Le baptême et la tentation de Jésus : Matthieu 3:13 à 4:11

03:05Ministere MotsdeDieu

L'évangile qui parle du Royaume de Dieu. La fois passée nous avons parlé de Jean-Baptiste, héraut du roi à venir. Cette semaine le roi lui-même entre en scène. Nous allons lire dans Matthieu 3:13 à 4:11 - le baptême et la tentation de Jésus. Ce sont des événements bien connus de la vie de Jésus et le récit de Matthieu est plein à craquer de choses qui nous font faire une pause pour réfléchir. Le baptême de Jésus L'histoire du baptême de Jésus apparaît dans tous les évangiles. Les récits de Marc et Luc sont les plus courts. L'apôtre Jean raconte l'histoire dans l'optique de Jean-Baptiste. C'est Matthieu qui nous donne le plus de détail sur ce qui s'est passé le jour où Jésus est venu voir Jean près du Jourdain. Entre parenthèse - quand je fais référence à Jean-Baptiste, je l'appellerai simplement Jean. Si je dois parler de l'apôtre Jean, auteur de l'évangile qui porte son nom, je vais dire "l'Apôtre Jean" - tout cela pour minimiser la confusion avec tant de Jean! Jésus arrive sans tapage, sans histoire, sans grande annonce. Il était tout seul - il n'avait pas encore appelé ses disciples. Matthieu nous dit que Jésus est allé vers Jean pour une seule raison - pour se faire baptiser par lui. Tout de suite nous nous posons la question "Pourquoi?" Nous avons déjà appris que le baptême de Jean était un baptême de repentance. Et la repentance laisse entendre le péché. Or Jean sait bien que Jésus n'a pas péché. Il faut dire que la Bible ne nous explique pas la relation entre Jean et Jésus avant cet instant. Ils sont cousins mais ils vivaient loin l'un de l'autre - Jésus à Nazareth et Jean quelque part dans le désert de Judée. Même s'ils ne se sont pas vus depuis longtemps, il est évident que Jean a reconnu Jésus quand il s'est présenté. Il est certain aussi que Jean ne connaissait pas tout au sujet de Jésus mais il en connaissait assez pour reconnaître que c'était lui qui avait besoin du baptême de Jésus et non pas l'inverse. Retournons à notre question : "Pourquoi?" Jésus nous donne la réponse "Il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste." Quand Jésus s'est fait baptisé, il a montré qu'il approuvait le ministère et le message de Jean. Jean fait ce qui est bien et il le fait selon le commandement de Dieu. Pour le moment Dieu se sert du baptême de Jean pour accomplir ses plans et il est normal que Jésus se soumette aussi à ce baptême. Le baptême de Jésus nous montre qu'il s'est identifié avec ceux pour lesquels il est venu - les pécheurs. Jésus va bientôt commencer un ministère qui serait au-delà de celui de Jean mais il y a un lien fort entre les deux hommes et entre leurs ministères. Ils annoncent le même message de repentance, ils annoncent le même royaume. Ils sont serviteurs du même Dieu. Certains de nos jours aimeraient creuser un fossé entre l'Ancien et le Nouveau Testament pour dire que le Dieu de l'Ancien n'est pas le Dieu du Nouveau. Que Jésus vient à Jean montre qu'il y a une continuité entre Jean, le dernier des prophètes de l'Ancien Testament, et Jésus le premier du nouveau. Il y a quelque chose de nouveau qui se prépare, mais ce renouveau est enraciné dans ce qui s'est déjà passé. Après le baptême de Jésus quelque chose d'extraordinaire se passe. Le ciel s'ouvre et l'Esprit de Dieu descend comme une colombe et reste sur Jésus. Et puis une forte voix annonce "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection." L'esprit qui reste sur Jésus marque le début de son nouveau ministère. Il est équipé pour sa mission, son travail. Mais il y a plus. Dans l'Ancien Testament nous remarquons que l'Esprit était déjà présent - mais il venait sur quelqu'un et puis il partait. Il ne restait que jusqu'à ce qu'il ait accompli son travail. Qu'il reste sur Jésus nous donne un avant goût de ce que Jésus va promettre plus tard - un autre consolateur, qui, selon Jean 14:16, demeurera éternellement avec nous. C'est aussi l'Apôtre Jean qui raconte ce qui a été dit à Jean-Baptiste "Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit." Pour finir Jésus entend la voix de son Père. Dieu le Père montre son approbation à son fils. A son baptême, Jésus, le messie, est mis à part pour son ministère, consacré en public pour le service de Dieu. Jésus n'est pas devenu le messie à ce moment-là, il l'était déjà. Mais par l'Esprit son ministère est confirmé et affirmé et il est fortifié pour ce qui est à venir. Et puis Dieu le met à l'épreuve. Le fils de Dieu doit être éprouvé pour voir quel messie il va être. La tentation de Jésus Quand j'étais enfant j'avais une bible illustrée. Une image là-dedans qui m'avait toujours captivé était l'image de la tentation de Jésus. Je suppose c'était à cause de l'image fascinante du diable. Sur un affleurement de roches, il y avait Jésus. C'était un Jésus très européen, très beau, très fort, vêtu d'un drap blanc. Et devant lui, suspendu dans les airs, il y avait le diable. Il était rouge, il avait des cornes, une queue avec une flèche au bout et il portait une fourche. C'était une image assez traditionnelle mais pas du tout réaliste - en réalité Jésus n'était pas européen... Avant de considérer la tentation ou mieux dit, l'épreuve de Jésus, je crois que cela vaut la peine de prendre un peu de recul pour essayer de voir l'ensemble de ce qui s'est passé. Une chose que nous remarquons dans le récit de Matthieu c'est que chaque fois que Jésus répond au tentateur il cite des paroles des écritures. Les paroles qu'il cite viennent toutes du même livre - le livre de Deutéronome, les chapitres 6 et 8. Si nous lisons ces chapitres, nous allons voir qu'ils parlent du peuple d'Israël et de la fin de leur séjour de 40 dans le désert. Le peuple va entrer dans le pays promis et Moïse leur communique encore une fois la loi de Dieu. Les israélites étaient dans le désert depuis 40 ans à cause de leur rebellion et de leur désobéissance. Dans le désert Dieu les a éprouvés et ils n'ont pas trop bien réussi cette épreuve. La période de 40 jours que Jésus passe dans le désert est symbolique des 40 ans du peuple d'Israël dans le désert. Mais là où le peuple a échoué, Jésus triomphe. Il est obéissant à la volonté du père. Mais une tentation pour nous, c'est peut-être de dire "oui, bien sur, mais il était Dieu, c'est certain qu'il était obéissant à son père..." Mais Matthieu nous montre l'humanité parfaite de Jésus. Dans le désert, devant l'épreuve, il s'est servi des moyens qui sont aussi à notre disposition face à l'épreuve - la parole de Dieu et la présence de l'Esprit. Le peuple d'Israël a échoué parce qu'il a négligé la parole de Dieu et attristé l'Esprit. Jésus ne fait pas appel à sa divinité pour améliorer la situation ou pour diminuer l'intensité de l'épreuve. Il a affronté l'épreuve comme un homme tout simplement. Hébreux 4:15 nous dit que "nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché." Jésus dans le désert a montré l'obéissance parfaite qui était nécessaire au Messie, le sauveur du monde. Regardons de plus près les épreuves de Jésus. Il est certain que c'est Jésus lui-même qui a raconté ce qui s'est passé dans le désert. Et plus tard ses disciples ont écrit ce qu'il leur a dit. Jésus a jeûné 40 jours et il avait faim. Luc dans son évangile ajoute que "Il ne mangea rien durant ces jours-là." Qu'il avait faim c'est bien peu dire. Il était certainement fort affaibli, et, c'est à ce moment là que le tentateur vient près de lui. "Si tu es Fils de Dieu," qu'il lui dit, "ordonne que ces pierres deviennent des pains." Est-ce que nous pouvons imaginer la lutte intérieure de cet homme affamé? La tentation serait de prouver qu'il est le Fils de Dieu en faisant ce que le tentateur dit. Jésus à bien entendu la voix du père. Il sait qu'il est son fils. Mais avec un tel miracle il en aurait la preuve. La tentation de pourvoir à ses propres besoins s'ajoute à la pression. S'il fait cela, il agit selon ses besoins légitimes mais il agit aussi selon sa propre volonté, mais il est venu pour faire la volonté du père. Sa réponse, qui vient de Deutéronome 8:3, est "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu." Le pain n'est pas la chose la plus importante. La parole de Dieu est plus importante et par la suite, l'obéissance à sa parole. Connaître la parole, c'est agir dans l'obéissance - il n'y a pas de séparation entre les deux. Comme Jésus dit dans l'évangile de Jean "Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son œuvre." En ce qui concerne le royaume, le Messie et cette épreuve, il y a une question à poser. Est-ce que Jésus va établir un royaume terrestre basé sur l'abondance de la nourriture? Avec de tels miracles, il peut facilement construire un royaume pour ceux qui ont besoin de manger. Il faut noter que peu de temps après, il a nourri la foule. Dans Jean 6 nous avons ces versets révélateurs: "Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. Et Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul." Mais non. Le royaume de Dieu ne sera pas un royaume terrestre. Jésus ne sera pas roi d'un tel royaume. Au moins, pas pour le moment. Un tel royaume c'est pour plus tard. Maintenant il faut de l'obéissance au plan de Dieu. Il a résisté à la tentation et surmontée l'épreuve. Pour nous la leçon la plus simple à tirer de cette épreuve c'est que l'obéissance est la chose la plus importante dans notre vie chrétienne. C'est notre nourriture, c'est de là que vient notre force. C'est pourquoi Jésus a dit "Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice et toutes les autres choses vous seront donné en plus." Voici aussi la relation entre les deux versets du chant que nous chantons! La scène de la deuxième épreuve c'est le temple de Jérusalem, le haut du temple. En commençant cette tentation, le diable cite en partie le Psaume 91. "Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas, car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre." Oui, même le diable sait citer les écritures quand cela lui convient. Qu'est ce que cette épreuve? Est-ce que c'était d'organiser un grand spectacle pour gagner l'admiration de la foule? Plus de problème pour construire un royaume après un tel miracle, la révolution, la chute de l'empire romain, etc. etc. Oui, mais cette épreuve touche plus au cœur de sa relation avec Dieu qu'à d'autres choses, comme sa réponse nous le montre "Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu." Une citation de Deutéronome 6:16. Dans le désert le peuple a tenté Dieu. Ils l'ont mis à l'épreuve en le demandant de prouver qu'il était avec eux; comme si la sortie d'Egypte, le miracle de la mer rouge et la manne n'étaient pas suffisants comme preuves! Demander un miracle, la protection d'une armée d'anges, aurait mis Dieu à l'épreuve dans une situation ou une réponse beaucoup plus facile aurait été de ne pas sauter. Un si grand spectacle aurait encore donné à Jésus la possibilité de bâtir un royaume terrestre. Sa relation avec Dieu aurait été défendue avec succès. Tout le monde aurait cru qu'il était le messie. Mais à quel prix? Encore une fois c'est une question d'obéissance. Le messie doit vivre dans une relation de confiance qui n'a pas besoin d'être éprouvée. Et c'est là que se trouve notre leçon aussi. Est-ce que nous avons confiance en Dieu? Ou le mettons-nous à l'épreuve en lui demandant la preuve de sa présence parmi nous? Est-ce que nous croyons ce qui est "aussi écrit" en ce qui concerne notre relation avec Dieu? Nous sommes enfants d'adoption, bien aimés, est-ce que nous le croyons? Dieu est avec nous et nous abandonnera jamais, est-ce que nous le croyons? Ou cherchons-nous la preuve en demandant que Dieu fasse quelque chose juste pour nous, pour nous assurer de son amour et de sa bonté? Jésus n'avait pas besoin de sauter pour savoir ou pour prouver que Dieu était avec lui et qu'il était protégé. Il avait confiance en la fidélité de son père. La troisième épreuve est la moins subtile de toutes les épreuves. "Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores." La Bible, dans Jean 16, appelle le diable le Prince de ce monde. Avec un tel titre, il a le droit d'offrir à Jésus tous les royaumes du monde. Jésus est venu pour battre Satan comme 1 Jean nous le dit "Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable." Il est venu pour regagner tous les royaumes du monde, le Psaume 2:8 nous le dit clairement "Je publierai le décret; L'Éternel m'a dit: Tu es mon fils! Je t'ai engendré aujourd'hui. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession." Mais le chemin est un chemin de souffrance qui passe par la croix. La gloire sera pour après. Le diable tente Jésus par un moyen plus facile - la gloire et la puissance directement. Sous une seule condition: qu'une fois, une seule fois, il rende culte au diable. Quel raccourci! Quelle tentation - éviter la croix, éviter la douleur mais avoir la même issue. Jésus ne se compromettra pas. Bien que le chemin de l'obéissance ne soit pas facile Jésus va le suivre - jusqu'au bout, jusqu'à la croix, jusqu'à la mort. La bataille sera gagnée mais par les moyens décrits par Dieu. Encore une fois c'est une question d'obéissance. La réponse de Jésus vient de Deutéronome 6:13 "Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul." Celui que nous adorons, nous le servons. Et il n'y a qu'une personne qui soit digne de notre adoration et de notre service. Jésus dit aussi "Retire-toi, Satan!" Jésus ne supportera plus Satan. Et Satan se retire. La guerre n'est pas finie mais cette bataille est terminée. Comme Luc le dit "le diable s'éloigna de lui jusqu'à un moment favorable." L'épreuve n'est pas quelque chose qui n'arrive qu'une fois dans une vie - c'est continue. Une véritable guerre dans laquelle nous allons nous trouver jusqu'au retour de Jésus. L'auteur C S Lewis a écrit ces paroles: "Personne ne connaît combien il est mauvais jusqu'à ce qu'il ait essayé d'être bon. Une idée courante, mais sotte, c'est que ceux qui sont bons ne savent pas ce que c'est la tentation. C'est un mensonge. Seulement ceux qui résistent à la tentation savent combien la tentation est forte. Christ, parce qu'il est le seul homme qui n'a jamais cédé à la tentation, est le seul homme qui connaît au fond ce que c'est la tentation." Il est vrai que nous ne nous trouverons jamais face aux mêmes épreuves que Jésus-Christ. Il est peu probable que je serai tenté de changer des pierres en pain. Je ne saurai pas comment le faire! Mais je peux être tenté de me débrouiller tout seul sans Dieu et de suivre ma propre volonté. Il est peu probable que je serai tenté de me jeter du haut d'un grand bâtiment pour faire un grand spectacle. Mais je peux être tenté d'essayer de forcer la main de Dieu, pour qu'il agisse selon mes propres plans. Il est peu probable que je serai tenté de me prosterner devant le diable pour l'adorer et ainsi, gagner le monde. Mais je peux être tenté de me compromettre pour avoir du gain à court terme dans ma vie. Pour surmonter l'épreuve, Jésus s'est confié à Dieu et il s'est servi de la parole de Dieu. Rien de plus spirituel que cela. Ce sont des choses qui sont aussi à notre disposition. Nous savons bien que nous devons lire la Bible mais parfois nous nous demandons pourquoi. C'est un travail ardu de lire et de comprendre la bible. L'exemple de Jésus nous montre pourquoi nous devons quand même le faire. La connaissance de la parole de Dieu nous fortifie face à l'épreuve. Si nous connaissons la vérité nous pouvons plus facilement dévoiler et rejeter le mensonge. La vérité c'est notre ancre face à la force de la tentation. Mais si nous connaissons la vérité il faut aussi que nous la mettions en pratique par l'obéissance. La même obéissance que nous voyons chez Jésus. L'obéissance qui l'a gardé sur le chemin voulu par Dieu. --------------------------------------------------------------------------------

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact