Billy Graham et les Illuminati. Article de Robert Howard, de Wake Up America, et de Fritz Springmeier.

11:35Ministere MotsdeDieu

Billy Graham et les Illuminati. L’original de cet article peut être consulté en anglais sur le site Internet : http://web.archive.org/web/20011112094705/http://hardtruth.topcities.com/deception_billy_graham.htm Note de Parole de Vie : Nous publions un dossier explosif. Nous vous demandons de l'étudier calmement, sans idée préconçue, et dans la prière. Nous vous conseillons même, avant de lire cet article, et si vous ne l'avez déjà fait, de lire un certain nombre d'articles que nous avons déjà publiés, et qui vous éclaireront sur l'organisation et le fonctionnement des Illuminati : A 136 à A 146, A 158, A 176, A 178 et A 179. Lisez tout au moins les trois derniers si vous n'avez pas le temps de tout lire. En 1992, Billy Graham lança sur toute l'Amérique une émission radio appelée "Embrace America 2000". En Louisiane, nous avons pu l'écouter sur la station KJAM de la ville de Lafayette. Au cours de cette émission, Billy Graham avait dit au peuple américain que nous avions besoin "d'accepter le Nouvel Ordre Mondial". Billy Graham a aussi déclaré dans les médias que les hommes peuvent être sauvés même s'ils restent dans le paganisme, ce qui n'est qu'un autre nom pour désigner la sorcellerie. Par exemple, dans le magazine McCall, en janvier 1978, pages 156-157, Graham a déclaré : "Je croyais auparavant que les païens qui vivent dans des contrées éloignées étaient perdus et allaient en Enfer. A présent, je ne le crois plus. Je crois qu'il y a d'autres moyens de découvrir l'existence de Dieu, par exemple en étudiant la nature". Les païens croient que la nature peut leur offrir le moyen d'être sauvés. Je me suis procuré une copie de l'interview de Billy Graham réalisée par Robert Schuller, dans le journal Christian News de 1997, page 15. Les bibliothécaires me sont d'un grand secours pour me permettre de retrouver de telles sources ! C'est aussi de cette manière que j'ai retrouvé l'article du magazine McCall, qui s'intitulait : "I can't play God anymore" (Je ne peux plus jouer le rôle de Dieu). L'auteur de cet article était James Michael Beam. J'ai aussi découvert dans une bibliothèque un livre que Billy Graham avait publié en 1961 (Word Books Publishers. Réf. 234.2G76). Le titre de ce livre est "How To Be Born Again" (Comment naître de nouveau). Aux pages 56 et 57, il laisse entendre que l'on peut être sauvé sans avoir la connaissance de Jésus-Christ, ni même de Son Nom, simplement en contemplant les attributs de Dieu dans la nature. J'ai photocopié ces pages et je les ai montrées à des amis chrétiens de mon église. Cela les a convaincus, et ils ont fini par admettre, avec une certaine réticence, que Billy Graham enseignait au sujet du salut des choses qui ne se trouvaient pas dans la Bible. Il est resté fidèle à ces croyances hérétiques, car ces documents datent de 1961, 1978 et 1997. Il ne s'agit pas d'une histoire réjouissante. Billy Graham a été propulsé à la place de l'homme le plus populaire de l'Amérique. Personne n'aime découvrir qu'il a été séduit et trompé. Nous allons nous efforcer de vous donner des faits et des preuves. Que Dieu vous accorde Sa sagesse, à mesure que vous prendrez connaissance de ce dossier. Il ne s'agit nullement de propagande pour défendre des vues personnelles. Il y a des années, quand mon ami Fritz Springmeier a entrepris ces recherches, il ne voulait rien prouver au départ. Fritz n'éprouve aucun intérêt à cacher des faits. Nous n'avons aucun désir de blesser nos lecteurs, ni de fouler aux pieds leurs convictions. Nous voulons simplement clarifier de nombreux problèmes. Nous voulons aider ceux qui cherchent la vérité. Mais nous n'avons aucun combat personnel à gagner. Notre seul désir est de faire éclater la vérité. Les enjeux ne sont pas minces. Sur le plan historique, l'opération séduction menée par Billy Graham est l'une des plus grandes qui aient jamais été montées. Certains prétendent même qu'il s'agit de la plus grande de toutes, surpassant celles de Benedict Arnold, de Quisling et du Cheval de Troie, histoires qui semblent bien pâles en comparaison de la sienne. Auparavant, permettez-nous de vous présenter brièvement le monde des Illuminati. Tous les satanistes de très haut niveau doivent soigneusement cacher leurs activités. Ces Illuminati possèdent plusieurs personnalités. L'une de leurs personnalités (qui peut être perçue aussi comme l'une des facettes de leur personnalité) est celle qui sera présentée publiquement au monde extérieur. Tous ces Illuminati, qu'ils soient programmeurs, exécutants ou membres des conseils dirigeants, doivent prendre un soin extrême à masquer leurs activités secrètes. Il leur faut une "couverture" irréprochable. Ils aiment donc se présenter comme hommes d'église, mais aussi comme maires de grandes villes, avocats, médecins, etc… Une psychiatre chrétienne qui a travaillé avec de nombreuses victimes du satanisme, qui manifestaient des troubles de la personnalité nommés "fractionnement de la personnalité" ou "personnalités multiples", a pu écrire ceci : "Certains satanistes ont envahi l'Eglise, car ils y trouvent une parfaite couverture. Ils se déguisent en anges de lumière, et s'efforcent d'atteindre des positions de direction, afin d'exercer une plus grande influence. Ils sont rarement détectés, parce que presque tout ce qu'ils disent est doctrinalement correct. La plupart des survivants avec lesquels j'ai travaillé avaient des parents satanistes qui occupaient des positions élevées dans les églises. Beaucoup d'entre eux étaient des pasteurs" (Docteur Loreda Fox, "The Spiritual and Clinical Dimensions of Multiple Personality Disorder" (Dimensions spirituelle et clinique des troubles de la personnalité multiple), Salida, CO : Books of Sangre de Cristo, page 196). Je répète ce qu'a écrit le Docteur Loreda Fox : "La plupart des survivants avec lesquels j'ai travaillé avaient des parents satanistes qui occupaient des positions élevées dans les églises. Beaucoup d'entre eux étaient des pasteurs". Elle n'a pas dit "certains des survivants", mais "la plupart". Nous aussi, nous avons découvert la même chose. Les gens ne comprennent pas qu'un prédicateur capable de faire sincèrement un sermon "parfaitement biblique" peut aussi faire partie de la hiérarchie satanique ! Les Illuminati sont capables de "fabriquer" et de "programmer mentalement" des êtres humains qui possèdent plusieurs personnalités. Cela leur permet de produire de parfaits "prédicateurs chrétiens", qui sont aussi des membres secrets de la hiérarchie satanique. Certains de leurs sermons "parfaits" sont remplis de clichés, comme : "Les Chrétiens doivent accomplir leurs devoirs électoraux". Les Chrétiens aiment beaucoup entendre de telles choses. Cela leur chatouille les oreilles. Mais ils ne se doutent pas que tout le processus électoral est corrompu et aux mains des satanistes ! On a souvent pu prouver que certaines machines électorales avaient été truquées. Les médias sont contrôlés par les Illuminati. Et ce sont les démentis publics qui ont continué à faire croire aux Américains que c'est le vote populaire qui dirige notre nation ! Mais ce n'est qu'un mythe. Fritz Springmeier a écrit en 1991 un livre intitulé "Be Wise As Serpents" (Soyez sages comme des serpents). Il y dénonce Billy Graham en prouvant qu'il est un luciférien. Il explique que le satanisme de haut niveau est un gnosticisme qui exige que la "force" de ces grands magiciens sataniques soit équilibrée. En d'autres termes, dans le satanisme de haut niveau, les bonnes œuvres des adeptes doivent équilibrer leurs mauvaises œuvres. Les gens croient à tort que si quelqu'un accomplit des "bonnes" œuvres, il ne peut pas être un sataniste de haut niveau. C'est pour cette raison que certains de nos plus grands philanthropes font aussi partie des principaux satanistes qui dirigent notre pays. Le fait de voir Billy Graham accomplir quelque chose de "hautement recommandable" ne signifie pas qu'il ne puisse absolument pas être un sataniste. En fait, s'il fait partie des Illuminati, comme l'ont affirmé certains témoins oculaires, il est nécessaire qu'il accomplisse ces "bonnes œuvres". C'est en travaillant sur son livre que Springmeier s'est vu proposer, par une ancienne victime des techniques de contrôle mental, de collaborer à la rédaction de cette partie de son ouvrage. Cette victime avait justement souffert entre les mains de Billy Graham. C'était donc un témoin oculaire direct qui lui offrait son concours. Ce qu'il a raconté ne faisait que confirmer tout ce qu'avaient déclaré un groupe assez important de témoins directs réunis par Springmeier en 1993. Mais ce dernier témoin est allé bien plus loin dans ses affirmations. Il a dénoncé le recours habile à des esclaves du programme Monarch, au cours des croisades de Billy Graham, pour blanchir l'argent de la drogue. (NDE : Il s'agit d'un programme de contrôle mental mis au point par la CIA) Plusieurs responsables de la police ont affirmé que les officiers de police ne reçoivent aucune formation leur permettant de comprendre ce qui se passe dans le satanisme. Ils sont très bien formés dans de nombreux domaines, mais pas en ce qui concerne le satanisme. Ils ont donc du mal à enquêter dans des affaires de sévices sataniques impliquant des troubles de la personnalité multiple. Les rares enquêteurs spécialisés dans ce domaine sont considérés comme des "experts internationaux du satanisme" par leurs collègues ! Pourtant, ces enquêteurs reconnaissent eux-mêmes qu'ils savent bien peu de choses. Quels sont ceux qui savent comment fonctionnent les Illuminati ? Ou qui sont les Illuminati ? Aucune université n'enseigne cela ! Les meilleurs experts sont ceux qui ont réussi à s'enfuir des groupes d'Illuminati et à quitter le satanisme, et qui ont pu survivre assez longtemps pour parler. Mais les contestataires diront toujours : "Mais comment peut-on vérifier tous les témoignages avancés par votre ami Fritz ?" Rappelez-vous ce qui est arrivé à plus de 100 personnes qui savaient quelque chose sur l'assassinat de Kennedy ! Dans son livre sur l'assassinat de Kennedy, Jim Marrs cite l'identité de 103 personnes qui savaient des choses importantes sur l'assassinat de Kennedy, et qui ont péri dans des circonstances qui prouvent qu'elles ont été assassinées. Le dossier Billy Graham est tout aussi sensible pour l'élite gouvernante que celui de l'assassinat de Kennedy, parce qu'il touche à leur travail de préparation de la manifestation du faux Christ, que les Chrétiens appellent l'Antichrist. Ce sera lui le grand Maître Programmeur ! Si nous étions appelés à convoquer en justice ceux qui figurent sur notre liste de témoins directs, nous ne pourrions pas le faire, car cela signifierait sans doute la condamnation à mort de beaucoup d'entre eux. Voici toutefois ce que nous pouvons dire à propos de nos témoins. Ils comprennent : Un membre du Conseil pour les Relations Extérieures (Council of Foreign Relations), qui est secrètement opposé au Nouvel Ordre Mondial. Un membre de l'Agence de la Sécurité Intérieure (National Security Agency), qui est opposé au Nouvel Ordre Mondial. Un dirigeant de haut niveau de la CIA. Deux satanistes, toujours pratiquants, mais qui sont tellement malheureux qu'ils veulent parler. Quatre anciens satanistes qui se sont convertis. Trois d'entre eux sont des témoins directs des agissements de Billy Graham. Deux anciens hauts responsables du Nouvel Age, qui travaillaient pour la conspiration du Nouvel Ordre Mondial, et qui sont devenus Chrétiens. Un ancien Franc-Maçon du 33e degré, qui est devenu Chrétien. Un certain nombre de Chrétiens qui ont travaillé pour Billy Graham. Des pasteurs. Des médecins qui ont travaillé avec des victimes de sévices rituels sataniques. Le responsable de la sécurité de la croisade de Sacramento organisée par Billy Graham. Alice Braemer, ancienne secrétaire de Jeanne Dixon, célèbre voyante, astrologue et occultiste, qui a témoigné des relations de cette dernière avec Billy Graham. A part quelques exceptions, aucun de ces témoins ne connaissait ce que les autres témoins avaient raconté. Ces témoins ne se connaissent pas entre eux et vivent dans différents endroits du pays. Pourtant, ce qu'ils racontent se recoupe parfaitement, et valide les autres témoignages. Ceux qui ne connaissent pas Fritz Springmeier, ni nos témoins, doivent normalement se poser un certain nombre de questions : "Qui sommes-nous, simples lecteurs, pour savoir si ces témoins sont vraiment dignes de confiance ? Sont-ils honnêtes ? Ont-ils une bonne réputation personnelle ? Se peut-il qu'ils aient donné des faux témoignages dans le but de discréditer un grand homme de Dieu ?" Toutes ces questions sont naturelles quand on ne sait pas comment nous avons recueilli nos informations. Mais nous pouvons vous garantir que les témoignages que nous dévoilons proviennent de témoins oculaires, en qui nous pouvons avoir confiance. Quant à eux, ils ne se posent pas ce genre de questions. Tout ce que Fritz Springmeier a découvert au sujet de Billy Graham, il l'a en général découvert alors qu'il faisait des recherches sur les Illuminati en général. Il n'a pas cherché à mener une enquête contre Billy Graham, mais il a réuni son dossier à partir des déclarations de nombreux témoins très divers, qui n'avaient rien à gagner en racontant ce qu'ils savaient. Ce ne sont pas eux qui ont contacté Fritz pour lui raconter des mensonges. Si vous vous contentez de faire une recherche bibliographique sur Billy Graham, vous découvrirez déjà beaucoup de choses intéressantes. En général, nos témoins avaient déjà raconté ce qu'ils savaient à certains de leurs amis fidèles. Au départ, ces témoins ne se doutaient absolument pas que leurs révélations allaient être connues au-delà du cercle étroit de leurs amis les plus proches. Ce sont parfois ces amis proches qui m'ont permis de contacter les témoins pour vérifier leurs informations. Si nous pouvons dire que ces témoins sont dignes de confiance, c'est que leurs révélations pouvaient signer leur arrêt de mort. En outre, la manière dont toutes ces informations nous sont parvenues exclut absolument toute possibilité de monter délibérément un faux dossier pour nous le faire parvenir. Nous devons clarifier les éléments de preuve que nous recherchons. Trop de gens sont considérés comme coupables tant qu'ils n'ont pas été prouvés innocents. Cela signifie simplement que l'on n'a pas encore effectué une recherche complète de la vérité. Nous ne devons jamais oublier qu'une information restée secrète pendant des années peut complètement bouleverser la connaissance que nous avions d'un événement ou d'une personne, lorsque nous la découvrons. Nous pouvons être surpris par des circonstances exceptionnelles. Si certains éléments ne sont pas absolument irréfutables, s'ils présentent encore une incertitude quelconque, nous pouvons alors dire que la chose est "très probable" ou "presque certaine". Si l'enquêteur acquiert une certitude absolue, en fonction des faits et des éléments dont il dispose, il peut alors affirmer que la chose est "absolument certaine". C'est ainsi qu'une preuve peut être établie. Nous devons donc faire attention aux réserves exprimées, à la manière dont les faits sont qualifiés, et à la formulation des conclusions. Mais il est certain que nous voulons poursuivre nos recherches le plus loin possible, afin d'atteindre un maximum de conclusions absolument certaines. Bien entendu, au moment où nous rédigeons cet article, nous avons achevé nos recherches et notre enquête, et nous sommes en mesure d'affirmer notre conclusion d'une manière absolument certaine, pour affirmer sans la moindre réserve que Billy Graham travaille pour la hiérarchie satanique. Nous voulons simplement introduire notre rapport d'une manière telle que vous puissiez vous rendre compte de la qualité de nos recherches, afin que vous n'acceptiez pas simplement nos conclusions, mais que vous puissiez juger d'une manière rationnelle et critique notre enquête sur Billy Graham, tout en faisant confiance à la direction du Saint-Esprit. Pour faciliter une lecture objective de notre rapport, nous vous prions aussi de vous débarrasser de toute opinion préconçue et de toute idée reçue qui ne correspondrait pas à la vérité. Suspendez donc momentanément votre jugement sur Billy Graham, jusqu'à ce que vous ayez soigneusement étudié notre dossier, prié à ce sujet, et obtenu tout le discernement nécessaire. Il pourrait vous paraître intéressant de demander l'avis de certains Francs-Maçons qui ont pu dévoiler, mais d'une manière fortuite ou accidentelle, que Billy Graham faisait partie de leur organisation. Cela a pu parfois leur échapper, sans qu'ils se rendent réellement compte de ce qu'ils disaient. Mais je doute que ces hommes puissent être d'une valeur quelconque à la barre des témoins. Ils sont liés par de terribles serments maçonniques, et sont menacés de mort s'ils révèlent quoi que ce soit des secrets de la Franc-Maçonnerie. Jurer faussement sur la Bible leur coûterait moins cher, à leurs yeux, que révéler leurs secrets ! Pourtant, ces témoins "accidentels", qui se laissent aller à révéler fortuitement certains faits, peuvent être extrêmement précieux pour ceux qui les entendent. Mais ils restent hélas fidèles à leurs engagements maçonniques, et ne constitueraient que des témoins hostiles avec lesquels il serait impossible de coopérer. Si les membres du personnel de Billy Graham étaient convoqués devant un tribunal, on pourrait toutefois se servir de leurs dépositions pour prouver à quel point ils ont pu mentir. En mettant le doigt sur leurs mensonges, il serait facile d'invalider leur témoignage. Les Chrétiens comprendraient alors à quel point le personnel employé par Billy Graham a joué un rôle important dans la séduction. Nous présenterons dans notre article des preuves suffisantes pour invalider le témoignage des membres de l'équipe de Billy Graham. Pour plus d'informations, nous demandons aux lecteurs de lire le livre de Fritz Springmeier "Be Wise As Serpents", ainsi que ses autres publications. Nous citerons aussi d'autres ouvrages. Beaucoup de responsables chrétiens sont corrompus. Ils ont donc participé activement à une séduction de masse, visant à cacher aux yeux du monde entier ce que fait réellement Billy Graham, et qui il est réellement. En fait, si nous avions affaire à un tribunal, tous ces gens seraient cités à la barre comme témoins assermentés. Nous pourrions alors découvrir publiquement beaucoup d'autres choses que nous connaissons déjà. Quelles sont nos motivations ? Beaucoup de Chrétiens qui aiment Billy Graham prêtent de très mauvaises intentions à tous ceux qui veulent critiquer Billy Graham, ou dévoiler des secrets qui le concernent. Nous voulons citer un verset de la Bible : "Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité ?" (Galates 4 :16). Il ne nous a pas été facile d'écrire un article sur Billy Graham et sur sa longue carrière au service des Illuminati. Nous ne nous réjouissons pas d'écrire des choses négatives sur les gens. Mais nous nous réjouissons de pouvoir écrire des choses positives sur eux. Pourtant, personne, ni aucun serviteur de Dieu, n'est au-dessus de tout reproche. Nous pouvons toutefois affirmer que nous possédons la paix intérieure, et que nous savons que nous avons fait ce que nous devions faire. Il faut faire quelque chose, pour que les hommes se réveillent avant qu'il soit trop tard ! Nous avons choisi des témoignages que nous considérons comme acceptables. Qu'entendons-nous par là ? Parfois, il suffit de consulter une encyclopédie pour régler un problème. Pour ce qui concerne les Illuminati et les hautes sphères du monde occulte, les enquêteurs doivent accepter les témoignages de témoins oculaires, sans quoi ils n'obtiendront pas grand-chose. Les Illuminati ne gardent pas beaucoup de traces écrites de leurs activités. Mais quelle confiance pouvons-nous accorder à des témoins oculaires ? On a beaucoup critiqué Fritz Springmeier pour avoir eu recours à des témoins oculaires. Rappelez-vous que, même si nous avons pu obtenir beaucoup d'éléments bibliographiques, ces éléments ne seraient pas retenus devant une cour de justice. Même s'ils étaient pris en considération, ils ne seraient pas aussi importants que des témoignages oculaires. Devant un tribunal, les témoignages écrits sont étudiés en même temps que la déposition des personnes qui les ont écrits. En d'autres termes, même s'il existe des documents écrits, un témoignage personnel est toujours plus important. Nos témoins sont des témoins qui ont personnellement pu constater que Billy Graham était engagé dans des activités sataniques de contrôle mental. Il nous faut toutefois toujours nous rappeler que des témoins directs peuvent présenter des degrés divers de crédibilité, et que leurs informations sont d'un intérêt variable. La qualification personnelle des témoins est importante pour juger de leur témoignage. Mais si l'on écartait tous ces témoins, pour la seule raison qu'ils ne présentent aucune preuve écrite, ce serait nous priver de nombreuses sources d'informations valables. Lorsqu'il accumule les preuves, le chercheur rencontre en général deux types d'informations. L'une concerne les preuves qui résultent d'une enquête systématique, et l'autre concerne les preuves fortuites. Ces dernières sont celles qui semblent se produire "par accident". Par exemple, certains de mes amis ont rencontré quelqu'un qui leur était complètement inconnu, qui se trouvait être un Franc-Maçon, et qui se mit spontanément à dire que Billy Graham était un Franc-Maçon. Ces preuves fortuites nous sont fournies sans que nous les ayons recherchées. Tomber sur des preuves fortuites peut en général être considéré comme "un coup de chance". En ce qui concerne Billy Graham, Fritz Springmeier a pu réunir de nombreuses preuves fortuites, pour la simple raison qu'il a toujours les yeux ouverts, et qu'il enquête dans ce domaine depuis plusieurs années. Mais, en raison de la situation actuelle de notre nation, nous avons peu de chances de nous faire écouter. En ce qui concerne l'avenir, il se peut que les contrecoups provoqués par cet article nous réduisent au silence. Toutefois, la vérité subsistera, même si nous, et les autres témoins, nous ne devions pas subsister ! Si nous voulons aboutir à certaines conclusions sur la vie des canards, nous devons étudier des canards. Je ne peux pas étudier la vie des canards et en faire un livre sur les téléphones portables ! Je peux faire une étude sur les voitures américaines, mais je ne peux pas en tirer des conclusions en ce qui concerne les charrettes à bœufs de l'Inde ! Cela semble évident, mais pourtant il y a des gens qui veulent tirer des conclusions sur ceux qui sont satanistes depuis des générations, en étudiant le comportement de n'importe quel autre groupe social. Cela ne marche pas. Si vous essayez de comprendre ce qui se passe chez les Francs-Maçons en étudiant le fonctionnement de votre Rotary Club, cela ne marchera pas. Beaucoup de gens utilisent leurs propres expériences pour tirer des conclusions générales. Cela ne nous facilite pas la tâche si nous voulons nous faire entendre. Cela représente même un obstacle. Les gens n'ont aucune idée, s'ils s'appuient sur leurs seules expériences, de ce qui se passe chez les Illuminati, notamment chez ceux qui pratiquent la programmation mentale. Ces derniers sont des êtres complètement dégénérés sur le plan moral. Ce sont eux-mêmes des gens qui ont été programmés et qui ont des personnalités multiples. Ils sont prêts à tout, malgré leur belle apparence. Je voudrais parler un peu de la politique de mensonge délibérément pratiquée par le personnel des croisades de Billy Graham. En 1992, un Chrétien nommé Richard Bennett, ami de Fritz Springmeier, est allé directement demander des explications au personnel de Billy Graham. Il était très préoccupé par la politique de Billy Graham pendant ses croisades, depuis les années 50. Billy Graham a toujours eu l'habitude de diriger vers des paroisses catholiques tous les Catholiques qui s'avancent pendant ses croisades. Nous avons même la preuve que la situation est encore pire que cela. Des nouveaux convertis, qui n'étaient jamais allés dans une église auparavant, ont été parfois aiguillés par les conseillers de Billy Graham vers des églises catholiques. Pourquoi Richard Bennet et Fritz Springmeier s'intéressaient-ils à l'Eglise Catholique ? Parce que Richard Bennet est un ancien prêtre irlandais, qui travaillait au Vatican avant de donner sa vie à Jésus-Christ. Il sait de quelle manière la hiérarchie catholique empêche les gens de comprendre ce qu'ils peuvent recevoir quand ils viennent à Christ ! Quant à Fritz, si vous lisez son livre, vous verrez qu'il s'inquiète beaucoup de voir des nouveaux convertis livrés à des organisations qui travaillent pour le Nouvel Ordre Mondial, qui ont recours aux techniques de contrôle mental et au programme Monarch de programmation mentale, programmation fondée sur des traumatismes répétés. On ne peut pas dire que tout ce qu'il y a dans l'Eglise Catholique soit mauvais. Mais les croisades de Billy Graham n'auraient jamais bénéficié de tels soutiens, de la part des Chrétiens fondamentalistes et évangéliques, si les membres du personnel de Billy Graham ne mentaient pas délibérément sur les destinations où ils envoyaient les nouveaux convertis. Il est normal que Richard et Fritz se soient inquiétés de savoir si les nouveaux convertis étaient réellement envoyés dans des églises catholiques, sachant qu'elles enseignent à présent le bouddhisme zen et le Nouvel Age, au lieu d'expliquer en quoi consiste le salut par grâce, et de donner à ces nouveaux Chrétiens ce dont ils ont réellement besoin. Certes, ces nouveaux Chrétiens sont capables d'infuser une nouvelle vie à l'Eglise Catholique. Mais un bébé en Christ est sans défense ! Il a besoin d'être correctement nourri pour avoir la possibilité de grandir. Il n'est pas bon, pour des nouveaux Chrétiens, d'être jetés à des loups ! Donc, au cours du printemps et de l'été 1993, Richard Bennet est allé trouver directement les membres du Comité Exécutif des croisades de Billy Graham, pour leur montrer les preuves de ce qui avait été prévu pour la prochaine croisade de Billy Graham, qui devait se tenir au mois de septembre suivant. Il faut dire que ce Comité avait déjà été confronté par d'autres personnes que Richard Bennet. Mais ce dernier dirige l'un des ministères les plus connus, en ce qui concerne les ministères auprès des Catholiques. Les membres du Comité Exécutif de Billy Graham ont affirmé à Richard Bennett qu'il n'avait aucun souci à se faire, qu'ils n'enverraient jamais aucun nouveau converti dans une église catholique, mais que si certains choisissaient eux-mêmes d'y aller, cela les regardait. Quatre responsables catholiques figuraient parmi les membres du Comité Exécutif de la croisade de Portland, en 1992 : Mary Joe Telly, Chancelier de l'Eglise, un diacre et deux prêtres catholiques. Nous disposons d'un enregistrement de la radio catholique KVDM de Portland, sur lequel on entend cette même Mary Joe Telly, membre du Comité Exécutif de Billy Graham, accompagnée de l'évêque Wall Schmidt, dire à ses auditeurs Catholiques de ne pas s'inquiéter s'ils répondent à l'appel au cours de la croisade, car on leur garantissait qu'ils seraient dirigés vers une église catholique. Ils donnèrent cette assurance à quatre reprises au cours de l'émission ! Ils affirmèrent que la décision de diriger ceux qui répondent à l'appel vers des églises catholiques était ferme et irrévocable, car elle avait été prise au plus haut niveau. Cet enregistrement n'est que l'un des milliers de mensonges que les membres de l'équipe de Billy Graham ont racontés aux Chrétiens au fil des années. En fait, il semble que le personnel des croisades de Billy Graham dit ce qu'ils veulent bien dire, sans tenir compte de la vérité. Le journal North Star Baptist de novembre 1964 a fait paraître un article écrit par Japheth Perez, qui s'était converti au cours de la croisade de New York, en 1957, et qui avait été dirigé vers une église catholique par le personnel de la croisade. Ian Paisley a écrit ce commentaire au sujet du personnel des croisades de Billy Graham : "Le Docteur Graham n'a pas répondu à notre lettre. Il ne répond jamais à ce genre de lettres. Il prétend qu'il ne veut pas se défendre. Il a pourtant du personnel qu'il paye pour le défendre, et qui n'est jamais gêné par les faits, ni par des questions d'éthique ou de logique, quand il s'agit d'accomplir son devoir. C'est l'un des membres du personnel de Billy Graham qui a répondu, George L. Edstrom. Même les Jésuites n'auraient pas pu donner de meilleur exemple de casuistique ! C'est de la pure malhonnêteté et de la tromperie délibérée… Le personnel de Billy Graham séduit les gens en les dirigeant au mauvais endroit, il refuse d'affronter les problèmes, et frise même le blasphème en disant que si Billy Graham fréquente, approuve et flatte si assidûment des infidèles, c'est parce qu'il se comporte comme le Seigneur envers les publicains et les gens de mauvaise vie… Une telle attitude est typique de l'organisation de Billy Graham". Dans sa lettre de nouvelles de juin 1993, Fritz Springmeier a reproduit une lettre expédiée par l'Association Billy Graham, en démontrant point par point les mensonges qu'elle contenait. Les Chrétiens ne savent pas tout ce qui se passe pendant les croisades de Billy Graham. Voici un extrait d'une lettre écrite dans les années 50, déjà, par un pasteur qui était attristé des dégâts que provoquait Billy Graham dans le champ de mission : "Certains disent que si une seule personne se convertit au cours d'une campagne d'évangélisation, cela vaut la peine de la faire. Mais ce n'est pas vrai. L'évangéliste, le pasteur et l'enseignant, sont des dons de Dieu au Corps de Christ. Le vrai critère de la réussite d'une campagne d'évangélisation, ce n'est pas le nombre de convertis, mais l'état spirituel dans lequel elle laisse l'église qui l'a organisée". On peut dire que Billy Graham a échoué si l'on considère le nombre de personnes qu'il a réellement conduites au Seigneur Jésus-Christ, en ces temps où les cœurs sont affamés, et où la plupart des gens sont effrayés de ce qui peut survenir à cette terre. Il est plus facile d'attirer une âme à Jésus-Christ aujourd'hui que cela ne l'était il y a quelques dizaines d'années. Mais Billy Graham s'emploie aussi à "scier les branches des arbres évangéliques", et le verger de l'Eglise est laissé dans un état pitoyable quand il s'en va. Nous l'avons souvent dit, le vrai critère de réussite d'un évangéliste n'est pas le nombre de convertis qu'il fait, mais l'état dans lequel il laisse l'Eglise après son passage, afin qu'elle continue à porter du fruit. Le rôle actif de Billy Graham dans le domaine des sévices rituels sataniques. Avant d'entrer dans les détails, examinons un peu la situation générale. Les satanistes ont soif de pouvoir. Satan aime donner du pouvoir à ses adeptes. Satan transporta Jésus-Christ sur une haute montagne, pour lui dire, en quelque sorte : "J'assurerai le succès de tes croisades, et je te donnerai beaucoup de convertis, si seulement tu te prosternes devant moi pour m'adorer". Christ a refusé, mais Billy Graham a accepté. Nous savons beaucoup de choses sur la manière dont les satanistes ont attiré Billy Graham dans leurs filets, lui qui était un petit vendeur de brosses, pour en faire l'évangéliste célèbre qu'il est devenu. Nous devons ajouter, d'après le témoignage d'anciennes victimes du satanisme, que Billy Graham est lui-même un sataniste. Comment est-ce possible, et comment pouvons-nous savoir cela ? L'un de nos meilleurs témoins est un survivant du programme de contrôle mental Monarch, qui a réussi à s'enfuir alors qu'il était un esclave de haut niveau au Pentagone. Ce survivant avait été le témoin direct du fait que Billy Graham travaillait pour les Illuminati. Ce survivant transmettait aussi des messages à des membres de la hiérarchie satanique. Il savait que Billy Graham servait aussi de messager à des Illuminati de très haut rang, et qu'il transmettait des messages à des Présidents et à des Chefs d'Etat. Les informations de ce témoin ont été confirmées par d'autres témoins indépendants. Un autre ex-sataniste se rappelle aussi avoir connu Billy Graham comme sataniste. Un autre ancien Illuminatus, qui souffre encore de personnalités multiples, a eu l'occasion de rencontrer personnellement Billy Graham et a observé ses yeux. Il a affirmé qu'il était évident pour lui que Billy Graham avait aussi plusieurs personnalités, ou une personnalité fractionnée en personnalités multiples, et qu'il pouvait changer de personnalité. Par un heureux hasard, ou par la volonté de Dieu, Fritz Springmeier a reçu le témoignage d'une femme qui était à l'école avec Ruth Graham, la femme de Billy Graham. Elle a attesté qu'au cours d'une conversation, Ruth Graham lui avait révélé que son mari avait l'habitude étrange de dormir les yeux ouverts. Ceux qui souffrent de personnalités multiples, ou fractionnées, ont aussi l'habitude de dormir les yeux ouverts. L'une de leurs personnalités peut être celle d'un Chrétien très engagé, alors qu'une autre de leurs personnalités sera celle d'un sataniste. Tout cela au sein d'un même corps ! C'est assez fréquent. En ce qui concerne Billy Graham, il est pleinement conscient de ce qu'il fait au service de l'ennemi dans toutes ses personnalités, bien que sa personnalité de Chrétien ne soit sans doute pas très heureuse de cette situation ! Le magazine de Billy Graham, "Decision", a un jour fait paraître en couverture ce titre : "Changé de l'intérieur à l'extérieur". A côté de ce titre, sur la même page, figurait le signe mathématique de l'infini (un 8 placé horizontalement). Beaucoup d'esclaves du programme Monarch sont passés par de nombreuses séances de programmation mentale, représentées par le signe de l'infini. Ce signe est utilisé par les Illuminati pour rappeler à ses esclaves qu'ils sont prisonniers de leur cycle incessant de programmations mentales. Nous avons remarqué un nombre incalculable de petits signes semblables à celui-là. Ce sont des preuves que Billy Graham joue un rôle important dans le programme satanique de contrôle mental mis au point par les Illuminati. Le Docteur Schefflin, expert en matière de contrôle mental, m'a dit qu'il avait examiné des documents internes à l'Association Billy Graham. Ces documents, datant des années 50, détaillaient des enseignements donnés par Billy Graham pour obtenir un réveil garanti. Il y instruisait les conseillers de ses croisades, en leur enseignant des techniques qui étaient typiques du contrôle mental. Il leur demandait par exemple d'empêcher les gens de s'approcher pour accepter Christ, et d'attendre le "moment prévu". Vous vous demandez peut-être ce que Billy Graham sait réellement, et si les Illuminati lui ont tout dit. Je veux vous parler à présent d'un Chrétien nommé David Hill, qui était un ancien mafioso, un ancien adepte du Nouvel Age, et un ancien Franc-Maçon. Il était ami de Franklin Graham, le fils de Billy Graham, et il a vécu deux ans chez les Graham. Il n'avait pas réalisé que Billy Graham avait été aspiré par le Nouvel Ordre Mondial, jusqu'à ce qu'il ait une conversation personnelle avec lui. David Hill avait travaillé avec beaucoup de gens appartenant à l'élite mondiale. Il a passé 18 heures dans une chambre d'hôtel avec Billy Graham, le mettant en garde contre les dangers du Nouvel Ordre Mondial. A la fin de ces deux jours de conversation, Billy Graham finit par avouer à David Hill qu'il "était captif de cette organisation" du Nouvel Ordre Mondial. En d'autres termes, parce qu'il avait accepté l'argent et le soutien des Illuminati, dans les années 40, Billy Graham avait été placé devant le choix suivant : ou bien continuer à travailler pour eux, ou bien être détruit. Comme ce sont les Illuminati qui ont créé ce qu'est devenu Billy Graham, ils pourraient le détruire sans problème. Et il le sait. David Hill tenta par la suite de dénoncer le Nouvel Ordre Mondial. Ce fut au prix de sa vie. Quand il eut achevé d'écrire le manuscrit où il dévoilait tout ce qu'il savait, il fut assassiné. Même un Chrétien aussi bien informé que David Hill, qui avait tenté de mettre en garde Billy Graham, n'était pas pleinement conscient de l'étendue de la séduction exercée par les Illuminati, grâce à leur programme de contrôle mental. David ne savait pas qu'il était possible d'avoir des personnalités multiples. Avant sa conversion, David Hill était un Franc-Maçon de haut rang, dans le rite écossais, ainsi qu'une figure importante de la Maffia. Il avait même servi d'intermédiaire pour mettre en contact Billy Graham et Joe Banana, l'un des parrains de la Maffia. Ce fut David Hill, parce qu'il faisait naïvement confiance à Billy Graham, qui arrangea le rendez-vous entre les deux hommes. David Hill savait que le magnat de la presse William Randolph Hearst faisait partie des Illuminati, et même de ce que l'on appelle le "sixième degré" des Illuminati. William R. Hearst était complètement plongé dans le paganisme. Il suffit pour cela de visiter sa propriété de Californie, qu'il a transformée en musée. Ce fut William R. Hearst qui finança les trois premières années des croisades de Billy Graham. La Société Stu Pak est associée à la "Stewart Title Company" (Compagnie des Titres Stewart). Stu Pak finance Billy Graham et d'autres ministères. Les dirigeants de Stu Pak sont amis de Billy Graham et de George Bush. Cette société est dirigée par de nombreux membres de la même famille. La famille Morris fait aussi partie de leurs associés. Les dirigeants de la Stewart Title Company sont impitoyables. La famille Van Duyn, qui fait aussi partie des Illuminati, a également aidé Billy Graham au début de son ministère. L'un des moyens utilisés par les Illuminati pour financer Billy Graham était un chèque mensuel déposé au bureau de Jeanne Dixon, la célèbre voyante, astrologue et occultiste, à l'intention de Billy Graham. L'un des membres du personnel de Billy Graham venait chercher ce chèque tous les mois. (NDE : Jeanne Dixon est morte en 1997, à l'âge de 79 ans). Lorsque la secrétaire de Jeanne Dixon se convertit à Christ, elle tenta de dénoncer la relation que Billy Graham entretenait avec son ancienne patronne. Jeanne Dixon vendait des boules de cristal contenant des serpents. Elle faisait aussi partie des Illuminati. Billy Graham a écrit une lettre dans laquelle il affirma qu'elle était une "femme de Dieu". Après sa conversion, la secrétaire de Dixon a conservé une copie de cette lettre signée de Billy Graham. En 1952, à Paris, Billy Graham et un autre évangéliste ont dîné avec deux prostituées. Chacun accompagna une prostituée chez elle. Billy Graham était marié et avait des enfants à cette époque. Toute cette affaire ne convenait certainement pas à un évangéliste, même si Billy Graham n'a pas eu de relations sexuelles avec cette prostituée. Il a raconté plus tard à son ami qu'il eut peur, lorsqu'il vit la prostituée ôter ses vêtements, et qu'il regagna sa chambre d'hôtel, qu'il partageait avec l'autre évangéliste. Lisez à ce sujet le livre de Marshall Frady : "Billy Graham, A Parable of American Righteousness" (Billy Graham, une parabole de la vertu américaine), édité par Little, Brown & Co., pages 169-170. En 1954, le chef de la sécurité de la croisade de Sacramento aperçut une prostituée de luxe se glisser furtivement dans la pièce réservée à Billy Graham, juste avant qu'il se rende à la croisade. Billy Graham et cette prostituée de luxe restèrent seuls dans cette pièce. Ce sont des choses de ce genre qui permettent aux Illuminati de faire chanter Billy Graham. Si ce dernier essayait de s'échapper du chemin tracé par les Illuminati, ils disposeraient d'une quantité suffisante de munitions pour le faire chanter. Vous vous demandez peut-être pourquoi ceux qui sont des satanistes depuis des générations ont besoin d'intimider et de menacer Billy Graham. Mais ne fait-il pas lui-même partie d'une famille de satanistes, depuis des générations ? La réponse est simple : tout le système de Satan repose sur la crainte. Les satanistes ont chaque jour recours à l'intimidation et à la crainte pour se protéger et accomplir leurs actions. Ne dit-on pas qu'il n'y a aucun honneur au sein d'une bande de voleurs ? Les membres de la hiérarchie satanique sont engagés dans des combats permanents pour obtenir plus de puissance, et ont toujours recours à l'intimidation. Quand Billy Graham le désirait, il pouvait téléphoner au bureau d'Henry Kissinger, et dire : "Dites-lui de me rappeler dès qu'il sera là !" (Frady, page 451). Henry Kissinger est au cœur du plan des Illuminati. Henry Luce, ami des Baruch, est encore un autre Illuminatus avec lequel Billy Graham entretient des relations de travail. Luce et Billy Graham ont parfois passé plusieurs nuits à discuter ensemble jusqu'à une heure tardive. Connaissant la manière d'agir des Illuminati, on peut raisonnablement penser que ces derniers ont poussé Billy Graham à accomplir de nouveaux actes réprouvés. Ils ont sans doute fait tout ce qu'ils ont pu pour pervertir Billy Graham, de sorte que l'on se demande quels sont ses péchés sexuels qui ont pu rester secrets. Kissinger est membre de la Franc-Maçonnerie P2. Même si nous pensions que Billy Graham n'en faisait pas partie lui-même (et nous savons pertinemment qu'il en fait partie), il suffit de connaître la tactique des Loges P2, telle qu'elle est décrite à la page 116 du livre "In God's Name" (Au nom de Dieu), pour comprendre que tous ceux qui ont la stature de Billy Graham, et qui fréquentent assidûment des Francs-Maçons P2, sont ciblés par ces derniers et forcés à se joindre à eux, au besoin en utilisant le chantage. Une fois qu'ils font partie de la "famille", les nouveaux membres sont obligés de compromettre d'autres "clients potentiels". Billy Graham fait partie de ceux qui utilisent le programme Monarch. Il s'agit d'un programme mis au point par les Illuminati et la CIA pour exercer un contrôle mental sur les gens. Nous savons aussi que Billy Graham bénéficie des services d'esclaves sexuels contrôlés par le programme Monarch. Il est très facile pour les Illuminati d'empêcher ces pauvres esclaves de parler. Il se peut donc que nous ne sachions jamais vraiment tout ce qui se passe réellement, du moins de notre vivant. Un autre indice pouvant nous prouver que Billy Graham mène une double vie nous a été fourni par Billy Graham lui-même. Vous rappelez-vous comment Jimmy Swaggart avait l'habitude de se déguiser et de porter des lunettes de soleil, et que même son personnel l'aidait à accomplir une partie de ce qu'il a lui-même confessé ? A Hollywood, non pas la ville de Californie, mais celle de Floride, Billy Graham a un jour déclaré qu'il "assistait souvent incognito à des festivals de rock, en mettant une fausse moustache et une fausse barbe". Il a ajouté qu'il trouvait même ces expériences "assez rafraîchissantes". Cette histoire a été publiée par le Chicago Daily News du 29 décembre 1969. Le but de cet article semble avoir été d'améliorer l'image de Billy Graham chez les jeunes et les foules d'adolescents adeptes du rock. Billy Graham a aussi parlé lui-même de l'amitié qui le liait à Alan Dulles : "Je fais tous les efforts possibles pour lui prouver que je ne soutiens aucun parti au détriment d'un autre. Je considère le Secrétaire d'Etat Dulles comme un ami, mais le Sénateur Humphrey est aussi l'un de mes bons amis… Nous avons même nagé ensemble, nus, dans la piscine de l'YMCA à Minneapolis, lorsqu'il faisait campagne pour les élections du maire de cette ville…" Billy Graham, ami d'Alan Dulles ? Ce dernier était à l'époque Directeur de la CIA. C'est lui qui a dirigé la mise au point de cet horrible programme de contrôle mental dont nous avons déjà parlé ! Quant au Sénateur Humphrey, il recevait aussi ses ordres de la hiérarchie satanique. Que faisaient donc Billy Graham et Humphrey dans cette piscine, nageant ensemble nus ? Quand Billy Graham a organisé sa croisade de 1954, il a directement reçu de grosses sommes d'argent des Illuminati, des Whitney, des Vanderbilt, des Rockefeller, et de la Chase Manhattan Bank. Billy Graham a souvent assisté à des cocktails à Hollywood, en Californie. Je n'en citerai que deux : l'un organisé par Debbie Reynolds, et un autre organisé un dimanche soir par Richard Nixon à l'intention des stars de Hollywood, dans sa résidence de San Clemente, en Californie. L'emploi du temps de Billy Graham est rempli de ce genre d'événements. Il a l'habitude de jouer au golf avec des Illuminati ou des stars de Hollywood. La plupart des gens ne comprennent pas l'impact profond que finissent par exercer tous ces contacts avec ceux qui sont dans les ténèbres. Ils pensent que Billy Graham, en tant qu'évangéliste, doit aller là où se trouvent les pécheurs ! Un proverbe le dit pourtant : "Montre-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es !" C'est une chose que de passer du temps avec un pécheur pour lui donner une occasion de se repentir et de venir à la lumière. Mais c'est autre chose que de fréquenter assidûment et de se lier d'amitié avec des gens qui vivent dans les ténèbres, sans leur donner l'occasion d'en sortir. Je voudrais citer une source neutre. Il s'agit d'un groupe d'enquêteurs qui voulaient connaître l'influence que l'Eglise pouvait exercer sur l'Etat. Ils ont cherché à savoir, dans leur étude, quelle influence Billy Graham avait pu exercer sur les Présidents américains, depuis Eisenhower jusqu'à Clinton. Ils n'étaient pas pour ou contre Billy Graham, mais ils voulaient simplement tenter de déterminer quel impact avait pu avoir ce responsable religieux sur les dirigeants politiques. Billy Graham a passé beaucoup de temps avec tous nos Présidents. Les enquêteurs voulaient répondre à cette question : "Quelle a été l'influence exercée par Billy Graham sur ces Présidents ?" Ils ont publié leurs conclusions dans la revue "Journal of Church and State" (Journal de l'Eglise et de l'Etat). En voici un extrait : "Est-ce que Billy Graham était réellement en mesure de dire une parole de vérité au locataire de la Maison-Blanche, surtout si cette parole pouvait être critique ou tranchante, sachant qu'il se montrait en général aussi amical envers lui ? Si nous nous fondons sur les éléments de preuve dont nous disposons, notre réponse est claire : il ne le pouvait pas". Il est intéressant de savoir ce qu'une personne fait pendant ses loisirs. C'est souvent très révélateur. Christ passait beaucoup de temps avec les pécheurs, mais Il les appelait à la repentance. Depuis le temps que je fais des recherches sur Billy Graham, je ne connais aucune star de Hollywood, ni aucun homme politique, qui ait changé son style de vie suite à sa fréquentation de Billy Graham. Toutefois, on a "fabriqué artificiellement" un certain nombre de conversions, auxquelles on a accordé une grande publicité dans la presse. (NDE : On a beaucoup parlé, lors de l'élection de George Bush junior à la présidence des Etats-Unis, du rôle qu'avait joué Billy Graham dans la conversion de ce dernier. On ne peut pourtant affirmer que George W. Bush soit un modèle de Chrétien véritable ! Voir notre article A 68 à ce sujet). Le chanteur et acteur Pat Boone est aussi un ami proche de Billy Graham, et il est un bon exemple de l'influence réelle exercée par ce dernier. Pat Boone est apprécié du public. Billy Graham aimait bien le présenter lors de ses croisades. Toutefois, Pat Boone continuait aussi à se produire dans des night-clubs du genre Playboy, tout en chantant dans les croisades de Billy Graham. Pat Boone soutient les Juifs. Il se peut qu'il soit Juif lui-même, parce que l'Etat d'Israël lui a accordé certaines positions particulières. Il n'y a rien de mal à avoir "du sang juif", mais cela explique certaines de ses relations. La Banque Nugen Hand blanchissait l'argent sale de la CIA et faisait aussi beaucoup d'autres choses illégales. Pat Boone a été impliqué dans le scandale de la Banque Nugen Hand. On ne sait pas exactement jusqu'à quel point il était associé aux sales combines de la CIA. La fille de Pat Boone, Debbie Boone, a eu l'une de ses chansons au hit-parade. Il s'agissait de "You Light Up My Life" (Tu illumines ma vie). Les paroles de cette chanson ont été écrites par une femme qui rendait un culte à Lucifer, et qui a écrit cette chanson à la gloire de Lucifer. Au cours de ses croisades, Billy Graham a toujours pris un grand soin à mettre à ses côtés, sur l'estrade, des hommes qui étaient des libéraux notoires, et même des prêtres catholiques. Quand donc Billy Graham passe-t-il du temps avec de vrais Chrétiens fidèles ? Chaque fois que Billy Graham s'est rendu à Moscou, il a évité de rencontrer des Chrétiens fidèles appartenant à des églises non déclarées, qui ont tenté sans succès de le rencontrer. En revanche, il a rencontré les responsables de l'Eglise Orthodoxe, connus pour être des agents du KGB soviétique. Nous nous doutons à présent de ce dont ils ont pu parler. Jusqu'à quand les Chrétiens seront-ils aussi naïfs ? Croient-ils vraiment que les Illuminati permettront à un véritable évangéliste, réellement oint de Dieu, de rencontrer leurs sbires ? Les Chrétiens ne comprennent pas que si Billy Graham était vraiment dangereux pour les Illuminati, s'ils avaient craint qu'il puisse conduire à la conversion les grands de ce monde, il y a longtemps qu'ils auraient cherché à l'assassiner ! Ils ne l'inviteraient pas à boire et à manger avec eux ! "Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits" (Matthieu 7 :15-16). " Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups" (Luc 10 :3). Voici l'avertissement donné par l'apôtre Paul aux anciens de l'Eglise d'Ephèse : "Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang. Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau, et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux" (Actes 20 :28-30). Bill Clinton, quelques sénateurs, et Ned Graham, l'un des fils de Billy Graham, ont invité des dirigeants des églises de maison chinoises à participer à un petit-déjeuner de prière à Washington. Ils invitèrent trois délégués de l'église chinoise officielle, contrôlée par le pouvoir, et trois délégués des églises de maison : Lin Xian-Gao, Li Tian-En, et Yuan Xiang-Chen. Le Pasteur Ned Graham avait personnellement invité ces Chinois, pour leur transmettre l'invitation du gouvernement américain. Ned Graham dit à ces Chrétiens chinois que le gouvernement américain prendrait en charge tous les frais de ce déplacement. En retour, le gouvernement des Etats-Unis voulait que ces Chrétiens promettent de ne pas s'adresser à la presse américaine, et de ne faire aucun commentaire qui pourrait ternir l'image du gouvernement de la Chine Populaire. Le gouvernement chinois avait promis au gouvernement américain qu'il garantissait la sécurité et la liberté de circulation de ces responsables chrétiens. Après leur réunion à la Maison-Blanche, ces Chinois devaient se retrouver dans la maison de Billy Graham. Mais ces Chrétiens chinois déclinèrent l'invitation de Ned Graham. Le Pasteur Lin déclara : "Si nous allons aux Etats-Unis, je veux dire la vérité, non des mensonges. Si nous disons la vérité, cela sera certainement considéré comme un acte dommageable à l'encontre du gouvernement chinois, qui l'utiliserait comme prétexte pour interdire mon retour en Chine. Dieu m'a demandé de Le servir fidèlement en Chine, et en Chine seulement. Je choisis donc de rester en Chine, et de ne pas me rendre à l'étranger". Ned Graham tenta de persuader les Chrétiens chinois de changer d'avis. Il leur dit : "Je sais que vous aimez sûrement vos ennemis… Pourquoi ne voulez-vous pas accepter un compromis… ?" Le pasteur chinois répondit : "Oui, nous pouvons pardonner à nos ennemis de nous persécuter et de s'opposer à nous dans leur ignorance, mais nous ne pourrons jamais aimer les faux prophètes ni leurs hérésies". Ned leur avait aussi dit : "C'est une gloire et un grand honneur que d'être invité par le Président Clinton ! Beaucoup de gens voudraient être invités, mais n'y parviennent pas !" Heureusement que ces Chinois ne se sont pas laissé acheter ! (Vous pourrez lire le détail de cette histoire dans "China, The Untold Story" (Chine, l'histoire qui n'avait pas été racontée), par "The Voice of the Martyrs, Inc." (La Voix des Martyrs), 1995, pages 25-31). Nous aimerions parler d'un autre domaine concernant Billy Graham. Dans l'une de ses lettres de nouvelles de 1992, Fritz Springmeier cite Billy Graham, qui avait déclaré qu'il pensait que les OVNIs étaient des anges de Dieu. Le 28 ou le 29 janvier précédent (voir Smyma de février 1993, page 3), Billy Graham avait été interviewé à la télévision par David Frost. Il avait déclaré qu'il croyait que des habitants du Ciel étaient envoyés par Dieu pour aider d'autres mondes à recevoir la rédemption et la vie. Cela ressemble beaucoup à ce qu'enseignent les Mormons, qui croient que les "Chrétiens" (c'est-à-dire les Mormons) recevront chacun une planète, dont ils seront les dieux. Dans une autre émission, Graham avait déclaré qu'il aimerait bien aller évangéliser d'autres planètes ! Fritz Springmeier a très souvent mis en garde les Chrétiens contre les nombreux dangers démoniaques associés au phénomène des OVNIs. Il a aussi démontré la relation existant entre les OVNIs et la hiérarchie satanique. La croyance de Billy Graham concernant les OVNIs, qu'il considère comme des "anges de Dieu", est donc très dangereuse. Comment on construit une image. On a fabriqué à Billy Graham l'image d'un homme fortement opposé au satanisme. Lors d'une croisade, à Chicago, 200 satanistes se sont levés dans la foule. Le maire de Chicago, Daily, s'est alors adressé publiquement à Billy Graham sur l'estrade, pour lui dire : "Billy, il y a 200 satanistes qui veulent déranger ta réunion. Veux-tu que je les fasse arrêter ? Que dois-je faire ?" Billy Graham lui a répondu : "Non. Chantons un cantique". La foule commença à chanter un cantique, et tous les satanistes ont quitté eux-mêmes le stade. Toute cette affaire était entièrement cousue de fil blanc et fabriquée de toutes pièces, mais les Chrétiens sont très naïfs en ce qui concerne Billy Graham et le satanisme. Cette histoire leur a confirmé que Billy Graham était un grand homme de Dieu revêtu de l'onction. Voici ce qui nous fait dire que cette histoire était truquée. Tout d'abord, de vrais satanistes engagés ne se montrent pas ainsi ouvertement en public. Ensuite, le maire de Chicago n'est pas opposé aux satanistes. Il travaille avec eux, et nous avons des raisons de penser qu'il est lui-même un sataniste. En outre, les quelques satanistes qui se dévoilent publiquement, comme Anton LaVey, veulent se faire une bonne publicité, et ne viendraient pas prétendre perturber aussi sottement une croisade de Billy Graham. Enfin, si ces satanistes avaient représenté un réel danger, le maire Daily et la police n'auraient pas demandé à Billy Graham ce qu'il fallait faire. Ils auraient eux-mêmes décidé de prendre les mesures adéquates. La police n'a pas besoin de demander la permission de s'occuper des fauteurs de troubles pendant des croisades. Les Chrétiens ont cru tout cela sans broncher. Ceux qui ne se sont doutés de rien n'ont fait que prouver à quel point les Chrétiens, en général, ont un bien pauvre discernement pour repérer ceux qui cherchent à contrôler et à détruire l'Eglise ! Comment Billy Graham joue un rôle clef dans la programmation des esclaves du programme Monarch. Deux satanistes distincts, qui ont accepté de parler, ont raconté à certaines de mes sources ce qui s'était passé lors de deux réunions différentes tenues par deux chapitres de satanistes de Portland, au cours de l'été 1993. Ces chapitres devaient discuter des avantages que les satanistes pouvaient retirer de la prochaine croisade de Billy Graham. Je sais que l'un de ces avantages concernait le sort d'anciennes victimes du programme Monarch qui s'étaient converties à Jésus-Christ, et qui avaient désactivé leur programmation mentale. Il fallait donc les reprogrammer, avec l'aide de Billy Graham. Après l'arrivée de Billy Graham à Portland, l'un des membres de son équipe parvint à retrouver beaucoup de survivants de sévices rituels sataniques, de la région de Portland, et à les inviter à une réunion qui leur était spécialement consacrée, réunion dirigée personnellement par Billy Graham. Au cours de cette réunion, Billy Graham a prononcé un certain nombre de mots codés propres au programme Monarch, pour réactiver la programmation mentale de ces anciennes victimes, notamment des survivants du programme Monarch. Ceci a été révélé par plusieurs témoins. Cela fait plusieurs années que les retransmissions télévisées des croisades de Billy Graham font paraître au bas des écrans de télévision des messages codés qui réactivent la programmation des survivants du programma Monarch. Ces survivants, qui sont devenus Chrétiens pour échapper au cauchemar du contrôle mental, ne sont pas toujours conscients des dangers que représente pour eux le fait de regarder les retransmissions des croisades de Billy Graham à la télévision. Lorsque la programmation mentale de ces survivants est réactivée, ils sont récupérés par des agents des Illuminati de la région, qui les conduisent dans des centres spéciaux où on leur fait subir des expériences traumatisantes de mort simulée. Ces centres sont aussi utilisés pour reprogrammer ces pauvres gens. Il y en a cinq dans notre région. Nous en avons localisé deux, et nous les avons obligés à déménager. Ces activités criminelles sont souvent camouflées sous le couvert d'activités religieuses (églises, centres paroissiaux ou bureaux de certains ministères). Billy Graham, qui est passé lui-même par la programmation mentale, et qui possède plusieurs personnalités, est particulièrement expert en matière de manipulation des victimes du programme Monarch. L'argent de la drogue, qui est soigneusement blanchi au cours de ses croisades, est confié aux soins attentifs de nombreux esclaves Monarch qui travaillent en équipes tournantes, afin que tout ce système ne puisse pas être découvert, même si une personne était arrêtée. Billy Graham conduit de très grosses opérations financières dans le monde entier, sous prétexte d'évangélisation. Parmi les autres innombrables couvertures religieuses, qui permettent aux Illuminati de mener leurs activités dans le domaine de la drogue, figurent les entrepôts de l'évêque Mormon, utilisés pour stocker la cocaïne. D'autres esclaves Monarch sont impliqués dans ce trafic. D'ailleurs, lorsqu'il donne la "bénédiction patriarcale", le Patriarche Mormon, s'il dispose d'un esclave Monarch, utilise l'hypnose et des signaux ou mots codés pour le contrôler. Même si ce n'est pas toujours le cas, il est très fréquent pour le Patriarche qui donne sa bénédiction de mener des opérations de contrôle mental. Billy Graham sert aussi d'intermédiaire pour transmettre des messages aux Présidents et Chefs d'Etat, de la part des Illuminati. C'est ce qu'il a fait juste avant la décision prise par le Président Bush de lancer la Guerre du Golfe. Même les journaux ont parfois révélé que Billy Graham servait de messager, par exemple, lorsqu'il a transmis en avril 1992 un message du Pape au dictateur nord-coréen Kim. Quelques références utiles. Trois ouvrages offrent une documentation très détaillée sur les activités de Billy Graham. Leurs auteurs ont voulu enquêter sur la personnalité réelle de Billy Graham. Il peut vous sembler étrange que je dise cela, mais c'est parce que la plupart des biographies ou livres qui ont été écrits sur Billy Graham font tout simplement partie de processus de séduction contrôlé par l'ennemi. Toutefois, si vous voulez en savoir plus sur Billy Graham, ces trois livres vous seront très utiles, car ils sont très bien documentés sur les activités réelles de Billy Graham. "Billy Graham, A Parable Of American Righteousness" (Billy Graham, une parabole de la vertu américaine), écrit par Marshall Frady. Frady était rédacteur pour les magazines Life et Newsweek. Il a effectué une quantité incroyable de recherches sur la vie de Billy Graham. Il ne touche pas au côté sinistre de Billy Graham. Mais son compte-rendu honnête met à mal l'image "hollywoodienne" de l'évangéliste, celle que tout le monde connaît et accepte. Marshall Frady a simplement voulu écrire la vie de Billy Graham dans tous ses aspects, bons et mauvais. Il a passé de nombreuses heures à interviewer Billy Graham et d'autres personnes faisant partie de ses proches. Quand un Chrétien sérieux lit ce livre, il ne peut plus continuer à accepter la fausse image de Billy Graham, telle qu'elle a été construite par les médias. Certains détails sont particulièrement significatifs, comme le fait que Billy Graham ait dîné avec une prostituée, qu'il a ensuite raccompagnée, ou qu'il ait croisé sa propre femme sans la reconnaître, ou encore qu'il ait refusé à des SDF d'entrer dans sa croisade de New York parce qu'ils étaient sales… Je dois dire qu'un Chrétien m'a emprunté ce livre, et m'a dit en me le rendant qu'il n'y avait rien trouvé qu'il puisse reprocher à Billy Graham. Mais j'ai su après qu'il n'avait lu que certains extraits du livre. Il n'en reste pas moins que ce livre, sauf si l'on a du discernement, ne sera pas suffisant pour dévoiler complètement Billy Graham. C'est une simple biographie, non un exposé détaillé. Jusqu'à une époque récente, ce livre était la seule biographie sérieuse que des Chrétiens pouvaient consulter. Dans notre région de Portland, la publicité pour la croisade que Billy Graham y organisa en 1993 commença plusieurs mois avant le début de la croisade. L'une des meilleures librairies chrétiennes de la région vend des livres neufs et d'occasion. Ils n'avaient qu'un seul exemplaire d'occasion du livre de Frady. Pendant des mois, j'ai vérifié si un Chrétien avait acheté ce livre. Des dizaines de milliers de Chrétiens ont été impliqués dans cette croisade, mais aucun n'a manifesté le moindre intérêt pour la lecture de ce livre, qui était pourtant la seule biographie de Billy Graham disponible. Finalement, peu avant la croisade, c'est un adolescent de Washington, qui avait été mis en garde contre Billy Graham, et qui tentait d'éviter d'aller à la croisade, parce qu'on voulait l'y forcer, qui finit par acheter ce livre. Ceci montre le peu de choses que les Américains savent sur la vie de Billy Graham. En fait, ils se contentent de l'image déformée que leur renvoient les médias. Une radio chrétienne locale a pourtant invité l'auteur d'un ouvrage très élogieux sur Billy Graham, pour promouvoir son livre, quelques jours après la fin de la croisade. Voici un deuxième livre intéressant : "A Startling Exposure : Billy Graham and the Church of Rome" (Une révélation étonnante : Billy Graham et l'Eglise de Rome), par Ian R. K. Paisley. C'est sans doute le livre le mieux documenté. Ce livre est rare, et probablement épuisé. L'auteur, Chrétien engagé, a consacré sa vie à dénoncer le système catholique. Parce que Billy Graham travaille plus avec l'Eglise Catholique qu'avec les Protestants, Paisley s'en est inquiété, et a décidé d'en savoir davantage sur Billy Graham. Paisley sait très bien que Billy Graham est un homme puissant, comme le sont ses commanditaires et bailleurs de fonds de la haute société. Ces derniers disposent d'une puissance colossale, au niveau des médias, pour discréditer tous ceux qui osent critiquer Billy Graham. Ils sont prêts à tout pour cela, même s'ils doivent avoir recours au mensonge et à la calomnie. Le troisième livre s'intitule "Billy Graham Reformer ? Politician ? Preacher ? Prophet ? A Chronological Record Compiled from Public Sources by the Church League of America 1951-1982" (Billy Graham, réformateur ? homme politique ? prédicateur ? prophète ? Etude chronologique à partir des sources publiques, réalisée par la Ligue Américaine des Eglises, 1951-1982). Edgar Bundy a été le responsable de cet ouvrage. Il s'agit d'un recueil d'articles parus dans les médias sur Billy Graham au cours de cette période de 31 ans. Billy Graham se condamne lui-même par ses propres déclarations et ses propres actions. Si seulement les gens savaient tout ce que Billy Graham a pu déclarer publiquement, ils seraient stupéfaits ! On se demande pour qui il travaille. Est-ce qu'il s'efforce d'édifier les églises chrétiennes, ou plutôt de jeter les bases d'une grande religion mondiale unique ? Certains peuvent croire que ce serait une excellente idée de réunir les hommes du monde entier sous une même bannière religieuse. Mais ils n'ont pas assez réfléchi aux dangers que représenterait cette structure religieuse unique, qui disposerait de tous les pouvoirs. Toutefois, les bases de cette structure mondiale dictatoriale sont déjà presque achevées, comme les écrits de Fritz Springmeier le montrent. Combien de gens savent que, déjà en 1955 et 1956, Billy Graham avait annoncé que sa politique était de diriger tous ceux qui s'avanceraient pour recevoir Christ, lors de ses croisades, dans l'église de leur choix, qu'il s'agisse d'une église catholique, d'une église protestante, ou même d'une synagogue juive ! Par exemple, la revue "Protestant Church Life" du 29 septembre 1956 écrivait ceci : "En ce qui concerne sa croisade de New York, prévue en mai 1957, le Dr Billy Graham a déclaré qu'il venait à New York non pas pour purifier la ville, mais pour engager les gens à se consacrer à Dieu, et pour les envoyer dans leurs propres églises, qu'elles soient catholiques, protestantes, ou juives". Il existe un autre livre qui aborde en détail ce problème. Je ne m'en suis pas servi pour mon enquête, mais je connais l'auteur. Le livre est paru récemment, et il doit donc être encore disponible. Il s'intitule : "The Assimilation of Evangelist Billy Graham into the Catholic Church" (L'assimilation de l'évangéliste Billy Graham dans l'Eglise Catholique). L'auteur s'appelle Erwin Wilson. Le livre est édité par les "Missions Baptistes du Québec, Box 113, Compton, Québec, Canada, JOB ILO". Cela fait du bien de voir que des hommes comme Erwin Wilson ont remarqué le grand amour porté par Billy Graham à l'Eglise Catholique. Il cite certaines remarques de Billy Graham à propos du Pape : "Le pape Jean-Paul II s'est révélé comme l'un des plus grands conducteurs religieux du monde moderne, et l'une des plus grandes figures morales de notre siècle…" (Cité par The Saturday Evening Post en 1980). Hélas, beaucoup de ces ministères qui combattent le catholicisme n'ont pas compris tout l'aspect ténébreux du problème ! Ils ont énergiquement refusé de savoir en quoi consistaient les techniques de contrôle mental et de programmation mentale. Ils n'ont pas accepté de croire qu'il existait une véritable conspiration mondiale, comme l'a prouvé le livre de Fritz Springmeier "Be Wise As Serpents". A cause de cela, même si ces ministères disposent de beaucoup d'informations sur l'association étroite de Billy Graham avec l'Eglise Catholique, ils ne comprennent pas comment cette Eglise est associée au Nouvel Ordre Mondial qui est en train de se mettre en place. Beaucoup de Chrétiens se posent des questions sur les activités secrètes de Billy Graham. Mais comme les médias, contrôlés par les Illuminati, n'en parlent pas, les gens ne se doutent pas vraiment de la gravité de ces activités. Cela fait très longtemps que les Chrétiens sérieux s'inquiètent des actions et des paroles de Billy Graham, bien avant que nous-mêmes ayons commencé à enquêter sur les Illuminati et à dénoncer leur plan de contrôle des religions et de mise en place d'un Nouvel Ordre Mondial. De plus en plus de Chrétiens engagés sont mécontents de Billy Graham. Billy Graham donne vraiment beaucoup de sujets d'inquiétude ! L'introduction du livre d'Erwin Wilson a été écrite par le Dr Bob Jones, Chancelier de l'Université Bob Jones. Il y parle des inquiétudes exprimées par les Chrétiens au sujet d'un homme qui est le produit des médias et de l'élite financière, qui en ont fait leur héros. Nous citons juste un paragraphe de cette introduction : "Nous sommes un certain nombre à être très affligés de voir que Billy Graham est en train de glisser vers le compromis, l'apostasie et l'incrédulité par rapport à la Bible. Nous savons qu'il est engagé dans une voie dont il ne se détournera pas. Tout en étant affligés et en priant pour lui, nous devons mettre en garde les Chrétiens contre son ministère, tout comme nous avons déjà mis en garde Billy Graham contre la direction qu'il avait prise". Le premier domaine d'inquiétude pour les Chrétiens est celui de la doctrine. Trop de Chrétiens ont été trompés, croyant que Billy Graham pensait comme eux. Trop de Chrétiens considèrent comme acquis le fait que Billy Graham enseigne la saine doctrine. Dans sa volumineuse lettre de nouvelles de juin 1993, Fritz Springmeier prouve le contraire. Beaucoup de Chrétiens seraient horrifiés d'apprendre ce que croit réellement Billy Graham. Il suffit pourtant de prendre connaissance de ses propres déclarations publiques. Cela aiderait ceux qui ne sont pas Chrétiens à réaliser que Billy Graham n'est pas le Chrétien qu'il prétend être. Je ne m'adresse pas ici à des non-chrétiens, car certains d'entre eux partagent les opinions de Billy Graham. Nous voulons simplement faire comprendre comment un responsable Chrétien très connu peut entretenir une image publique qui ne correspond pas à la réalité. Si cette image a pu subsister, c'est parce qu'on a volontairement choisi de ne pas trop faire de bruit sur les positions publiques de Billy Graham. Si nous sommes assez grands pour voir à quel point les hommes politiques et les hommes d'Etat nous trompent et nous séduisent, nous serons assez grands pour voir à quel point certains de nos pasteurs et ministres d'Eglise en font autant ! Voici certains des domaines dans lesquels Billy Graham s'écarte de l'Ecriture, et pour lesquels il existe des prises de position publiques de l'évangéliste, qui ont été enregistrées ou écrites. Billy Graham soutient l'homosexualité et l'avortement. Il ne croit pas en l'existence d'un Enfer littéral. Il approuve le baptême des bébés comme moyen de salut. Il soutient le culte de la Vierge Marie pratiqué par l'Eglise Catholique (tout en se proclamant lui-même Protestant). Il a très souvent fait l'éloge d'infidèles et d'apostats notoires, en les considérant comme des "grands Chrétiens". Il a soutenu activement l'engagement américain dans la guerre du Vietnam. Quand on lui a posé la question de savoir si la Bible était un recueil de mythologie, il ne l'a pas nié. La séduction ne concerne pas que les Protestants. Les partisans catholiques de Billy Graham ont été laissés dans l'ignorance concernant sa position sur l'avortement. En fait, la séduction dépasse largement le cadre des églises. En tant que sataniste possédant une personnalité multiple, Billy Graham a réussi à séduire tout le monde ! Un second sujet d'inquiétude est représenté par le soutien accordé par Billy Graham à l'idée d'une église mondiale et d'un gouvernement mondial uniques. Billy Graham a toujours publiquement soutenu le Conseil Mondial des Eglises, ainsi que le Conseil National des Eglises américaines. Il a toujours assisté aux réunions du Conseil Mondial des Eglises. Billy Graham s'est activé plus que quiconque à mettre en place l'Eglise Apostate, que la Bible appelle la Grande Prostituée. Il s'est toujours efforcé d'unifier tous les Chrétiens au sein d'une organisation unique. Billy Graham soutient le Pape et l'Eglise Catholique. Celle-ci est actuellement la plus grande religion "chrétienne", et l'un des piliers de la future religion mondiale unique du Nouvel Age. En outre, Billy Graham est soutenu par le Conseil Mondial des Eglises, et par notre Conseil National des Eglises. Tous les partisans de la mondialisation le soutiennent. C'est le représentant du Conseil Mondial des Eglises de Portland qui a invité Billy Graham à tenir une croisade dans cette ville en 1993. Cet homme est un homosexuel, un adepte du Nouvel Age, et un dirigeant du mouvement œcuménique. Un troisième sujet d'inquiétude concerne le peu de profondeur des conversions obtenues lors des croisades de Billy Graham. On a estimé que seuls 2 % de ceux qui s'avancent lors des croisades sont des inconvertis qui donnent leur vie à Christ pour la première fois, et que 80 % d'entre eux renoncent par la suite à leur conversion ! Une grande majorité de ceux qui s'avancent et qui prennent une décision pour Christ sont ensuite dirigés vers des églises catholiques ou extrêmement libérales. Très peu sont dirigés vers des églises réellement fidèles à la Bible. Le "Catholic Standard and Times" du 16 juillet 1992 a écrit que 1.900 Catholiques avaient répondu à l'appel lancé par Billy Graham lors de sa croisade de Philadelphie, et avaient été dirigés vers 250 paroisses catholiques… Certains de ceux qui s'avancent sont même dirigés vers des synagogues juives ou des églises du Nouvel Age. On donne à ces "convertis" l'impression que Christ veut qu'ils "prennent une décision" pour Lui, alors que ce qu'Il recherche, ce sont des disciples. Presque tous ceux qui assistent aux croisades de Billy Graham sont déjà des Chrétiens. Il faut dire qu'il y a déjà un nombre impressionnant de "conseillers" chrétiens, et qu'on affrète de nombreux bus pour amener le plus possible de Chrétiens à la croisade. Frady dénonce cette pratique. Le 1er octobre 1992, une lectrice du journal "The Williamette Week" a écrit un article pour raconter qu'au cours d'une semaine complète d'une croisade de Billy Graham, elle avait en vain cherché à rencontrer un seul inconverti. Il y en avait sans doute quelques-uns, mais si peu qu'elle n'a pas pu en rencontrer un seul ! Enfin, il faut aussi dire que la plupart des décisions prises pendant les croisades concernent des sujets qui ne sont pas fondamentalement importants, comme le fait de s'arrêter de fumer. Nous avons constaté avec intérêt les réactions des Chrétiens après la croisade de Portland. Ils disaient à quel point les églises de la région étaient meurtries. On leur avait fait miroiter un immense succès, mais elles avaient été "tondues" financièrement, et l'impact spirituel avait été bien mou. Ces commentaires m'ont rappelé l'avertissement qu'un pasteur avait lancé à Billy Graham, dans les années 50, pour lui reprocher de ruiner le champ de mission. Le contrôle de Satan sur notre planète s'exerce en partie par l'intermédiaire des responsables religieux. Les médias les plus influents ont conditionné les Chrétiens pour leur faire croire que Billy Graham était un grand prophète de Dieu. Ces médias nous répètent depuis des années que Billy Graham est l'homme le plus respecté de tous les Etats-Unis. Il se peut aussi que les pourcentages de popularité cités par les médias soient grossis artificiellement. Plusieurs études ont prouvé que l'élite dirigeante trafiquait les sondages pour manipuler l'opinion. Les médias sont capables de créer des convictions dans le public. Ces convictions sont même si fortes qu'il devient presque impossible de déprogrammer les gens ! Ce qu'ils voient à la télé devient pour eux la vérité absolue. Ce qui se passe réellement dans une croisade de Billy Graham est très différent de l'image qu'en donnent les médias. En Ecosse, par exemple, deux sondages ont été effectués auprès des églises chrétiennes, avant, et deux mois après une croisade de Billy Graham. Il est apparu que la fréquentation de ces églises avait même baissé considérablement. Ainsi, après avoir dépensé des millions de dollars pris aux Chrétiens, Billy Graham n'avait même pas réussi à augmenter la fréquentation des églises chrétiennes d'Ecosse ! Quand Billy Graham organise une croisade, ce sont les églises de la région qui soutiennent la croisade. Quand il est allé en Pologne, une nation à 95 % catholique, ce sont les églises catholiques de Varsovie qui ont soutenu la croisade. Ceux qui ont répondu à l'appel ont été dirigés vers des églises catholiques. Pourtant, quand les médias ont rendu compte de la croisade, ils ont donné l'impression que des milliers de personnes s'étaient converties au christianisme. Beaucoup de Chrétiens sincères qui ont soutenu Billy Graham n'ont pas assez réfléchi à ce qui se passe réellement pendant ces croisades. Ils dépendent tellement de l'image donnée par les médias qu'ils ne peuvent pas exercer leur jugement critique. Ils ne peuvent pas réaliser que ces croisades causent en fait des désastres spirituels majeurs dans l'Eglise. La brochure destinée aux conseillers de la croisade de Portland précisait que seul Billy Graham avait le droit d'annoncer l'Evangile. Aucun conseiller n'avait le droit d'annoncer l'Evangile à quiconque pendant toute la croisade, sous peine de se voir retirer son badge de conseiller. (Voir le cours "Life And Witness" édité par l'Association Billy Graham à Minneapolis, page 47, instructions A6). Pourtant, aucun des milliers de conseillers recrutés pour cette croisade ne s'est posé de questions sur le fait que seul Billy Graham était autorisé à annoncer l'Evangile ! Ils lui ont fait confiance. Tout cet argent, qui aurait pu servir à soigner les victimes du contrôle mental, a été dépensé pour obtenir quelques "décisions" superficielles pour Christ. Cet argent, qui aurait pu causer de sérieux dommages au malin, a été dépensé pour un super-show à la Madison Avenue. Sans parler du fait que tout cet argent collecté pendant les croisades de Billy Graham sert en fait à blanchir de l'argent sale, grâce à de nombreux esclaves du programme Monarch. Un quatrième domaine d'inquiétude concerne la méthode employée par Billy Graham. Un expert du langage corporel a déclaré que les sermons de Billy Graham étaient soigneusement préparés d'avance et appris par cœur. Même ses mouvements et ses gestes ne sont pas naturels. Ils sont répétés et appris d'avance, et ne viennent pas du cœur. Ses croisades utilisent les techniques du marketing publicitaire, et ne s'inspirent pas des méthodes bibliques pour faire des convertis. Lors de la préparation des croisades de Billy Graham, de grosses sommes d'argent sont toujours dépensées pour faire imprimer des grands posters et des autocollants mettant en avant la personne de Billy Graham. Finalement, le nom de Billy Graham est annoncé des millions de fois plus que celui de Jésus-Christ ! Aujourd'hui, le Christianisme a perdu la plus grande partie de son sel. Il s'est identifié au monde. On accorde trop d'importance à des "décisions pour Christ", au lieu de chercher à faire de réels disciples ! Un cinquième sujet d'inquiétude concerne l'acceptation du communisme par Billy Graham. Beaucoup de gens croient que le communisme est mort. Cela n'est pas exact. Si vous croyez que le communisme est mort, allez vivre en Corée du Nord ! Billy Graham s'y est rendu en 1992, et il s'est répandu en louanges pour ce pays. Lisez l'article paru dans "Christianity Today" le 18 mai 1992. Il faut savoir que Billy Graham et d'autres membres de sa famille siègent au conseil de direction de ce journal. Ce sont encore eux qui le contrôlent. Billy Graham doit donc être cité correctement. Billy Graham a toujours affirmé dans les médias internationaux qu'il n'y avait aucune persécution religieuse dans les pays communistes. Il a fait l'éloge des principes de Mao Tse Tung, comme il a souvent fait l'éloge de dirigeants communistes. Les dirigeants communistes les plus endurcis, qui ont donné des ordres pour torturer des Chrétiens, se sentent parfaitement à l'aise avec Billy Graham et acceptent de le recevoir. L'héritage familial de Billy Graham. Il existe un rapport entre le marxisme et un groupe de satanistes appelés les "Frankistes". Il a existé dans le passé une secte satanique qui a exercé un puissant contrôle sur le peuple Juif. Le dirigeant de cette secte s'appelait Jakob Frank. C'est pour cette raison que ses adeptes ont été appelés les "Frankistes". Les théories de Freud, qui était obsédé par la sexualité, ont été influencées par les idées de Frank. Frank demandait à ses adeptes de se convertir faussement à d'autres religions, pour pratiquer le satanisme en cachette. L'un des livres écrits sur cette secte s'intitule "The Contemporary Faces of Satan" (Les visages contemporains de Satan). Son auteur s'appelle Ratobor-Ray M. Jurjevitch. Quand la famille de Billy Graham est venue s'installer aux Etats-Unis, elle s'appelait Frank, et était apparentée à Jakob Frank. Par la suite, ils changèrent leur nom pour adopter celui de Graham, un nom écossais. Il faut savoir qu'au cours des 200 dernières années, deux groupes humains ont exercé dans le Nouvel Ordre Mondial une influence qui était bien supérieure à celle qu'ils auraient dû exercer, si l'on considère leur taille réelle. Ce sont les Ecossais, et les Juifs adeptes de la Cabale. Il est clair que tous les Ecossais et tous les Juifs ne sont pas impliqués dans le Nouvel Ordre Mondial ! Toutefois, plusieurs chercheurs ont découvert que l'héritage familial de Billy Graham venait d'une famille juive, la famille Frank. Fritz Springmeier avait déjà soupçonné que Billy Graham devait avoir une origine juive, en raison de tous les indices qu'il avait découverts. Par exemple, Billy Graham est très lié à beaucoup de dirigeants juifs, et à beaucoup de ministères juifs messianiques. Il leur répète constamment qu'ils sont le peuple élu de Dieu, un peuple "spécial". En privé, Billy Graham leur dit qu'ils n'ont pas besoin de se convertir à Christ, parce qu'ils font partie du peuple élu de Dieu. Springmeier a découvert cela "par hasard" en lisant des documents édités par la communauté juive. Nous avons eu connaissance d'un rapport intitulé "Rapport C9 pour usage exclusivement interne". A la page 11 de ce rapport, on apprend que les filles de Billy Graham ont vécu en Israël, et que l'un de ses fils a combattu dans l'armée israélienne pendant la guerre des six jours. Gerald S. Strober, un auteur Juif, à la page 110 de son livre "American Jews Community in Crisis" (La communauté des Juifs américains en crise), rappelle que le Conseil National des Eglises, dans son congrès de Pittsburgh, en février 1973, n'avait pas pu empêcher le vote d'une résolution qui s'opposait à la conversion des Juifs. Le lendemain même, Billy Graham publia un communiqué affirmant que Dieu avait prévu une place spéciale pour les Juifs, et qu'il fallait rejeter tout effort d'évangélisation "coercitive" des Juifs. En privé, Billy Graham affirme qu'il est opposé à la conversion des Juifs à Christ. Le même Strober informe aussi ses lecteurs (page 111) que beaucoup de missions chrétiennes "d'évangélisation" des Juifs reçoivent leurs instructions de Billy Graham". En fait, ce que Strober voulait dire aux Juifs, c'est ceci : "Ne vous en faites pas, Billy Graham est avec nous. Il contrôle la plupart des organisations chrétiennes qui sont censées nous évangéliser". Les Juifs Messianiques sont d'ardents partisans de Billy Graham. Certains de ces groupes messianiques, après avoir vu leur nombre s'accroître, sont curieusement retournés au judaïsme. C'est ce qui s'est passé ici, dans notre ville de Portland, pour ne mentionner que cette ville. Nous pouvons à présent comprendre pourquoi les Juifs qui répondent à l'appel de Billy Graham, lors de ses croisades, ont toujours été dirigés par le personnel de la croisade vers des synagogues juives réformées. Le problème de l'appartenance de Billy Graham à la Franc-Maçonnerie. Comment Billy Graham peut-il être un Franc-Maçon du 33e degré ? C'est un problème important. Toutefois, même si Billy Graham n'était pas un Franc-Maçon du 33e degré, il a fait beaucoup de choses qui devraient montrer aux Chrétiens qu'il ne faut pas le soutenir. Un certain nombre de personnes ont attesté, au cours de conversations "fortuites", que Billy Graham était un Franc-Maçon du 33e degré. Parmi ces personnes figurent un dirigeant de la CIA, un membre du Conseil National de Sécurité qui est opposé au Nouvel Ordre Mondial, et divers Francs-Maçons. Nous pouvons considérer les révélations "accidentelles" comme des preuves fortuites, car ceux qui les ont entendues ne devaient pas normalement les entendre. Ceux qui ont lu le livre de Fritz Springmeier ont souvent pu avoir des confirmations concernant ce qui était écrit sur Billy Graham, au cours de leurs contacts fortuits avec diverses personnes. Ces rencontres sont très importantes pour ceux qui les font, mais il est difficile de persuader les gens de leur importance. Je pense que les lecteurs de cet article qui recherchent la vérité auront l'occasion de faire leurs propres expériences, qui leur apporteront les confirmations nécessaires. De nombreux anciens Francs-Maçons ou anciens satanistes convertis nous ont tous attesté que Billy Graham était un Franc-Maçon du 33e degré. Certains d'entre eux doivent encore comprendre que les loges maçonniques travaillent en étroite collaboration avec les Illuminati. Pour que les adeptes du satanisme puissent progresser dans leur hiérarchie, ils sont obligés par leurs dirigeants de devenir Francs-Maçons. Ils reçoivent alors un enseignement sur les symboles des religions à mystères. Les loges maçonniques ont recours à des esclaves sexuelles du programme Monarch, pour certains rituels égyptiens de magie sexuelle. Si votre femme vous dit le matin qu'elle vient de prendre une tasse de café, vous seriez capables de voir si elle vous dit la vérité, rien qu'en voyant l'expression de son visage. Il en est de même pour nous, dans notre travail d'enquêteurs. Nous savons que nos témoins disent la vérité, et qu'ils ne nous racontent pas des mensonges. Mais si ces témoins se rendent compte que les gens ne les croient pas, ils peuvent prendre des risques pour se rendre plus crédibles, notamment s'ils contactent des gens qui peuvent révéler l'endroit où ils se cachent. Le dossier que nous vous présentons n'est pas fait à la légère. Il contient des perles de grande valeur. Nous ne souhaitons pas que ces perles soient jetées à des pourceaux. Certaines périodes ou certains aspects de la vie de Billy Graham ont été intentionnellement gardés secrets par les Illuminati, parce que Billy Graham est une personnalité essentielle pour les Illuminati, et pour leur plan satanique préparant la manifestation de l'Antichrist et du Nouvel Ordre Mondial. Quand Billy Graham a rejoint une loge maçonnique, en 1948, les Francs-Maçons ont délibérément caché cet événement, bien plus soigneusement que pour n'importe quelle autre personnalité. Pour quelle raison ? Normalement, les Francs-Maçons ne doivent pas se dévoiler. Mais cela devient absolument essentiel quand il s'agit d'un Illuminatus de haut rang. Pour les Illuminati, Billy Graham représente une clef importante, parmi toutes celles qui leur permettent de dominer et de contrôler le système religieux mondial. C'est aussi pour cette raison que les Francs-Maçons ont gardé secrète l'appartenance à leur organisation de Charles T. Russel, le fondateur des Témoins de Jéhovah. Il en est de même pour l'appartenance à la franc-maçonnerie des prophètes Mormons. Les Francs-Maçons prennent un soin extrême à ne pas révéler l'identité de leurs membres les plus importants. Nous préfèrerions disposer d'un certificat de membre, attestant que Billy Graham est bien un Franc-Maçon. Mais aucune preuve ne serait suffisante pour convaincre ceux qui ne veulent pas croire ! Nous pouvons aussi nous appuyer sur des faits qui sont bien documentés. Par exemple, les livres de Billy Graham font presque exclusivement référence à des Francs-Maçons. Billy Graham approuve le mouvement des jeunes Francs-Maçons, mouvement appelé "Programme DeMolay pour la jeunesse", et considère qu'il s'agit d'une œuvre inspirée par Dieu. Cette approbation de Billy Graham figure d'ailleurs dans un livre franc-maçon utilisé pour enseigner les jeunes dans la franc-maçonnerie. Ce livre s'intitule "The Clergy and the Craft" (Le clergé et la Franc-Maçonnerie). Ce livre précise que les personnalités qu'il mentionne sont des Francs-Maçons. A la page 127 de ce livre, il est écrit que Billy Graham a donné son approbation au programme maçonnique de formation de la jeunesse. Nous connaissons certains témoins qui ont mis leur témoignage par écrit. Parmi eux figure Jim Shaw, un ancien Franc-Maçon du 33e degré. C'est le Franc-Maçon du plus haut rang qui se soit converti au christianisme. Il a écrit que Billy Graham avait assisté à la cérémonie où il avait reçu le 33e degré. Par la suite, la maison d'édition Huntington House refusa de publier son témoignage, à moins qu'il ne retire le nom de Billy Graham, qui figurait à la page 104 de son livre. Shaw a obtempéré, pour écrire qu'un "évangéliste célèbre" avait assisté à sa cérémonie. Seuls des Francs-Maçons sont autorisés à assister à ces initiations. (Voir "The New Age", organe officiel du Suprême Conseil du 33e degré de Washington, dans sa publication d'octobre 1961, page 30). Certains Chrétiens ont tout fait pour ne tenir aucun compte du témoignage de Jim Shaw. Son ancienne loge maçonnique prétend même aujourd'hui qu'il n'a jamais été un Franc-Maçon du 33e degré. Pourtant, il est certain qu'il avait atteint ce rang. Tout cela nous montre à quel point les Illuminati attachent de l'importance à tenir secrète l'appartenance de Billy Graham à la Franc-Maçonnerie. Le Dr Morey, qui a écrit un livre sur la Franc-Maçonnerie, m'a dit au téléphone que Billy Graham était bien un Franc-Maçon du 33e degré, et qu'il avait tenu en mains son dossier, dans la bibliothèque du quartier général du Suprême Conseil du 33e degré. Par la suite, il est revenu sur ce qu'il avait dit. Il a dit que c'était le bibliothécaire qui lui avait affirmé que ce dossier existait, mais qu'il ne l'avait pas tenu en mains propres. Il a pourtant écrit une lettre au rédacteur en chef de la revue "Christian News" pour lui dire que le Rite Maçonnique Ecossais possédait bien une fiche d'inscription au nom de Billy Graham. Nous nous en tenons à la déclaration originelle du Dr Morey, même s'il l'a modifiée par la suite, en laissant croire que nous avons inventé ce qu'il avait dit. Nous avons beaucoup de raisons de nous méfier du Dr Morey. Dans son livre, il prétend que la Franc-Maçonnerie était au début une organisation chrétienne. Ce livre a été imprimé par une société qui a pour logo le sigle de l'Ordre des Templiers, et dont le directeur est presque certainement un Franc-Maçon. Tout cela sent trop la franc-maçonnerie ! Bien avant que je sache que Billy Graham était un Franc-Maçon du 33e degré, je pensais que cela devait être l'explication la plus plausible pour comprendre tout ce que je découvrais sur lui. Qu'est-ce qui me faisait penser cela ? Tout ce que j'apprenais sur cet homme cadrait parfaitement avec ce que je savais du comportement des Francs-Maçons : sa manière de s'exprimer, ses amis et ses relations, etc… Je ne peux pas, dans le cadre de cet article, entrer dans les plus petits détails. Mais il me suffit de dire que les Francs-Maçons savent de quelle manière ils doivent faire comprendre aux autres Francs-Maçons qui ils sont. Je dois aussi ajouter que certains membres très influents des collaborateurs de Billy Graham étaient des Francs-Maçons. Je voudrais à ce sujet citer quelques exemples. William M. Watson, Directeur de l'Association Billy Graham, est un Franc-Maçon. Il est aussi le Président de la société pétrolière Occidental Petroleum. Watson est aussi membre du Conseil de Direction de l'Université Baylor, qui est contrôlée par les Francs-Maçons. Cette université a participé au programme de contrôle mental Monarch. Watson a aussi fait partie du groupe de conseillers du Séminaire de Théologie des Baptistes du Sud, à Fort Worth au Texas. Ce séminaire comprend au moins trois Francs-Maçons dans son Conseil d'Administration, et sans doute davantage. David M. McConnell, autre Directeur de l'Association Billy Graham, est aussi un Franc-Maçon. Il a aussi été Ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies en 1968-1969. Il est associé dans les affaires à l'Illuminatus Charles Gambrell, qui dirige la Société Belk Stores à Charlotte, en Caroline du Nord. Arthur Lee Malory, Co-Président du Comité Consultatif des croisades de Billy Graham pour la croisade de St Louis en 1973, était un Franc-Maçon du 32e degré, et diacre dans l'Eglise des Baptistes du Sud. Regardons à présent quels ont été les pasteurs qui ont le plus travaillé avec le Franc-Maçon du 33e degré Billy Graham. Billy Graham a aidé d'autres Francs-Maçons du 33e degré à "entrer dans le ministère". Billy Graham a même mis son sceau officiel d'approbation sur presque tous les apostats célèbres en circulation ! Lorsque Billy Graham a tenu une croisade au Japon, le pasteur japonais qu'il avait auprès de lui sur l'estrade était bien connu pour être un Chrétien extrêmement libéral. Un Chrétien japonais engagé fut choqué de constater cela. Billy Graham a également recommandé les livres et les ministères de ces apostats. Les trois plus grands ministères du monde Protestant sont sans doute Robert Schuller, Norman Vincent Peale, et Oral Roberts. Ce sont tous les trois des Francs-Maçons du 33e degré, en bonne compagnie avec leur "frère" Billy Graham. (Voir le livre d'Oral Roberts "Miracle of Seed Faith" (Le miracle de la semence de foi), page 9). Billy Graham a aidé chacun de ces "frères" dans leur ministère. Robert Schuller enseigne un cours sur la croissance de l'Eglise dans un séminaire de théologie à Kansas City. Un Chrétien, qui faisait partie du personnel administratif de cet établissement, a déclaré que Robert Schuller savait parfaitement que des initiations lucifériennes étaient organisées dans ce séminaire, mais qu'il n'en avait cure. Robert Schuller, Franc-Maçon du 33e degré, a reçu l'aide de Billy Graham pour entrer dans le ministère. Schuller participe aussi au programme Monarch, et bénéficie des services d'esclaves sexuels fournis par ce programme. Norman Vincent Peale est le grand promoteur de cette forme de pensée chrétienne appelée la "pensée positive". Ce n'est en réalité que de la magie blanche baptisée autrement. Peale n'est en fait qu'un sorcier "chrétien". C'est l'église de Norman Vincent Peale, Franc-Maçon du 33e degré, qui a reçu le plus gros de ceux qui se sont avancés lors de la croisade de New York. Norman Vincent Peale est aussi un Illuminatus du 6° degré, membre de la "Pilgrim Society". Dans un article paru dans la revue occulte "Psychic Magazine" de San Francisco, Peale déclare à propos de l'occultiste Kreskin : "Tout ce qu'il fait, c'est, d'une manière plus théâtrale, exactement ce que je prêche depuis des années !" Norman Vincent Peale contrôle aussi le Fonds Pastoral de l'Eglise Presbytérienne, qui "pèse" 200 millions de dollars. Il est aussi allé célébrer le 25e anniversaire des Nations Unies. Il était invité comme orateur principal à la cérémonie organisée pour l'anniversaire de Spencer W. Kimball, qui était alors le Prophète Mormon suprême, et qui est maintenant décédé. Kimball était aussi un Franc-Maçon secret. Peale a couvert d'éloges Kimball, disant qu'il était un vrai prophète de Dieu et un grand homme de Dieu. Peale pratique la sorcellerie, qu'il enseigne à des Chrétiens naïfs sous des appellations respectables. Le faux mouvement d'unité chrétienne que l'on voit se développer aujourd'hui veut entraîner les Chrétiens fidèles à s'unir avec des hommes comme Norman Vincent Peale. Peale est un bon ami de Billy Graham, puisque ce dernier lui a envoyé la plus grande partie des "convertis" de sa croisade de New York ! Oral Roberts, lui aussi Franc-Maçon du 33e degré, a reçu l'aide de son frère maçon Billy Graham pour entrer dans le ministère. Des témoins ont vu Oral Roberts participer à des sévices rituels sataniques et au programme de contrôle mental. Un autre front important, pour les Illuminati, est représenté par le mouvement charismatique et par l'Université Oral Roberts. Le mouvement charismatique a été infiltré dès le début par des satanistes ayant une personnalité multiple. Oral Roberts a des ancêtres Indiens Cherokee. Des Chrétiens se sont fondés sur certaines affirmations d'Oral Roberts pour dire qu'il avait reçu son don de guérison d'un vieil Indien, qui l'avait guéri pendant son enfance en utilisant ses pouvoirs de chaman. Il est vrai que parfois Oral Roberts emploie les mêmes méthodes utilisées par les médiums et les spirites dans leurs séances de guérison. Certains esclaves Monarch "déprogrammés" ont témoigné qu'ils avaient participé à des rituels sataniques avec Oral Roberts. Certains pasteurs qui ont été associés à Oral Roberts ont déclaré qu'ils avaient pu constater d'énormes escroqueries dans son ministère de guérison. Son université est utilisée comme centre de programmation mentale par les Illuminati. L'un des sites de programmation est situé juste sous la tour de prière. L'équipe de basket de l'université a comporté des joueurs qui étaient des esclaves du programme Monarch. Nous ne savons pas si c'est encore le cas. Billy Graham, qui est aussi un programmeur, a aidé à lancer l'Université Oral Roberts, puisqu'il est ami d'Oral Roberts. Pour les Illuminati, la ville de Tulsa, où se trouve l'Université Oral Roberts (NDE : entre autres institutions chrétiennes), est considérée par les Illuminati comme la "Cité Gardienne d'Apollon". Cette Cité de la Foi devait devenir un centre de guérison placé sous le contrôle d'Esculape, un démon associé à Apollon. Les satanistes qui se sont infiltrés dans le mouvement charismatique, tout en se faisant passer pour des Chrétiens, sont passés par des cérémonies sataniques pour y recevoir des pouvoirs de guérison démoniaques. Tulsa est le centre principal de la campagne d'infiltration de la Chrétienté menée par les satanistes, par le moyen des mouvements charismatique et pentecôtiste. Les Illuminati y envoient leurs adeptes programmés à personnalité multiple. G. Bromiey Oxnam, Franc-Maçon du 33e degré, président du Conseil National des Eglises Chrétiennes et ami de Billy Graham, a longtemps travaillé auprès des membres de l'élite. Les lecteurs intéressés pourront se reporter au livre de Fritz Springmeier, pour y apprendre en détail de quelle manière les dénominations chrétiennes ont été organisées, sur le plan national comme sur le plan mondial, pour être au service des Illuminati. Le Nouvel Ordre Mondial infiltre aussi les églises par le moyen du mouvement écologique et du "Earth Stewardship Movement" (Mouvement de préservation de la terre). Un premier Sommet de la Terre, qui s'est tenu à Rio de Janeiro, a tenté de mettre au point une Charte de la Terre, mais il n'en a pas eu le temps. Il y avait là beaucoup de délégués du Nouvel Ordre Mondial, mais trop de monde à coordonner (4.000 délégués). On avait promis qu'il y aurait un autre Sommet de la Terre. Au lieu de cela, on préféra organiser un Forum sur l'Etat du Monde, en septembre-octobre 1995, sous les auspices de la Fondation Gorbatchev, à Presidio, en Californie. Gorbatchev, ancien chef du KGB et dernier Président de l'URSS, est à présent établi à Presidio, où se trouve un centre très important de programmation mentale. C'est le "Chrétien" Ted Turner qui présidait ce Forum. Il fallait payer un droit de participation de 5.000 $, et seuls furent invités des participants triés sur le volet. Une centaine d'hommes politiques furent invités, mais aussi Billy Graham et Mère Thérésa. Tout cela fut coordonné avec le 50e anniversaire des Nations Unies, qui fut célébré dans le monde entier. Comment tondre les brebis. Bien que le mouvement charismatique prétende avoir reçu le Saint-Esprit d'une manière particulière, certains de ses membres semblent manquer complètement du discernement que devrait leur donner le Saint-Esprit. Il existe plusieurs livres qui dénoncent clairement certains grands ministères charismatiques. L'un d'eux a été écrit par un ancien pasteur des Assemblées de Dieu. Il reproduit dans son livre une photo utilisée par les Assemblées de Dieu pour promouvoir le "témoignage de J. Edgar Hoover". Oui ! Les Assemblées de Dieu ont mis en avant le "témoignage" de J. Edgar Hoover, alors qu'il était notoire que cet homme était assoiffé de pouvoir et pratiquait l'homosexualité. C'est ce genre de choses qui nous a conduits à prendre nos distances vis-à-vis du mouvement charismatique et de sa prétendue spiritualité. Récemment, le "discernement" de Billy Graham et d'autres grands ministères chrétiens a été mis à rude épreuve, quand on s'est aperçu que ces grands ministères avaient été escroqués de 550 millions de dollars. L'auteur de cette escroquerie s'appelait John Bennett. Billy Graham avait présenté John Bennett à des milliers de personnes lors d'une croisade récente à Philadelphie en 1992. Bennett donna son témoignage à cette occasion. Comme ce Bennett était soutenu par Billy Graham, John Templeton et Laurance Rockefeller, d'autres "grands" ministères chrétiens lui firent confiance. Bennett affirma à tous ces grands ministères que pour tout million de dollars qu'ils lui confieraient, il leur en rembourserait deux ! C'est ainsi qu'il put collecter 550 millions de dollars auprès de ces grands ministères, et qu'il s'enfuit avec la caisse ! Parmi ses victimes figurent Pat Robertson, Bill Bright, Chick Colson, Luis Palau, le Séminaire de Théologie Westminster, l'Université Wheaton, l'Armée du Salut, et bien d'autres encore. Vous avez peut-être entendu parler de cette escroquerie de la Fondation New Era (Une Ere Nouvelle). C'est exactement ce qui s'est passé ! Cet argent avait été durement gagné par beaucoup de Chrétiens innocents, qui en avaient fait don à ces "grands" ministères. Il est à présent perdu. Mais les Chrétiens sont en partie responsables de ce gâchis, parce que l'Eglise a refusé de se débarrasser des loups ravisseurs qui sévissent sur les estrades. Par exemple, quand Billy Graham est venu à Portland, toutes les dénominations, depuis les plus libérales jusqu'aux plus conservatrices, l'ont soutenu. Douze églises seulement n'ont pas participé à la croisade, et une seule s'est activement efforcée de dénoncer Billy Graham. Pourtant, il existe une masse de documents publiés depuis déjà trente ans, qui dénoncent Billy Graham comme étant un loup ravisseur ! Mais quand l'Eglise refuse de suivre la Parole de Dieu, quand elle soutient même de tels hommes, elle doit être considérée comme en partie responsable du fait que ces hommes aient dilapidé ces millions de dollars chèrement gagnés, en les donnant à un artiste de l'escroquerie ! Des réactions inappropriées. Beaucoup de gens, lorsqu'ils ont été mis en garde contre Billy Graham, réagissent en prenant contact avec un membre du personnel de l'Association Billy Graham. Si je pose à un biologiste une question concernant la biologie, je m'attends à une réponse crédible. Si j'interroge une mère de famille sur son fils, je m'attends aussi à une réponse crédible. Mais comment peut-on espérer attendre une réponse crédible de la part d'un membre du personnel salarié par Billy Graham, quand on lui demande s'il est vrai que ce dernier est un Franc-Maçon ? La personne qui vous répondra au téléphone est sans doute une secrétaire, qui ne connaît pas plus Billy Graham que le concierge. Qu'est-ce que cette secrétaire peut connaître de la Franc-Maçonnerie ? La Franc-Maçonnerie est une société secrète ! Il n'y a donc en général que deux catégories de personnes : les Francs-Maçons eux-mêmes, qui sont au courant, mais qui sont tenus par les terribles serments de sang qu'ils ont dû prononcer, et qui risquent leur vie s'ils parlent ; et ceux qui n'ont rien à voir avec la Franc-Maçonnerie, et qui n'y connaissent rien. Ceux qui ne sont pas des Francs-Maçons, et qui connaissent pourtant beaucoup de choses sur la Franc-Maçonnerie, sont relativement rares. Si vous demandez à une secrétaire de l'organisation de Billy Graham s'il est un Franc-Maçon, sa réponse n'aura que peu de valeur, car il est probable qu'elle ne sait pas grand-chose sur ce sujet. Aucun tribunal ne considèrerait la secrétaire d'une grande organisation comme un témoin valable pour régler un problème de ce genre. En outre, un tel témoin ne sera sans doute pas impartial. On peut s'attendre à ce que le personnel de Billy Graham fasse front avec lui, quand il s'agit de questions qui risqueraient de lui faire une mauvaise publicité. Il ne s'agit pas là d'une spéculation. Nous avons des preuves que le personnel de Billy Graham a très souvent menti, depuis de longues années, pour empêcher toute publicité négative sur Billy Graham. Lorsque Richard Nixon a réuni ses amis politiques, pour décider qui devait faire campagne avec lui comme candidat à la Vice-Présidence, le premier auquel il a posé la question, dans cette pièce enfumée, fut Billy Graham. Billy Graham lui suggéra le nom de son "frère" Maçon Mark Hatfield, qui était alors au 32e degré. (Il fut promu par la suite au 33e degré). Voici comment Frady décrit la scène : "Après la nomination de Nixon comme candidat à la Présidence, à la Convention de Miami, Billy Graham ne tarda pas à être associé aux décisions du futur Président. Il faisait partie de tous les conseillers de Nixon qui se réunirent dans l'appartement en terrasse de ce dernier, pour y délibérer jusque tard dans la nuit, dans une atmosphère enfumée, afin de choisir le candidat à la Vice-Présidence. Graham, une fois dissipé l'étonnement initial qu'il avait pu avoir de se retrouver dans une position politique aussi stratégique, se mêla bientôt aux débats, et recommanda chaudement Mark Hatfield : "C'est un grand dirigeant chrétien ! Il est presque pasteur ! Il a été dans l'enseignement, et il a pris une position plus libérale que vous dans de nombreux domaines. Je pense que votre candidature a besoin d'être rééquilibrée par celle d'un homme tel que lui…"" En 1992, Mark Hatfield, ainsi qu'un autre Franc-Maçon, Jessie Jackson, sont allés défendre à la télévision leur ami Billy Graham. Mark Hatfield, selon le témoignage d'une ancienne esclave Monarch déprogrammée, utilise les services d'esclaves sexuels Monarch. L'Union Seminary de New York (Séminaire Union) a été fondé par les Rockefeller, qui continuent à le contrôler. Le Dr Henry Van Dusen a été Président du Séminaire Union. Billy Graham l'a mis en avant au cours de sa croisade de New York, en disant qu'il était un "exemple classique" de ceux qui se convertissent en masse au cours de ses croisades. Si un tel homme est un "exemple classique" des conversions obtenues par Billy Graham, nous, Chrétiens, nous devrions trembler ! La dénomination des Baptistes du Sud, à laquelle appartient Billy Graham, est contrôlée par les Francs-Maçons. Brook Hays, Président de la Convention des Baptistes du Sud, est un membre de haut rang de la Franc-Maçonnerie, et appartient aussi au CFR (Council of Foreign Relations - Conseil en Relations Extérieures). Aucun des différents présidents de la Convention des Baptistes du Sud n'a pris position contre la Franc-Maçonnerie. Le Président Bill Clinton, qui utilise aussi des esclaves Monarch, appartient officiellement à l'église Baptiste Emmanuel, une église Baptiste du Sud de Little Rock, en Arkansas. Bill Moyers, à présent décédé, qui assurait la promotion des religions à mystères, était un Baptiste du Sud. Moyers était passé par le Séminaire de Théologie Baptiste du Sud-Ouest, qui est dirigé par l'un des membres de l'équipe de Billy Graham. John Buchanan (NDE : célèbre journaliste, écrivain et commentateur de la télévision) est aussi un Baptiste du Sud. Il est passé par un Séminaire de Théologie des Baptistes du Sud, puis a travaillé comme responsable de l'organisation "People for the American Way" (Le peuple pour la voie américaine). Cette organisation a été créée par Norman Lear, un Juif opposé aux Chrétiens. Vous seriez stupéfaits d'apprendre de quelle manière les églises Baptistes du Sud ont laissé pénétrer chez elles des hommes du Nouvel Age et leurs enseignements ! Le programme pour la jeunesse des Baptistes du Sud est fondé sur des idées maçonniques et comprend des rituels très maçonniques. En conclusion. Nous remercions nos lecteurs d'avoir parcouru ce long article parfois difficile à lire. Vous pouvez comprendre à présent pourquoi Billy Graham est sans doute l'acteur de la plus grande séduction qui ait jamais été conçue ! Mais rappelons-nous cette parole de Lincoln : "Vous pouvez tromper certaines personnes tout le temps, et parfois tout le monde, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps". Dès le début des années 50, il y a eu des Chrétiens qui ont dénoncé Billy Graham. Mais la plupart des gens ne réalisent pas à quel point le Nouvel Ordre Mondial contrôle les médias et les séminaires de théologie ! Dans son livre "Be Wise As Serpents", Fritz Springmeier détaille de quelle manière toutes les dénominations chrétiennes, ainsi que tous les principaux séminaires de théologie, sont contrôlés par les Illuminati et les Francs-Maçons. Pour nous, il ne fait aucun doute que Billy Graham travaille pour la hiérarchie satanique. Toutefois, nous ne nous faisons pas beaucoup d'illusions sur les effets de nos enquêtes, que nous estimons sérieuses et honnêtes. La plupart des gens continueront à ignorer les dégâts considérables que Billy Graham a provoqués dans la Chrétienté. Toutefois, personne ne parviendra jamais à tromper Jésus-Christ ! Tout sera mis à nu et parfaitement jugé au Jour du Jugement. Postface. Après de nombreuses lettres envoyées par la revue Christian News à l'Association Billy Graham, pour demander des explications au sujet d'une éventuelle appartenance de Billy Graham à la Franc-Maçonnerie, un membre du personnel du ministère de Billy Graham a fini par répondre, pour démentir toute appartenance de Billy Graham à la Franc-Maçonnerie. Dans une déclaration bien faiblement formulée, l'Association Billy Graham a "condamné" la Franc-Maçonnerie, pour les raisons suivantes : L'Eglise doit normalement répondre aux besoins de ceux qui veulent entrer dans la Franc-Maçonnerie. Le fait d'entrer dans une loge maçonnique pourrait créer une division dans certains couples, si l'épouse n'est pas d'accord avec l'appartenance de son mari à la Franc-Maçonnerie. Les serments maçonniques violent les commandements de l'Ecriture. Toutefois, l'Association Billy Graham a reconnu que Billy Graham avait bien assisté à une cérémonie d'initiation maçonnique du 33e degré en 1966. Elle a toutefois précisé, pour défendre Billy Graham, que c'est à cette occasion que ce dernier s'est rendu compte des dangers de la Franc-Maçonnerie. Nous affirmons que les Francs-Maçons n'ont pas l'habitude d'inviter des curieux ou des étrangers à leurs cérémonies secrètes ! On peut donc se demander s'il ne s'agissait pas de la propre initiation de Billy Graham au 33e degré ! C'est finalement ce que nous avait avoué au départ le Dr Robert A. Morey. Voici ce que ce dernier nous avait écrit par la suite dans une lettre personnelle : "A la Maison du Temple de la Franc-Maçonnerie de Washington, j'ai demandé au bibliothécaire s'il possédait une fiche de membre au nom de Billy Graham. Le bibliothécaire m'a répondu : "Oui, désirez-vous la consulter ?" Mais j'ai pensé que cela n'était pas convenable, et je lui ai répondu : "Non, pas maintenant"". (Lettre de Robert Morey du 14 septembre 1992). Fritz Springmeier, de Portland, dans l'Oregon, a aussi rédigé un traité intitulé "Billy Graham et la Bible". Il y donne la preuve que Billy Graham est bien un Franc-Maçon du 33e degré, qui a prononcé des serments secrets scellés dans le sang. Dans ce traité, il écrit aussi : "Billy Graham a participé à la cérémonie d'initiation de Jim Shaw au 33e degré de la Franc-Maçonnerie. Cela se passait avant que Jim Shaw quitte la Franc-Maçonnerie pour se convertir à Jésus-Christ. Quelques informations générales concernant Billy Graham : Source : http://web.archive.org/web/20011109075138/www.rapidnet.com/~jbeard/bdm/exposes/graham/general.htm Billy Graham est né en 1918. Il souffre de la maladie de Parkinson, qui ne lui permet plus de conduire ni même d'écrire. Il a été ordonné pasteur par la Convention des Baptistes du Sud. Il dirige un empire brassant 100 millions de dollars par an, la "Billy Graham Evangelistic Association" (Association d'Evangélisation Billy Graham). En 1999, son salaire était de 101.250 dollars par an, plus une prime de logement de 33.750 dollars par an. L'Association Billy Graham gère un centre de formation installé sur un terrain de 600 hectares, "The Cove" (Le Havre), situé à Ashville, en Caroline du Nord. Ce centre, créé en 1987, comprend aussi un hôtel et un camp pour jeunes de 9 à 15 ans. Entre 5 et 10.000 adultes sont formés chaque année, dans ce centre, à l'évangélisation "façon Billy Graham". Le magazine de Billy Graham, "Decision", touche 1,7 million de personnes. Sa rubrique paraît régulièrement dans plus de 100 journaux. Son émission de radio est diffusée dans le monde entier sur 700 stations, et plusieurs de ses livres ont été des best-sellers. Par exemple, "Angels" (Les anges), paru en 1975, a été vendu à un million d'exemplaires en trois mois. On estime que Billy Graham a prêché à plus de 200 millions de personnes. Il lui est arrivé d'affirmer que "2.874.082" personnes s'étaient avancées pour "accepter Jésus-Christ comme leur Sauveur personnel" (dans le Time Magazine du 15 novembre 1993). L'ancien Président Bush a déclaré que Billy Graham était "le pasteur de l'Amérique". Toutefois, le Président Harry Truman avait dit que Billy Graham était "un faux billet" et qu'il "ne recherchait que sa propre publicité". Pat Boone le considère comme "le plus grand homme depuis Jésus-Christ". Mais quelqu'un a pu dire aussi : "Aucun autre homme n'a fait autant de mal à la cause de Jésus-Christ !" Qui a donc raison ? A la fin de notre article, vous pouvez juger vous-mêmes !

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact