LES SIGNES DE LA NOUVELLE NAISSANCE (1Jn.2:4) en JESUS-CHRIST

10:47Ministere MotsdeDieu

Lorsque vous êtes né de nouveau ou d’en haut, vous êtes devenu un citoyen du ciel, et Dieu a mis sur vous des taches de naissance indélébiles. Ces marques sont celles de celui qui est né de nouveau et si vous ne trouvez pas ces taches de naissance, si vous ne pouvez voir ces marques, vous pouvez vous demander si vous êtes vraiment né d’en haut, si vous êtes vraiment un citoyen céleste. Tournez avec moi dans 1Jn.2:4. Regardez ce qui est écrit: “Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur.” Jean n’y va pas avec le dos de la cuillère ici, il dit: “Si vous dites que vous le connaissez et que vous ne gardez pas (obéir) ses commandements, alors vous n’êtes qu’un menteur.” Regardez maintenant ce qu’il dit au verset 6: “Car celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a lui-même marché.” Allez maintenant au verset 9: “Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres.” Avez-vous remarqué comment commence chaque verset: “Celui qui dit, celui qui dit, celui qui dit.” C’est une chose de parler de religion, mais c’en est une autre d’avoir la foi qui sauve. Il y a beaucoup de gens dans nos milieux chrétiens qui parlent de religion et de foi, et pour qui la réalité est tout autre. J’ai entendu parler d’une infirmière qui alla trouver le psychiatre dans son bureau pour lui dire que dans la salle d’attente il y avait quelqu’un qui voulait le voir. Il disait qu’il était invisible. Le psychiatre dit à l’infirmière: “Allez lui dire que nous ne pouvons pas le voir.” Ce que les gens disent ne correspond pas toujours à la vérité et c’est sûrement le cas lorsqu’on aborde la question de la nouvelle naissance. Quels sont les signes extérieurs de la nouvelle naissance? Ces trois versets qui commencent par “celui qui dit” introduisent une caractéristique ou un signe de la nouvelle naissance. J’aimerais examiner avec vous ces signes de la nouvelle naissance qui définissent ce qu’est un vrai chrétien. I- UN VRAI CHRETIEN SE SOUMET À LA SEIGNEURIE DE JESUS-CHRIST Regardez ce qui est écrit aux versets 3 et 4: “Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. Celui qui dit: je l'ai connu et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui.” Personne ne peut être sauvé sans recevoir Jésus-Christ comme Seigneur. Il est écrit: “Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé.” (Ac.16:31) et “Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.” (Rom.10:9). Vous ne recevez pas d’abord Christ comme Sauveur et quelques temps après comme Seigneur. Vous le recevez en même temps comme Seigneur et comme Sauveur. Et si vous dites que Christ est votre Seigneur et que vous ne gardez pas sa parole, vous contredisez sa Parole. Jésus lui-même l’a dit: “Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis?” (Luc 6:46). Le mot “Seigneur” signifie “Maître” et il a parfaitement le droit de nous faire connaître ses exigences ou si vous préférez, ses commandements. Permettez-moi de vous poser une question: Etes-vous né de nouveau? Vous dites: “Oui, je suis né de nouveau.” Est-ce que vous gardez ses commandements? Vous dites: "Eh bien, non je ne pense pas que je garde ses commandements.” Alors Jean dit, non pas moi, mais Jean dit: “Vous êtes un menteur”, car “celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur.” (v.4). “Est-ce que je suis en train de vous dire que vous devez être parfait si vous voulez aller au ciel?” Pas du tout! Que veut dire alors Jean lorsqu’il dit: “Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur”? Le mot important dans ce verset, c’est le verbe “garder” qui signifie “garder comme vous le feriez si vous deviez garder un trésor”. Si vous deviez demander à quelqu’un de garder quelque chose qui est précieux pour vous, vous lui diriez: “Garde cela pour moi, prends-en soin comme à la prunelle de tes yeux”, parce que vous tenez beaucoup à cette chose. Quand vous tenez beaucoup aux commandements de Dieu, aux commandements du Seigneur Jésus-Christ, lorsqu’ils sont précieux à vos yeux, vous gardez ses commandements. Dans les temps anciens, le mot "garder" était un mot qui était utilisé par les marins. A cette époque, ils n’avaient pas de GPS et les marins s’orientaient en suivant les étoiles. La nuit, le matelot de garde fixait ses yeux sur les étoiles, il suivait sa route en fonction du positionnement des étoiles. On appelait cela “garder ses yeux fixés sur les étoiles”. En tant que chrétiens, nous dirigeons notre vie en gardant les yeux fixés sur la Parole de Dieu. Cela ne signifie pas qu’il ne puisse vous arriver, dans un moment d’insouciance, de détourner votre regard de la Parole de Dieu. Mais si vous ne ressentez pas le désir ou si vous n’avez aucun désir de vivre par la Parole de Dieu, si vous pouvez pécher sans avoir aucun remord, et ce, avec une facilité déconcertante sans ressentir aucun scrupule, sans avoir aucune conviction de péché et si vous vivez sans vous soucier de quoi que ce soit, vous avez alors besoin d’être sauvé. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’apôtre Jean qui le dit lorsqu’il écrit: “Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements est quoi? un menteur.” Vous laissez-vous diriger par les étoiles de Dieu? Est-ce que la Parole de Dieu est quelque chose qui n’a pas de prix pour vous, au point où vous vous appliquez à garder les commandements de Dieu? Evidemment que nous ne sommes pas sauvés en gardant les commandements. Jean n’enseigne pas ici le salut par les oeuvres. Regardez ce qu’il écrit au verset 4: "Celui qui dit: je l'ai connu.” Chers amis, le verbe connaître souligne quelque chose qui a été fait dans le passé et qui a été réglé. Celui qui l’a connu “garde sa Parole” (v.5). Le verbe est au temps présent. Jean est en train de dire que “parce que je l’ai connu, je garde maintenant ses commandements”. Il ne dit pas, “parce que je garde ses commandements, je le connais”. Pas du tout, parce que la seule manière dont vous pouvez garder ses commandements, c’est de le connaître, et si vous le connaissez, s’il habite dans votre coeur, si vous l’avez connu dans le passé, vous êtes maintenant en train de garder ses commandements au temps présent. Vous vous laissez diriger par la Parole de Dieu et vous l’appréciez parce qu’elle est un trésor à vos yeux. Posez-vous maintenant cette question et répondez-y honnêtement: Avez-vous dans votre coeur, au moment où on se parle, un désir de vivre de la Parole de Dieu? Si ce n’est pas le cas, mettez un grand point d’interrogation sur cette chose que vous appelez “salut”, parce que “celui qui dit: Je l'ai connu et qui ne garde pas ses commandements est un menteur”. C’est ce que Jean dit ici. Quelle est donc le premier signe extérieur que quelqu’un est né de nouveau? Jean le dit dans ce passage: Un chrétien né de nouveau se soumet à la Seigneurie de Christ. Il plonge son regard dans la Parole, et il dit: Voilà dorénavant ce qui dirigera ma vie et je vais m’appliquer à faire sa volonté. Si Jésus-Christ n’est pas le Seigneur de votre vie, alors vous n’êtes pas sur le chemin qui mène au ciel. Chers amis, ce n’est pas faire preuve de légalisme ici, mais d’amour. Est-ce que vous savez pourquoi je garde les commandements de Jésus? Parce que je l’aime. Permettez-moi de vous citer deux versets. Jésus dit dans Jean 14:15: “Si vous m'aimez, gardez mes commandements.” Il dit dans Jean 14:21: “Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui.” Vous nourrissez vos enfants non seulement parce que la loi vous oblige à le faire, mais parce que vous les aimez. Nous gardons les commandements parce que nous les aimons. Jésus dit: “Si vous m’aimez, vous garderez ma Parole.” Jésus dit: “Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis?” (Luc 6:46). Le premier signe qu’une personne est née de nouveau, c’est qu’elle se soumet à la Seigneurie de Christ, elle garde sa Parole. Permettez-moi de vous donner le deuxième signe que quelqu’un est né de nouveau. II- UN CHRETIEN NE DE NOUVEAU CHERCHE A VIVRE COMME JESUS A VECU Jean dit dans les versets 5 et 6: “Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.” Jean ne parle plus ici de la Seigneurie de Christ mais de sa manière de vivre. Lorsque vous vous soumettez à la Seigneurie de Christ et que vous cherchez à l’imiter, vous marchez comme Jésus lui-même a marché. Chers amis, si le fait d’être sauvé ne fait pas de nous des gens qui ressemblent à Jésus, alors le fait de ne pas ressembler à Jésus démontre que nous ne sommes pas sauvés. Etre sauvé vous amène à ressembler à Jésus. La nouvelle naissance fait de vous quelqu’un qui marche comme Jésus a marché. Regardez ce que Jean dit au verset 6: “Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.” Soulignez les mots “comme lui-même”. Cela signifie que ma façon de vivre doit ressembler à la sienne. Tournez maintenant dans 1Jn.4:17. Dans la première partie de ce verset Jean écrit: “Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement.” "Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde.” A quoi maintenant ressemblait la façon de vivre de Jésus afin que je puisse marcher comme il a marché? 2.1) Il a vécu une vie de façon honnête Regardez à nouveau 1Jn.1:7. Jean écrit: “Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.” Qu’est-ce que cela signifie “marcher dans la lumière”? Cela signifie “être honnête”. Regardez ce que Jean écrit: “Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.” (1Jn.1:6). Quel est donc le style de vie de Jésus? C’est une vie d’honnêteté. Je suis honnête avec Dieu, je suis honnête avec moi-même, je suis honnête avec vous. Si vous vivez de façon malhonnête, vous ne marchez pas comme Jésus a marché et vous ne marchez pas dans la lumière. Et si vous ne marchez pas dans la lumière, vous n’avez aucun droit d’être appelé un enfant de Dieu. Jésus a non seulement mené une vie marquée par l’honnêteté, mais: 2.2) Il a vécu une vie de pureté Regardez 1Jn.3:3: “Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.” Remarquez bien ce que Jean dit ici: “comme lui-même est pur, il en est de même pour nous.” Nous sommes appelés à marcher comme lui-même a marché. Ma vie doit refléter le style de vie de Jésus. Sa façon de vivre était une vie d’honnêteté et de pureté et “quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur” (1Jn.3:3). Vous ne pouvez pas vivre comme vous viviez avant, c’est impossible, “puisque vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos ancêtres” (1Pi.1:18). Je ne suis pas en train de dire que vous ne pouvez pas succomber à la tentation, mais si votre manière de vivre consiste à vivre dans le péché, vous ne marchez pas comme Jésus a marché. “Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde.” (1Jn.4:17). Jésus a non seulement mené une vie marquée par l’honnêteté et par la pureté mais: 2.3) Il a vécu dans la justice Regardez 1Jn.3:7: “Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.” Encore une fois ici: “Comme lui-même est juste.” “Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde.” (1Jn.4:17). Que veut dire le mot justice? Le mot justice ne veut pas seulement dire “s’abstenir de faire le mal”. Il est écrit dans Ac.10:38 que “le Seigneur Jésus-Christ allait de lieu en lieu faisant du bien”. Vous vous dites peut-être: " "Comment puis-je vivre comme Jésus a vécu?" Vous comprenez maintenant pourquoi Jacques dit: “Celui qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché.” (Jc.4:17). Quand je décide de me soumettre à la Seigneurie de Jésus, comment est-il possible que je ne puisse chercher à vivre comme Jésus lui-même a vécu? Eh bien, la réponse se trouve dans 1Jn.2:6. L’apôtre Jean mentionne un mot dans ce verset et c’est le mot “demeurer”. Est-ce que vous voyez ce mot? “Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.” Jésus était un maître pour enseigner. Lorsque nous cherchons à définir ce que veut dire le mot “demeurer” nous sommes quelquefois assez flous dans notre définition. Il y a une chose que Jésus savait très bien faire et c’est la suivante: prendre des mots ou des phrases parfois difficiles à comprendre et les simplifier afin que tous ceux qui l’écoutaient puissent comprendre ce qu’il venait d’enseigner. Si vous tournez dans Jean 15:5 il explique ce que veut dire le mot “demeurer”. Il prend l’exemple d’une vigne et de ses branches. “Je suis la vigne et vous êtes les branches. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.” Nous comprenons maintenant ce que veut dire le mot “demeurer”. Il signifie être lié ou avoir une relation avec Jésus-Christ. Il est la branche principale d’où sortent toutes les branches qui sont nourries par lui. "Je suis la vigne, vous êtes les branches", dit Jésus. Si je dois marcher et vivre le même style de vie que Jésus, comment puis-je demeurer en Jésus? Imaginez maintenant que vous êtes une branche et que Jésus est la vigne. Nous savons que la vie de la branche dépend entièrement de la vigne. Elle ne peut pas vivre sans la vigne, et elle ne peut pas grandir si elle ne reçoit pas sa nourriture de la vigne. La branche ne peut rien faire par elle-même. Tout ce dont la branche a besoin, c’est de la vigne. Sa vie en dépend. Si elle veut produire du fruit, il est fondamental qu’elle reçoive sa nourriture de la vigne. Pendant l’été, si elle a besoin d’humidité, la vigne lui fournit l’humidité dont elle a besoin. A l’automne lorsque c’est le temps de récolter les raisins ou au printemps lorsque c’est le temps de préparer les branches pour qu’elles produisent du raisin, les petites branches ne s’inquiètent pas combien de raisins, quelle taille, quelle couleur ni quel goût les raisins auront, ce n’est pas le problème de la branche. Tout ce qui est demandé à la branche, c’est de demeurer attachée à la vigne. Parce que voyez-vous, ce n’est pas les branches qui donnent les raisins, les branches ne font que porter les raisins. Tout ce que la branche fait, c’est de faire confiance à la vigne, parce que durant toute sa vie si elle veut vivre et produire du fruit, elle doit renoncer à produire du fruit par elle-même et s’abandonner entièrement à la vigne pour que du fruit sorte d’elle. C’est une vie de dépendance et de renoncement à soi-même. Les gens ne comprenaient pas la façon de vivre de Jésus. Ils disaient à Jésus: “Par quelle autorité fais-tu ces choses?” (Mc.11:28). Il va leur dire: “Le Fils ne peut rien faire par lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père. Tout ce que le Père fait, le Fils le fait également.” (Jn.5:19). Et Jésus nous a montré ce que le Père peut faire à travers ses enfants lorsque ceux-ci demeurent en lui. Que veut dire le mot “demeurer” pour le chrétien? Il signifie une dépendance absolue en Jésus et un renoncement complet à lui-même. Une branche n’a pas d’autres solutions si elle veut porter du fruit que celle de dépendre entièrement de la vigne. Elle se repose sur la vigne et la vie de la vigne coule en elle. Il y a un beau verset dans l’A.T. qui résume bien cela: “Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton coeur désire. Recommande ton sort à l’Eternel, mets en lui ta confiance, et il agira.” (Ps.37:4-5). Chers amis, si vous voulez manifester la façon de vivre de Jésus-Christ, vous devez demeurer en lui, et lorsque vous demeurez en lui, lorsque votre coeur lui appartient entièrement, ce que Jésus était pour le Père, Jésus sera pour vous ce que le Père était pour Jésus. Vous devez simplement demeurer en lui. Rappelez-vous ce que l’apôtre Jean dit: “Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui.” (1Jn.2:4). Il doit y avoir une soumission à la Seigneurie à Christ et il doit y avoir une recherche à vivre comme Jésus a vécu: “Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.” Vous marchez comme il a marché parce que vous demeurez en lui. (v.6). Voici maintenant le troisième et dernier signe que quelqu’un est né de nouveau. Le premier c’est la soumission à sa Seigneurie, le deuxième c’est chercher à vivre comme lui-même a vécu, et le troisième signe est: III- UN CHRETIEN NE DE NOUVEAU MANIFESTE L’AMOUR DE JESUS Regardez encore une fois les versets 9 et 10: “Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chutes n'est en lui.” Voilà le troisième signe extérieur du chrétien né de nouveau. Vous partagez simplement son amour. Remarquez que cet amour est ancien et en même temps il est nouveau. Pourquoi est-il ancien et nouveau en même temps? Il est ancien parce que Jésus a dit que “l’amour est le premier et le plus grand commandement” (Mat.22:36). Mais pourquoi est-il aussi nouveau? Eh bien, parce que Jésus l'a dit dans Jean 13:34: “Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.” Est-ce que vous savez pourquoi il a dit cela dans Jean 13? Est-ce que vous vous rappelez ce qu’il était en train de faire? Il était en train de laver les pieds de ses disciples. Ils étaient dans la chambre haute, les disciples se trouvaient autour de la table et “Jésus se leva de table, ôta son vêtement de dessus et prit un linge dont il s’entoura la taille. Ensuite, il versa de l’eau dans une cuvette et se mit à laver les pieds de ses disciples, puis à les essuyer avec le linge qu’il avait autour de la taille. Puis il leur dit: Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres. Il faut que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés. Si vous vous aimez les uns les autres, alors tous sauront que vous êtes mes disciples.” (Jn.13:34). Est-ce que vous vous rappelez qui était dans cette pièce? Est-ce que vous pensez qu’ils étaient “aimables”? Est-ce que vous pensez que Pierre avec sa grande bouche méritait d’être aimé? Le Seigneur voulait lui laver les pieds, il refusa, pour ensuite lui demander de lui laver tout le corps. Pierre était un vantard et un arrogant. Qui avait-il d’autre dans cette pièce? Jacques et Jean. Est-ce que vous savez pourquoi Jésus les avait surnommés “les Fils du tonnerre?” (Mc.3:16-17). Ils avaient tous les deux un tempérament bouillant. Rappelez-vous: “Lorsque le moment approcha où Jésus devait être enlevé au ciel, il décida fermement de se rendre à Jérusalem. Il envoya des messagers devant lui. Ceux-ci partirent et entrèrent dans un village de Samarie pour lui préparer tout le nécessaire. Mais les habitants refusèrent de le recevoir parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. Quand les disciples Jacques et Jean apprirent cela, ils dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions au feu de descendre du ciel et de les exterminer ? Jésus se tourna vers eux et leur fit des reproches.” C’était Jacques et Jean qui venaient de parler. (Luc 9:51-56). Qui avait-il d’autres dans cette pièce? Il y avait Simon le Zélote qui détestait les romains avant de rencontrer Jésus. Qui d’autre était dans cette pièce? André était également dans cette chambre. C’était quelqu’un de calme et de sensible. Qui d’autre y avait-il dans cette pièce? Eh bien, Philippe était là. C’était un calculateur. Qui d’autre y avait-il dans cette pièce? Il y avait aussi Judas qui prenait de l’argent dans la bourse. Qui d’autre y avait-il dans cette pièce? Thomas le cynique y était, et malgré tout, Jésus les aimaient tous sans exception. Chers amis, permettez-moi de vous dire quelque chose, il ne nous aime pas parce que nous avons fait quelque chose de bien ou parce que nous sommes aimables. Non! “Parce que tu as du prix à mes yeux, parce que tu comptes beaucoup pour moi et que je t'aime.” (Es.43:4). Regardez autour de vous dans cette salle. Est-ce que vous pensez que vous êtes charmant au point de faire pencher le coeur de Dieu en votre faveur? Non, Dieu vous aime, c’est tout. Frères et soeurs, comment je peux affirmer que je le connais si je dis que "j’aime Dieu et que je haïsse mon frère, je mens. Car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?” (1Jn.4:20). L’apôtre Jean dit: “Si quelqu’un affirme: Je le connais, mais n’obéit pas à ses commandements, c’est un menteur et la vérité n’est pas en lui. Celui qui prétend vivre dans la lumière, tout en haïssant son frère, se trouve encore dans l’obscurité." Quels sont les signes de la nouvelle naissance? Nous nous soumettons à la Seigneurie de Christ, nous cherchons à vivre comme lui-même a vécu et nous partageons son amour. Voilà, c’est tout. Maintenant si ces choses ne sont pas en nous, l’apôtre Jean dit que nous sommes des menteurs et que nous ne sommes pas chrétiens. Frères et soeurs, si quelqu’un est sauvé, il va le manifester dans sa vie de tous les jours. Vous n’êtes pas sauvé parce que vous gardez les commandements, vous n’êtes pas sauvé parce que vous marchez comme Jésus a marché, vous n’êtes pas sauvé parce que vous aimez votre frère ou votre soeur, mais si vous êtes sauvé, vous pratiquerez toutes ces choses. Ce sont des choses qui se manifestent dans votre vie lorsque vous avez rencontré le Seigneur Jésus, et si votre religion n’a pas changé votre vie, c'est mieux pour vous de changer de religion, parce que vous n’avez pas celle du Nouveau Testament: “Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.” (2Cor. 5:17). Je vous invite à terminer par la prière. "Seigneur notre Dieu, je te demande de nous aider à faire en sorte que notre marche avec le Seigneur Jésus corresponde à ce que nous professons être, afin que nous ne disions pas une chose et que nous fassions le contraire." Pendant que les têtes sont penchées et que les yeux sont fermés, puis-je vous demander comment vous connaissez le Seigneur? Est-ce que vous le connaissez par la foi, avez-vous placé votre confiance en lui comme votre Sauveur et votre Seigneur par la foi? Si vous voulez placer votre foi en lui aujourd’hui, vous pouvez le faire maintenant. Gardez vos yeux fermés et faites cette prière en même temps que moi. “Seigneur mon Dieu, je sais que tu m’aimes.” Et vous pouvez être certain qu’il vous aime qui que vous soyez. “Seigneur mon Dieu, je sais que tu m’aimes et je sais que tu veux me sauver parce que tu veux que personne ne périsse et tu veux que tous arrivent à la repentance.” (2Pi.3:9). Chers amis, pendant que les têtes sont toujours penchées et que les yeux sont fermés, je peux vous dire que cela fait longtemps que Dieu veut vous sauver, en fait il le désire depuis toujours. Il n’y a personne qui soit trop bon dans cette salle, tous sans exception vous avez besoin d’être sauvés parce que tous vous avez péché, et il n’y a personne qui soit trop mauvais ou trop méchant pour que Dieu ne veuille pas le sauver. "Seigneur, je sais que tu veux me sauver. Jésus, tu es mort pour me sauver.” Chers amis, il l'a fait pour vous. Dites-lui: “Jésus, tu es mort pour moi. Tu promets de me sauver, si je veux bien reconnaître ce que tu as fait pour moi sur la croix. Seigneur, je reconnais que tu es mort pour mes péchés et ils sont nombreux. Seigneur Jésus, je te fais maintenant confiance, je t’invite à venir dans mon coeur, pardonne mes péchés et sauve-moi, Seigneur Jésus. Merci d’avoir fait cela pour moi, je l’accepte par la foi, je ne cherche pas un signe, je ne cherche pas une émotion, je m’appuie sur ta parole que tu me sauves. Commence maintenant à faire de moi la personne que tu veux que je sois. Dans ton saint nom, je te prie. Amen!"

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact