OU SONT PASSES LES NEUFS AUTRES? (Luc 17:11-19)

04:17Ministere MotsdeDieu

INTRODUCTION Luc rapporte que Jésus en se dirigeant vers Jérusalem, va passer entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux qui vivaient dans des conditions épouvantables vinrent à sa rencontre en se tenaient à distance. Neuf de ces lépreux étaient des Juifs, et un, était un Samaritain. Il faut se rappeler qu'à cette époque, les Juifs n'avaient aucun contact avec les Samaritains, et qu'ils étaient condamnés à vivre seul dans leur coin. Il semblerait que cette barrière avait été enlevée à cause de la même maladie que chacun éprouvait. Si vous avez quelque peu étudier la lèpre, vous pouvez imaginer dans quelles conditions sordides ces hommes vivaient. Ils ne recevaient aucun chèque d'invalidité, aucune aide sociale ni alimentaire, ni aucune mutuelle. C'étaient des sans abris, forcés de vivre dans un camp isolé à l'extérieur du village, totalement abandonnés et rejetés par la société. De plus, la loi exigeait que les lépreux se tiennent à une distance de 200 pas, de tout être humain. Lorsque les gens se promenaient, les lépreux devaient crier, "impur, impur!" Certains parmi ceux qui avaient la lèpre depuis plusieurs années, avaient perdus leurs doigts, leurs orteils, leurs oreilles, leurs dents, leurs bras et leurs nez. Leur peau était abîmée et en état de décomposition avancée et l'odeur et la vue de leur corps étaient insupportables pour les gens. Pour réussir à survivre, ces hommes mendiaient et réussissaient à se faire offrir de la nourriture que les gens ne pouvaient même plus regarder tellement elle était défraîchie. Pourtant, ce qui devaient tourmentés pardessus tout ces exclus de la société, c'est de ne pas pouvoir avoir de contact avec ceux qu'ils aimaient et qu'ils avaient dû laisser derrière eux, lorsque les prêtres avaient confirmé qu'ils étaient atteints de la lèpre. Ils n'avaient plus de nouvelles de leurs femmes et de leurs enfants. Ils avaient perdu leur maison, leur profession, leur dignité, et tout espoir d'être utile à quoi que ce soit. Il y en a sûrement par les dix qui avaient toujours été des Juifs fidèles, enracinés dans la tradition de leurs pères, et maintenant, ils étaient condamnés à vivre une triste existence, le coeur remplit de honte et de tristesse à l'extérieur de ce village. Je ne sais pas comment ces dix lépreux ont entendu parler de Jésus. Peut-être que le lépreux qui avait été guéri par Jésus au chapitre 5, passait dans le coin, et leur a racontés les guérisons miraculeuses que Jésus avait accomplies dans les différents villages de la région. Chose certaine, ils avaient appris d'une façon ou d'une autre que Jésus passerait par ce village, et ils attendaient impatiemment de le rencontrer. Essayez maintenant d'imaginer la scène. Tous les dix se trouvent au bord de la route, à une distance plus ou moins entre deux ou trois cents pas de tout être humain dans le champ où ils avaient probablement passé la nuit. Quelle image pitoyable, n'est-ce pas! Dix hommes au bout du rouleau, la plupart boiteux, crasseux et délabrés, se soutenant les uns les autres, attendant que Jésus s'arrête dans le village, et lorsqu'il est entré dans le village, "ils élevèrent la voix et dirent: Jésus, Maître, aie pitié de nous!" (v.13). Ils ne lui ont pas demandé de l'argent ou comment ils pouvaient être certains d'aller au ciel lorsqu'ils mourraient, ils lui demandèrent d'avoir pitié d'eux. Je suis certain que Jésus n'a pas fait la grimace et qu'il ne s'est même pas détourné d'eux un seul instant. Il les a regardé et avec un regard remplit de compassion il leur a dit: "Allez vous montrer aux sacrificateurs" (Luc 17:14). Imaginer ce que ces lépreux ont pu penser? Jésus qui leur dit: "Allez vous montrer aux sacrificateurs!" Bizarre, comme réponse. N'est-ce pas ces mêmes sacrificateurs qui les avaient examinés dans le passé, qui les avaient déclarés impurs et qui avaient demandé à ce qu'ils quittent le village. Ils devaient se dire, "si tous les dix nous nous présentons aux sacrificateurs, ils vont nous regarder en se moquant de nous, croyant que nous sommes devenus complètement fous. Personne n'a jamais été guéri de la lèpre." Imaginez comment ils ont dû reprendre goût à la vie, lorsqu'il y en un qui a commencé à bouger son bras qu'il était incapable d'utiliser depuis des mois, voire des années. Imaginez lorsqu'un autre a senti la vie pénétrer en lui et qu'il a commencé à faire des bonds à droite et à gauche. Imaginez ce qu'ils ont dû ressentir lorsqu'ils ont regardé leurs mains, leurs figures et leur peau abîmées qui reprenaient leur forme et leur couleur d'antan. Ils réalisaient qu'ils avaient été guéris. Est-ce que vous vous rappelez le moment où vous avez crié à Jésus d'avoir pitié de vous? Est-ce que vous vous rappelez jusqu'à quel point vous vous êtes sentis propre et revivre d'une nouvelle vie? Est-ce que vous vous rappelez comment vous avez réagi? Est-ce que vous avez crié ou pleuré lorsque vous avez su qu'il vous avait lavé de vos péchés? Est-ce que vous avez senti cette nouvelle vie pénétrer en vous? Ces hommes ont senti cette vie pénétrer en eux. Vous pouvez être certain qu'ils ont ressenti des frissons et qu'ils ont laissé éclater leur joie. Ils avaient été restaurés. I- JESUS A DIT LA MEME CHOSE A CES DIX LEPREUX QU'IL A GUERI: ALLEZ VOUS MONTRER AUX SACRIFICATEURS EN SIGNE DE TEMOIGNAGE Dans Luc 5:14, Jésus a dit à un lépreux: "va montrer au sacrificateur comment tu es, puis offre le sacrifice que Moïse a ordonné, afin de prouver à tous que tu es guéri ou afin que cela leur serve de témoignage." Aucun lépreux ne pouvait retourner immédiatement chez lui parce qu'il devait se soumettre à certaines règles. Le sacrificateur devait le déclarer pur et cela entraînait ensuite un rituel très élaboré qui se déroulait pendant une période de huit jours. Il devait être complètement rasé, lavé et examiné. Ensuite, il y avait les différents sacrifices et il devait attendre encore huit jours avant de pouvoir retourner dans sa famille et retrouver ses droits. Le processus comprenait en tout seize jours d'activités religieuses de toutes sortes. Ces cérémonies religieuses étaient toutes purement symboliques. Vous trouvez la description de celles-ci dans le Lévitique chapitre 14. Entre-temps, Jésus et les apôtres avaient probablement trouvé quelque chose à manger et ils étaient sur le point de quitter le village lorsque soudainement ils entendirent un bruit derrière eux. Lorsqu'ils se retournèrent pour regarder, ils virent un homme qui venait vers eux, glorifiant Dieu à haute voix. "Il tomba face contre terre aux pieds de Jésus et le remercia. C'était un samaritain" (v.16). Jésus prit la parole et dit: "tous les dix ont été guéris, n'est-ce pas! Où sont donc les neuf autres" (Luc 17:17) Il était en train de lui demander en fait: "Pourquoi es-tu seul? Où sont tes amis, ceux qui étaient avec toi et qui ont été guéris?" Bien-aimés, Jésus pose encore la même question aujourd'hui. Parmi toute la multitude de personnes qu'il a purifiée et transformée, seulement un reste revient à lui. Alors, où sont donc passés tous les autres? Permettez-moi de vous dire où ils sont. Ils se trouvent au même endroit où ont atterri les neuf lépreux: ils sont perdus dans l'Eglise, engloutis par la religion. Je croix aux statistiques fournies par la Bible et si les statistiques que Luc nous transmet s'avèrent être exact, alors 90% de ceux qui ont été touchés par Jésus, finissent par se retrouver dans une Eglise morte. C'est-à-dire qu'ils ne sont jamais revenus vers Jésus parce qu'ils se sont perdus à pratiquer une religion. Ces neuf lépreux étaient impatients de retourner à leur ancienne vie. Ils disaient:" nous devons retourner voir nos femmes et les gens de notre famille. Nous voulons retrouver la dignité que nous avions avant. Nous voulons retourné à la synagogue et étudié quand viendra le Messie." Vous pouvez dire, "qu'est-ce qu'il y a de mal à cela?" Est-ce qu'on ne demande pas à un homme de pourvoir aux besoins de sa famille? Est-ce que David n'a pas écrit qu'il était important de méditer la Parole de Dieu? Est-ce que les chrétiens ne sont pas supposés travailler avec zèle, et 'agir exactement comme les neuf lépreux ont fait? Est-ce que Jésus ne leur a pas dit d'aller directement voir les sacrificateurs? Oui, tout cela est vrai, mais toutes ces choses ne signifient plus rien, si vous ne cherchez pas d'abord à connaître Jésus. III- CES NEUF LEPREUX ONT ETE REELLEMENT TOUCHES PAR LA PUISSANCE DE JESUS: ILS SONT DEVENUS DES TEMOINS DE SA PUISSANCE "Va te montrer au sacrificateur... Afin que cela leur serve de témoignage" (Luc 5:14). Pour des années à venir, ces lépreux auraient un puissant témoignage à donner. Ils pouvaient passer le restant de leur vie à parler de ce que Jésus avait seulement dit et de la guérison qu'ils avaient obtenue: "autrefois j'étais un lépreux. J'étais complètement seul sans aucune espérance. J'étais sale, crasseux, perdu, sur le point de mourir. Alors j'ai rencontré Jésus et il m'a purifié. Cela fait maintenant vingt-cinq ans que j'ai été guéri. Que son nom soit glorifié!" Tout cela semble merveilleux, mais le problème, c'est qu'ils parlaient d'un homme qu'ils ne connaissaient pas et qu'ils témoignaient de la puissance d'un Sauveur dont ils ne savaient rien de Lui. Ils l'avaient seulement vu de loin, mais ils ne s'étaient jamais approchés de Lui. Ils pouvaient vous dire plus ou moins à quoi il ressemblait, ce qu'il avait plus ou moins dit, de quelle manière il marchait, mais ils ne se sont jamais approchés près de lui pour le connaître personnellement. Une de mes plus grandes déceptions depuis que je suis chrétien c'est de voir ce qui est arrivé par la suite à toutes ces personnes qui avaient été miraculeusement guéries par Jésus. Je pense à toutes ces ceux qui avaient été détruits par l'alcool ou la drogue, qui avaient été libérés miraculeusement de leur péché et de leur crime, qui ont ensuite été appelés à prêcher dans différentes Eglises ou donner leur témoignage et qui malheureusement lorsque vous les rencontrez à nouveau des années plus tard, vous vous apercevez que ces anciens toxicomanes racontent toujours la même histoire: "Il y a vingt-cinq ans, j'étais un souteneur. Je vivais avec les prostituées et je suis allé en prison vingt fois. Un jour, quelqu'un m'a parlé de Jésus et j'ai été purifié et complètement transformé." Bien-aimés, plusieurs de ces personnes qui s'étaient converties, se sont épuisées, ont décroché et ont finalement quitté l'Eglise. Ils ne manifestaient pas le caractère de Christ, ils n'avaient aucune relation avec Dieu parce qu'ils ont toujours vécu dans le passé, ils vivaient en fonction d'une expérience qu'ils avaient connue autrefois. Ils ne sont jamais retournés voir Jésus, ils n'ont jamais cherché à le connaître personnellement. Il est vrai que nous nous réjouissons d'entendre des gens témoigner comment Dieu les a délivrés de choses qui étaient en train de les tuer, mais nous voulons que leur témoignage aille encore plus loin. Nous voulons les voir venir à Jésus. Nous voulons les entendre témoigner de ce que Jésus a fait au quotidien dans leur vie, n'est-ce pas! III- COMBIEN IL EST TRISTE DE VOIR AUTANT DE CONVERTIS, DE PERSONNES DELIVREES SE RANGER ET SE PERDRE DANS LE TRAIN-TRAIN DU CHRISTIANISME MODERNE Pensez jusqu'à quel point ces neuf lépreux doivent s'être bien sentis lorsqu'ils se sont soumis à tout ce rituel de purification exigé par la loi de Moïse qui duraient huit jours. Pourtant il n'y avait pas beaucoup de sacrificateurs en Israël qui pouvait dire à ces neuf lépreux ce que tout ce rituel voulait dire. Ils le faisaient par habitude. Par contre, ce que Jésus voulait, c'est qu'ils se tournent vers lui pour qu'il les enseigne. Lorsqu'ils lui ont dit "Maître, aie pitié de nous," ils utilisèrent un mot qui signifie "Toi qui ordonne et qui enseigne!" Ils savaient qu'il était la vérité, mais ils n'étaient pas intéressés à le connaître. Frères et soeurs, ces neuf lépreux représentent des milliers de pauvres gens qui sont assis aujourd'hui dans différentes Eglises, qui écoutent des prédicateurs qui les cajolent sur leur condition plutôt que de leur parler de la vérité. Des gens qui ont l'âme complètement asséchée parce qu'ils ne connaissent pas Jésus. IV- JE VEUX VOUS PARLER DU RESTE, DE CELUI QUI FAISAIT PARTI DES DIX ET QUI EST RETOURNE VOIR JESUS Comment se fait-il que dans chaque génération il y a toujours un reste qui vit passionnément une relation avec Jésus et qui se plaît à le glorifier? Pourquoi Dieu voit-il toujours un sur dix tout quitter, pour revenir adorer et louer Jésus-Christ tandis que les neuf autres continuent leur train-train quotidien? Je crois que le Samaritain est revenu voir Jésus parce qu'il n'était pas lié par les traditions et les rituels religieux. Il n'avait pas besoin d'être libéré de tout cela, alors que les neuf lépreux avaient été élevés dans la religion et ils avaient appris à s'y conformer dès leur enfance. Ils étaient toujours maintenus captifs par leur tradition, tandis que le Samaritain lorsqu'il a vu tout ce système religieux, s'est dit, "merci, mais pas pour moi." Il a été témoin de l'hypocrisie des dirigeants religieux et de ceux qui fréquentaient les lieux de culte. Il a vu les Pharisiens voler les veuves et leur prendre leurs maisons. Il a vu les sacrificateurs accepter et offrir des pots-de-vin. Il a constaté jusqu'à quel point les vendeurs du temple avaient transformé la maison de Dieu en une caverne de voleurs. Il a vu les Scribes établir des règles pour les autres sans jamais eux-mêmes lever le petit doigt pour les mettre en pratique. Il a vu tous ces gens qui paraissaient propre extérieurement, qui jouaient double jeu, et il s'est dit en lui-même: "ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Je regrette, mais cela n'est pas pour moi. Je veux connaître autre chose." Alors qu'il marchait avec les neuf autres pour aller trouver les sacrificateurs et se préparer à revenir fréquenter le temple, à vivre dans la société, à être respecter et à mener une bonne vie, il s'est arrêté et il s'est dit: "un instant, je me rappelle de ce que j'avais l'air lorsque je pouvais tout me permettre. L'argent, le prestige et la sécurité. J'étais malheureux. Mes soi-disants amis m'ont tous abandonnés lorsqu'ils ont appris que j'avais la lèpre. J'avais le coeur vide, faisant des choses que Dieu déteste. J'avais le coeur rempli de haine et d'amertume. Je vivais un enfer, pourquoi retourner à cette ancienne vie?" Alors, quelque chose dans son coeur a commencé à brûler: "Aie, je suis purifié. Le temple peu attendre, ma famille et ma carrière peuvent attendre. Je vais aller voir Jésus. Je veux apprendre à connaître Celui qui m'a guéri." Il est venu à la même conclusion que le reste qui appartient à Dieu: "il n'y a rien que je désire dans ce monde, puisque tout est vanité. Je veux voir Jésus, je veux qu'il devienne une réalité dans ma vie." V- NE CROYEZ PAS UN SEUL INSTANT QUE CE LEPREUX PURIFIE EST REVENU VOIR JESUS JUSTE POUR LE REMERCIER Non, il était envahi par un désir d'adorer cet homme qui s'appelait Jésus. Cet ancien lépreux ne pouvait s'empêcher de donner gloire à Dieu. Je crois que quiconque adore et glorifie ouvertement Jésus comme cet homme l'a fait, c'est parce qu'il a pris la décision de ne jamais quitter Jésus. Il dit dans son coeur: "A qui d'autre irais-je? Il a les paroles qui donne la vie éternelle!" J'imagine cet homme racontant partout ce que Jésus a enseigné. Je crois qu'à chaque fois que Jésus se trouvait sur une montagne ou sur les rives d'un lac, vous deviez apercevoir cet ancien lépreux assis aux premières loges. Il devait s'écrier: "Jésus, tu es mon Sauveur, je te rends grâce et je glorifie Dieu pour tout ce que tu as fait et pour tout ce que tu continues à faire dans ma vie." Pourtant, nous avons reçu quelque chose que ce lépreux n'a jamais eu. Une puissance au-delà de tout ce que l'homme peut connaître. A tous les quatre ans, au mois de janvier, les Etats-Unis inaugure le mandat d'un nouveau président qui est appelé à occuper "le bureau le plus prestigieux sur la terre." Il est appelé à signer des lois et des accords. Il va commander la plus puissante armée au monde. Il peut en appuyant sur un simple bouton, détruire des pays complets, mais la puissance qu'il détient, n'est rien à comparer à la puissance que nous avons reçue de Jésus. Frères et soeurs, nous pouvons, sans aucune restriction, venir dans la présence même du Dieu vivant et bénéficier constamment de la présence de Jésus. "Nous avons la liberté de pouvoir entrer dans le lieu très saint grâce au sang du sacrifice de Jésus. Il nous a ouvert un chemin nouveau et vivant... Approchons-nous donc d'un coeur sincère, et une foi pleine d'assurance, le coeur purifié de tout ce qui donne mauvaise conscience... Car celui qui a fait la promesse est fidèle" (Hb. 10:19-22). Cela signifie que nous avons le droit à cause du sang versé par Jésus-Christ de marcher dans la présence de Dieu, de lui parler, et Lui de nous parler. Est-ce que vous croyez que vous avez ce droit? Est-ce que vous croyez que Dieu désire vous rencontrer? Approchons-nous donc de lui avec un coeur pur et une pleine assurance. Nous ne nous présentons pas devant lui avec le sang d'un veau ou d'un bouc mais par le sang de Jésu "qui est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, il n'a pas offert du sang de boucs ou de veaux, il a offert son propre sang et il a obtenu pour nous un salut éternel. Le sang des boucs et des taureaux, et les cendres de la vache brûlée, que l'on répand sur les personnes impures, les sanctifient de cette impureté extérieure. S'il en est ainsi, combien plus efficace doit être le sang du Christ! Par l'Esprit éternel il s'est offert lui-même à Dieu comme sacrifice parfait. Son sang purifiera notre conscience des oeuvres inutiles, pour que nous puissions servir le Dieu vivant" (Hb.9:12-14). Il n'y a rien qui fasse plus plaisir à Dieu, que de voir ses enfants venir à Lui avec confiance et sans aucune timidité. Il veut que nous venions à Lui en disant, "j'ai le droit d'être ici." Car "de quelque manière que notre coeur nous condamne: Dieu est plus grand que notre coeur et connaît tout. Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandons, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable" (I Jn.3:20-22). Lorsque ce lépreux s'est approché une deuxième fois de Jésus, il est écrit qu'il fut complètement transformé: "Il lui dit: lève-toi, va; ta foi t'a sauvé" (Luc 17:19). Cette fois, Jésus a fait plus que le purifier dans son coeur, il l'a purifié dans son âme et dans son esprit, et c'est ce que Dieu accorde à tous ceux qui s'approchent près de lui aujourd'hui. Un salut complet. J'aime penser que ce lépreux retourna dans sa ville natale et qu'il a eu une réunion avec les neuf autres lépreux qui ont été guéris. Imaginez la conversation qu'ils ont dû avoir. Les neuf lépreux devaient parler des problèmes qu'ils ont rencontrés lorsqu'ils sont revenus chez eux. Leurs femmes s'étaient peut-être remariées et les enfants ne leur adressaient plus la parole de peur d'être trouvés en présence de quelqu'un qui avait été diagnostiqué lépreux. Ces anciennes connaissances devaient toujours agir avec lui comme s'il était un étranger. Quels ajustements ils devaient faire, n'est-ce pas! Alors, ils se sont tournés vers le Samaritain et ils lui ont dit: "Et toi, comment t'en es-tu sorti? Est-ce que tu te rappelles ce Galiléen, ce Jésus qui nous a guéris? Qu'est-il devenu? Et pourquoi es-tu si heureux?" J'imagine que le Samaritain s'est mis à sourire et qu'il a répondu: "j'étais justement avec Lui hier. Je le suis partout. Je suis son disciple et je me laisse enseigner par lui, et croyez-moi, je n'ai pas eu de problème d'ajustement. Cela ne me dérange pas que ma famille me rejette ou que mes amis m'abandonne. Ce qui compte, c'est que Jésus, lui, ne m'a pas rejeté, et je le loue pour cela." Peut-être qu'il a invité les neufs autres à aller avec lui pour voir Jésus, mais ils ont probablement refusé son invitation en disant: "nous regrettons, mais nous ne pouvons pas, car nous devons étudier la loi trois soirs par semaine. Nous sommes en pleine discussion maintenant pour savoir à quel moment le Messie va venir." Ils pouvaient penser qu'ils cherchaient à ne pas rater le Messie quand il viendrait, mais ils l'avaient déjà manqué. Alors le lépreux les a laissé pour retourner vers Jésus en chantant. Frères et soeurs, vous et moi avons quelque chose de plus que ce lépreux. Nous n'avons pas seulement une porte ouverte, mais un Père qui nous aime et qui nous dit: "venez à moi. Vous êtes purifiés." Croyez en Lui et agissez en conséquence. Venez et rencontrez Jésus, car il est vivant.

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact