une façon uniforme et permanente que la volonté de Dieu est que chacun vienne à la vie. Mais sa volonté n’est pas de sauver sans égard aux conditions de ce salut. Les hommes doivent, pour être sauvés, parvenir à la connaissance de la vérité. En d’autres mots, ils doivent avoir entendu, reçu et obéi à l’Evangile. Psaumes 27: 8 8 Mon coeur dit de ta part: Cherchez ma face! Je cherche ta face, ô Éternel! 8 Mon coeur t’a parlé, ma face t’a recherché; ta face, Seigneur, je la rechercherai. B. Ici il expose ses demandes. 1) Et il commence par demander la recherche de la face divine. 2) Puis le secours divin: 9b Sois mon aide. 3) Enfin la direction de sa voie: 11 Prescris-moi, Seigneur, une loi. 1. En commençant par demander la recherche de la face divine, il montre qu’à propos de la chose demandée il en a un grand désir, un désir très profond, inquiet et persévérant. a. Très profond, car Mon coeur t’a parlé. Parfois l’homme formule une demande de sa bouche, mais son coeur se tourne vers d’autres choses: "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là entrera dans le royaume des cieux." -"Ce peuple me glorifie par ses lèvres, mais son coeur est loin de moi." Mais lorsque la demande procède d’un très profond désir du coeur, alors elle est acceptée par Dieu, et dans ce cas, ce n’est pas seulement la bouche qui demande, mais bien plutôt le coeur: "Ton serviteur a trouvé son coeur pour t’adresser cette prière." -"J’ai crié de tout mon coeur." b. Il dit avoir un désir inquiet et juste quand il déclare: ma face t’a recherché, etc. Il arrive parfois qu’un désir soit profond et tranquille, mais que la recherche soit faible; mais lorsqu’il est anxieux, alors il recherche vraiment; c’est pourquoi il dit: t’a recherché, c’est-à-dire a cherché souvent et avec empressement. Il montre aussi que ce désir est juste, car il n’y a d’image parfaite que dans la mesure où elle se conforme à son modèle; aussi dit-il: ma face t’a recherché. La face intérieure de l’homme, c’est sa vision intérieure, c’est-à-dire son âme, ou son intelligence rationnelle, et cette dernière, c’est-à-dire ma face qui a été créée à ton image, t’a recherché. C’est pourquoi elle ne peut être transformée et rendue parfaite sans être unie à toi, Seigneur. Aussi, de même que toute chose recherche sa perfection, notre intelligence recherche Dieu. c. Et il montre que ce désir est persévérant, car il dît: je rechercherai, c’est-à-dire je rechercherai encore et encore: "Si vous cherchez, cherchez." -"Cherchez, et vous trouverez." Le propre de celui qui aime est de rechercher souvent la chose aimée. Et ce qu’il cherche, il le montre lorsqu’il dit: "Je te montrerai toute sorte de biens." -"Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez." Et c’est pourquoi David n’était pas en dehors de l’espérance, mais il cherchait encore; aussi dit-il en un autre endroit: "Montre ta face, et nous serons sauvés." -"Il priera Dieu, et Dieu se laissera apaiser en sa faveur; et il verra sa face avec jubilation." Psaumes 46: 10-11 10 C’est lui qui a fait cesser les combats jusqu’au bout de la terre; Il a brisé l’arc, et il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre. - 11 Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: Je domine sur les nations, je domine sur la terre. - 10 Qui a mis fin aux combats… La victoire remportée sur les ennemis de l’Eternel dans une circonstance particulière est le gage de la destruction future de la guerre elle-même. {Michée 4:3} 11 Je suis Dieu. L’homme, entouré de tous ses engins meurtriers, ne croit plus qu’à sa propre force. Dépouillé de tout cela, il apprend qu’il y a une puissance au-dessus de la sienne. Psaumes 63: 2 2--- O Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, Dans une terre aride, desséchée, sans eau. * David désire aller vers Dieu. (1-2) 1-2 Tôt le matin, je Te cherche. Le vrai chrétien consacre à Dieu la première heure matinale. Il ouvre les yeux et ses sens corporels s’éveillent chaque matin dans des pensées de droiture. Il éprouve une soif des choses que le monde ne peut envier et a recours immédiatement, par la prière, à la Fontaine d’eau de la vie. Le croyant véritable est convaincu que rien de ce monde perverti ne peut satisfaire les désirs de son âme immortelle. Il espère recevoir la joie de la part de Dieu. Quand la foi et l’espérance sont familières, le monde ressemble alors à un désert vide, le croyant aspire aux joies du ciel, joies dont il a déjà les prémices dans la vie spirituelle ici-bas. Matthieu 9: 37-38 37 Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. 38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 37 La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. D’abord le peuple est représenté par l’image de brebis éparpillées, sans les soins d’un berger. Puis comme une moisson mûre mais abandonnée, prête à être perdue si des moissonneurs n’y sont pas envoyés. 38 Priez le maître de la moisson. Le Maître de la moisson est Christ. Quand nous prions le Seigneur pour quelque chose, nous devons oeuvrer à l’accomplissement de nos prières. Si nous le prions d’envoyer des ouvriers, veillons à devenir ouvriers nous-mêmes, ou à envoyer et soutenir d’autres ouvriers. Luc 10: 38-42 38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. 39 Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 40 Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider. 41 Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. 42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. Jésus à la maison de Marthe et Marie. (Lu 10: 38-42) Lu 10:38-42 Un bon sermon n’est pas plus mauvais lorsqu’il est prêché dans une maison; et les visites de nos amis doivent être aménagées de façon à faire du bien à leurs âmes. Etre assis aux pieds de Christ, signifie un empressement à recevoir sa parole, et une soumission à son conseil. Marthe pourvoyait à l’accueil de Christ, et de ceux qui étaient venus avec lui. C’était ici du respect envers notre Seigneur Jésus et un juste soin des affaires de la maison. Mais quelque chose était blâmable. Elle s’occupait trop du service; de la suffisance, de la variété, et de l’exactitude. Les affaires du monde sont pour nous un piège, si elles sont une entrave au service de Dieu, et si elles nous empêchent d’obtenir du bien pour nos âmes. Quel temps inutile est gaspillé, et combien de dépenses sont inadéquates, même pour accueillir des docteurs de l’évangile! Bien que Marthe soit à cette occasion trouvée en faute, elle était cependant vraiment croyante, et dans sa conduite générale elle n’a jamais négligé une chose nécessaire. La faveur de Dieu est nécessaire à notre bonheur; le salut de Christ est nécessaire à notre sécurité. Où ceci est compris, toutes autres choses seront accomplies comme il le faut. Christ a déclaré que Marie a choisi la bonne part. Car une chose est nécessaire, et cette chose elle l’a faite, c’est de s’abandonner au conseil de Christ. Tout ce qui fait partie de cette vie nous sera enlevé, quand nous-mêmes en serons enlevés; mais rien ne nous séparera de l’amour de Christ. Les hommes et les démons ne peuvent pas l’éloigner de nous, et Dieu et Christ ne le veulent pas. Accomplissons avec diligence la chose qui est le plus nécessaire. Philippiens 4: 6-7 6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. 6 Ne vous inquiétez de rien. Qu’aucune angoisse ou anxiété ne vienne vous troubler. Comparer Mt 6:25 Mais en toute chose, etc. Au lieu de vous inquiéter, déposez tout devant Dieu, et croyez qu’il lui est possible de tout faire pour le mieux. Trois éléments interviennent dans un appel à Dieu: (1) Des prières, l’effusion de l’âme; (2) des supplications, qui exposent nos besoins; (3) des actions de grâce; nous devons toujours venir à Dieu, non pas avec un esprit de plainte et de réclamation, mais avec des actions de grâce pour les miséricordes qu’il nous a accordées. 7 Et la paix de Dieu. La paix que nous recevons lorsque nous avons tout remis dans les mains de celui qui est capable et qui veut nous aider. Cette paix dépasse l’entendement de ceux qui ne l’ont jamais expérimentée. Gardera vos coeurs. Cette paix sera la gardienne qui nous assurera la pureté et la sainteté de notre vie et de notre coeur. Romains 11: 11-12 11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie. 12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. 11 Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Devons-nous conclure qu’Israël a chuté pour toujours? L’apôtre passe maintenant à la seconde partie de son argumentation, et montre que Dieu, avec de sages raisons, a rejeté Israël pour un temps, mais que finalement toute la nation sera convertie. Par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens. Christ a dit: "Quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi." Jean 12:32 Il faisait référence à la croix. Rejeté par la nation Juive, envoyé à la croix, il est devenu le Sauveur de toute l’humanité, des païens comme des Juifs. De la même façon, le rejet de l’évangile par les Juifs a accéléré la prédication parmi les païens. Voir Actes 8:4; 13: 46 Quand les Juifs ont crucifié Christ, "l’acte dont les ordonnances nous condamnaient a été cloué à la croix," et le "mur de séparation" est tombé. Col 2:14; Eph 2:14 Ainsi, le résultat de l’endurcissement des Juifs et leur rejet de Christ a été, sous la providence de Dieu, que les païens ont pu être sauvés. Afin qu’ils fussent excités à la jalousie. Le frère aîné, dans la parabole du fils prodigue, fut rempli de jalousie quand il a vu son jeune frère accepté par le père. Luc 15: 28 Si leur chute a été la richesse du monde. En contribuant à la conversion des païens, leur chute a été une "richesse". 12 Combien plus en sera-t-il? Dans la suite du chapitre, Paul montre les grands résultats qui suivront la conversion finale de la nation Juive. 1 Thessaloniciens 5: 17 17 Priez sans cesse. 17 Tel est encore le moyen d’être toujours joyeux. Par la prière l’âme s’élève au-dessus des choses visibles qui la troublent et l’attristent, se réfugie dans le sein de Dieu, et jouit des biens éternels, source de toute joie. {Ro 12:12; Eph 6:18; Col 4:2} Prier sans cesse ne signifie pas seulement s’adonner fidèlement à la prière à certains moments qu’il faut savoir mettre à part pour cela, mais être toujours en communion avec Dieu, avoir le coeur dirigé vers lui, l’implorer en secret, ce qui est possible au sein de la vie la plus occupée. {Comparer Eph 6:18; Col 4:2} MARDI 17-01-2012 Les bénéfices de la prière Romains 8: 26-27 26 De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; 27 et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Ro 8:26-27 Bien que les infirmités des chrétiens soient très nombreuses et grandes, telles qu’elles ne pourraient être maîtrisées si elles leur étaient abandonnées, cependant le Saint-Esprit les soutient. L’Esprit, étant celui qui éclaire, nous enseigne pour quoi nous devons prier; comme Esprit qui sanctifie il nous aide dans nos actions de grâce; comme Esprit qui réconforte, il fait taire nos craintes, et nous aide dans tous nos découragements. Le Saint-Esprit est la source de tous les désirs envers Dieu, qui sont souvent plus que de simples mots ne peuvent le dire. L’Esprit qui recherche les coeurs, peut percevoir la pensée et la volonté, l’esprit renouvelé, et être l’avocat de sa cause. L’Esprit fait l’intercession envers Dieu, et l’ennemi ne peut pas prédominer. 1 Timothée 2: 1-4 1 J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, 2 pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. 3 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, 4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 1 J’exhorte donc, avant toutes choses. Ce chapitre contient quelques consignes en ce qui concerne le culte en public. Paul demande que d’abord des prières soient faites pour tous les hommes. Ces prières doivent ouvrir le culte. Des prières, des supplications, des requêtes. La distinction entre ces trois mots est difficile à faire. Il est possible que la ‘supplication’ est ce qui concerne nos besoins, les ‘prières’ sont la dévotion solennelle, les ‘intercessions’ étant les demandes individuelles que l’on fait à Dieu au profit des autres. 2 Pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité. Pour tous ceux qui nous gouvernent. Ce devoir ne dépend pas de la justice des gouvernants. Les empereurs Romains étaient d’une méchanceté extrême, et pourtant les Juifs priaient pour eux et leurs directives païennes. Jer 29:7; Esd 6:10 Que nous menions une vie paisible. Le principal objet de ces prières étaient que les dirigeants terrestres soient guidés, afin que les chrétiens puissent vivre en paix, avec la liberté de culte. Les guerres, les séditions, et les persécutions sont toujours nuisibles aux saints. 3 Cela est bon. Cette coutume de prier pour les dirigeants. Dans nos prières, nous devons bien avoir compris que la volonté de Dieu est de sauver. 4 Qui veut que tous les hommes soient sauvés. Les Ecritures montrent d’une façon uniforme et permanente que la volonté de Dieu est que chacun vienne à la vie. Mais sa volonté n’est pas de sauver sans égard aux conditions de ce salut. Les hommes doivent, pour être sauvés, parvenir à la connaissance de la vérité. En d’autres mots, ils doivent avoir entendu, reçu et obéi à l’Evangile. Psaumes 27: 8 8 Mon coeur dit de ta part: Cherchez ma face! Je cherche ta face, ô Éternel! 8 Mon coeur t’a parlé, ma face t’a recherché; ta face, Seigneur, je la rechercherai. B. Ici il expose ses demandes. 1) Et il commence par demander la recherche de la face divine. 2) Puis le secours divin: 9b Sois mon aide. 3) Enfin la direction de sa voie: 11 Prescris-moi, Seigneur, une loi. 1. En commençant par demander la recherche de la face divine, il montre qu’à propos de la chose demandée il en a un grand désir, un désir très profond, inquiet et persévérant. a. Très profond, car Mon coeur t’a parlé. Parfois l’homme formule une demande de sa bouche, mais son coeur se tourne vers d’autres choses: "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là entrera dans le royaume des cieux." -"Ce peuple me glorifie par ses lèvres, mais son coeur est loin de moi." Mais lorsque la demande procède d’un très profond désir du coeur, alors elle est acceptée par Dieu, et dans ce cas, ce n’est pas seulement la bouche qui demande, mais bien plutôt le coeur: "Ton serviteur a trouvé son coeur pour t’adresser cette prière." -"J’ai crié de tout mon coeur." b. Il dit avoir un désir inquiet et juste quand il déclare: ma face t’a recherché, etc. Il arrive parfois qu’un désir soit profond et tranquille, mais que la recherche soit faible; mais lorsqu’il est anxieux, alors il recherche vraiment; c’est pourquoi il dit: t’a recherché, c’est-à-dire a cherché souvent et avec empressement. Il montre aussi que ce désir est juste, car il n’y a d’image parfaite que dans la mesure où elle se conforme à son modèle; aussi dit-il: ma face t’a recherché. La face intérieure de l’homme, c’est sa vision intérieure, c’est-à-dire son âme, ou son intelligence rationnelle, et cette dernière, c’est-à-dire ma face qui a été créée à ton image, t’a recherché. C’est pourquoi elle ne peut être transformée et rendue parfaite sans être unie à toi, Seigneur. Aussi, de même que toute chose recherche sa perfection, notre intelligence recherche Dieu. c. Et il montre que ce désir est persévérant, car il dît: je rechercherai, c’est-à-dire je rechercherai encore et encore: "Si vous cherchez, cherchez." -"Cherchez, et vous trouverez." Le propre de celui qui aime est de rechercher souvent la chose aimée. Et ce qu’il cherche, il le montre lorsqu’il dit: "Je te montrerai toute sorte de biens." -"Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez." Et c’est pourquoi David n’était pas en dehors de l’espérance, mais il cherchait encore; aussi dit-il en un autre endroit: "Montre ta face, et nous serons sauvés." -"Il priera Dieu, et Dieu se laissera apaiser en sa faveur; et il verra sa face avec jubilation." Psaumes 46: 10-11 10 C’est lui qui a fait cesser les combats jusqu’au bout de la terre; Il a brisé l’arc, et il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre. - 11 Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: Je domine sur les nations, je domine sur la terre. - 10 Qui a mis fin aux combats… La victoire remportée sur les ennemis de l’Eternel dans une circonstance particulière est le gage de la destruction future de la guerre elle-même. {Michée 4:3} 11 Je suis Dieu. L’homme, entouré de tous ses engins meurtriers, ne croit plus qu’à sa propre force. Dépouillé de tout cela, il apprend qu’il y a une puissance au-dessus de la sienne. Psaumes 63: 2 2--- O Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, Dans une terre aride, desséchée, sans eau. * David désire aller vers Dieu. (1-2) 1-2 Tôt le matin, je Te cherche. Le vrai chrétien consacre à Dieu la première heure matinale. Il ouvre les yeux et ses sens corporels s’éveillent chaque matin dans des pensées de droiture. Il éprouve une soif des choses que le monde ne peut envier et a recours immédiatement, par la prière, à la Fontaine d’eau de la vie. Le croyant véritable est convaincu que rien de ce monde perverti ne peut satisfaire les désirs de son âme immortelle. Il espère recevoir la joie de la part de Dieu. Quand la foi et l’espérance sont familières, le monde ressemble alors à un désert vide, le croyant aspire aux joies du ciel, joies dont il a déjà les prémices dans la vie spirituelle ici-bas. Matthieu 9: 37-38 37 Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. 38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 37 La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. D’abord le peuple est représenté par l’image de brebis éparpillées, sans les soins d’un berger. Puis comme une moisson mûre mais abandonnée, prête à être perdue si des moissonneurs n’y sont pas envoyés. 38 Priez le maître de la moisson. Le Maître de la moisson est Christ. Quand nous prions le Seigneur pour quelque chose, nous devons oeuvrer à l’accomplissement de nos prières. Si nous le prions d’envoyer des ouvriers, veillons à devenir ouvriers nous-mêmes, ou à envoyer et soutenir d’autres ouvriers. Luc 10: 38-42 38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. 39 Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 40 Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider. 41 Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. 42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. Jésus à la maison de Marthe et Marie. (Lu 10: 38-42) Lu 10:38-42 Un bon sermon n’est pas plus mauvais lorsqu’il est prêché dans une maison; et les visites de nos amis doivent être aménagées de façon à faire du bien à leurs âmes. Etre assis aux pieds de Christ, signifie un empressement à recevoir sa parole, et une soumission à son conseil. Marthe pourvoyait à l’accueil de Christ, et de ceux qui étaient venus avec lui. C’était ici du respect envers notre Seigneur Jésus et un juste soin des affaires de la maison. Mais quelque chose était blâmable. Elle s’occupait trop du service; de la suffisance, de la variété, et de l’exactitude. Les affaires du monde sont pour nous un piège, si elles sont une entrave au service de Dieu, et si elles nous empêchent d’obtenir du bien pour nos âmes. Quel temps inutile est gaspillé, et combien de dépenses sont inadéquates, même pour accueillir des docteurs de l’évangile! Bien que Marthe soit à cette occasion trouvée en faute, elle était cependant vraiment croyante, et dans sa conduite générale elle n’a jamais négligé une chose nécessaire. La faveur de Dieu est nécessaire à notre bonheur; le salut de Christ est nécessaire à notre sécurité. Où ceci est compris, toutes autres choses seront accomplies comme il le faut. Christ a déclaré que Marie a choisi la bonne part. Car une chose est nécessaire, et cette chose elle l’a faite, c’est de s’abandonner au conseil de Christ. Tout ce qui fait partie de cette vie nous sera enlevé, quand nous-mêmes en serons enlevés; mais rien ne nous séparera de l’amour de Christ. Les hommes et les démons ne peuvent pas l’éloigner de nous, et Dieu et Christ ne le veulent pas. Accomplissons avec diligence la chose qui est le plus nécessaire. Philippiens 4: 6-7 6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. 6 Ne vous inquiétez de rien. Qu’aucune angoisse ou anxiété ne vienne vous troubler. Comparer Mt 6:25 Mais en toute chose, etc. Au lieu de vous inquiéter, déposez tout devant Dieu, et croyez qu’il lui est possible de tout faire pour le mieux. Trois éléments interviennent dans un appel à Dieu: (1) Des prières, l’effusion de l’âme; (2) des supplications, qui exposent nos besoins; (3) des actions de grâce; nous devons toujours venir à Dieu, non pas avec un esprit de plainte et de réclamation, mais avec des actions de grâce pour les miséricordes qu’il nous a accordées. 7 Et la paix de Dieu. La paix que nous recevons lorsque nous avons tout remis dans les mains de celui qui est capable et qui veut nous aider. Cette paix dépasse l’entendement de ceux qui ne l’ont jamais expérimentée. Gardera vos coeurs. Cette paix sera la gardienne qui nous assurera la pureté et la sainteté de notre vie et de notre coeur. Romains 11: 11-12 11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie. 12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. 11 Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Devons-nous conclure qu’Israël a chuté pour toujours? L’apôtre passe maintenant à la seconde partie de son argumentation, et montre que Dieu, avec de sages raisons, a rejeté Israël pour un temps, mais que finalement toute la nation sera convertie. Par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens. Christ a dit: "Quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi." Jean 12:32 Il faisait référence à la croix. Rejeté par la nation Juive, envoyé à la croix, il est devenu le Sauveur de toute l’humanité, des païens comme des Juifs. De la même façon, le rejet de l’évangile par les Juifs a accéléré la prédication parmi les païens. Voir Actes 8:4; 13: 46 Quand les Juifs ont crucifié Christ, "l’acte dont les ordonnances nous condamnaient a été cloué à la croix," et le "mur de séparation" est tombé. Col 2:14; Eph 2:14 Ainsi, le résultat de l’endurcissement des Juifs et leur rejet de Christ a été, sous la providence de Dieu, que les païens ont pu être sauvés. Afin qu’ils fussent excités à la jalousie. Le frère aîné, dans la parabole du fils prodigue, fut rempli de jalousie quand il a vu son jeune frère accepté par le père. Luc 15: 28 Si leur chute a été la richesse du monde. En contribuant à la conversion des païens, leur chute a été une "richesse". 12 Combien plus en sera-t-il? Dans la suite du chapitre, Paul montre les grands résultats qui suivront la conversion finale de la nation Juive. 1 Thessaloniciens 5: 17 17 Priez sans cesse. 17 Tel est encore le moyen d’être toujours joyeux. Par la prière l’âme s’élève au-dessus des choses visibles qui la troublent et l’attristent, se réfugie dans le sein de Dieu, et jouit des biens éternels, source de toute joie. {Ro 12:12; Eph 6:18; Col 4:2} Prier sans cesse ne signifie pas seulement s’adonner fidèlement à la prière à certains moments qu’il faut savoir mettre à part pour cela, mais être toujours en communion avec Dieu, avoir le coeur dirigé vers lui, l’implorer en secret, ce qui est possible au sein de la vie la plus occupée. {Comparer Eph 6:18; Col 4:2}

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact