LES CERTITUDES DE LA PAROLE DE DIEU Matthieu 10.16-23

12:36Ministere MotsdeDieu

LES CERTITUDES DE LA PAROLE DE DIEU Matthieu 10.16-23 « 16 Voici: je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. 17 Gardez-vous des hommes, car ils vous livreront aux tribunaux et ils vous flagelleront dans leurs synagogues, 18 vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour leur servir de témoignage à eux et aux païens. 19 Mais quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz; ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même; 20 car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. 21 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant, les enfants se soulèveront contre leurs parents et les feront mourir. 22 Vous serez haïs de tous à cause de mon nom; mais celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé. 23 Quand on vous persécutera dans cette ville-ci, fuyez dans une autre. En vérité je vous le dis, vous n’aurez point achevé (de parcourir) les villes d’Israël, que le Fils de l’homme viendra. « Jésus identifie 4 sources possibles de persécution ou d’opposition, et décrit 3 réponses du chrétien. Attitude devant le risque de persécution (10.16) « 16 Voici: je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. » Remarquez d’où vient le risque. Il y a deux facteurs : Jésus qui envoie les siens dans un monde hostile La présence de loups au milieu d’une population faible. L’image des brebis et des loups est parlante Les loups par contre, sont la terreur des troupeaux et des bergers. Ce sont des animaux rapides et organisés qui attaquent de manière concertée. Le berger devait protéger les brebis des loups, d’autant que son salaire dépendait du nombre de brebis. Il devait apporter la preuve que son animal avait été déchiré par les loups pour ne pas le payer de son salaire. Regardez maintenant le verset 16. C’est Jésus, le souverain berger, qui envoie ses brebis, dans un contexte où elles risquent d’être déchirées. L’image n’est pas naturelle. Elle est contraire à toute logique : Imaginez un instant le berger, sur le haut d’une montagne, accompagné de son troupeau. Dans le bas se trouve une meute de loups, paisiblement en train de dévorer une vache. Et le berger dit à ses brebis : allez au milieu des loups. Marchez devant eux. Allez frottez vos flancs laineux sur leurs poils rêches ! Jésus n’envoie pas vers des gens qui prétendent être des brebis (Mt 7.15), mais carrément vers des loups à visage découvert. Pour reprendre l’image de façon contemporaine, je vous propose d’imaginer un père, entouré de ses enfants qu’il aime de tout cœur. Et il sait qu’il faut influencer sa ville, alors il dit à ses enfants, vous irez en ville. Deux d’entre vous iront rendre visite aux drogués. Deux iront auprès des représentants d’Al Kaïda. Deux auprès des raquetteurs… C’est cela que dit Jésus. Et comme je peux l’être à l’idée de voir mes enfants partir dans ce contexte, Jésus a dû être contrit en pensant à ce qui allait arriver à ses disciples. C’est d’ailleurs en sachant que ce serait difficile que Jésus leur donne une directive. Ils devaient veiller à leur attitude : « Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. « Le chrétien doit imiter ces qualités d’astuce, et être avisé, prudent. La prudence seule paralyse, l’innocence seule est suicidaire. Jésus nous présente ici un équilibre difficile. Ni prudence excessive, ni innocence absolue. Nous voyons cet équilibre dans l’attitude de Paul devant les gouvernants et les juges de la ville de Philippe (Actes 16.35ss). Paul fit réparer l’erreur de son incarcération et de sa punition en demandant que les juges viennent en personne. Prudence et astuce servent à la protection de l’Eglise. Lorsque Paul était en procès devant le sanhédrin, Actes 23:6 nous dit : » Sachant qu’une partie (de l’assemblée) était composée de Sadducéens et l’autre de Pharisiens, Paul cria dans le sanhédrin : Frères, moi je suis Pharisien, fils de Pharisiens ; c’est à cause de l’espérance et de la résurrection des morts que je suis mis en jugement. » L’assemblée fut divisée, les uns croyant à la résurrection et non les autres et ainsi, son procès n’eut pas lieu comme prévu. Il y a dans l’histoire de l’Eglise quelques belles histoires de cette prudence jointe à l’innocence. . Menace d’une persécution religieuse (10.17) « 17 Gardez-vous des hommes, car ils vous livreront aux tribunaux et ils vous flagelleront dans leurs synagogues, « Se garder, c’est-à-dire avoir une attention constante. Quelqu’un qui se garde, c’est quelqu’un qui demeure attentif, éveillé. Comme un soldat lorsqu’il passe par un endroit dangereux. La trahison, l’opposition sera le lot du travail missionnaire. La foule qui acclamait Jésus entrant à Jérusalem criait peu de temps après : crucifie-le ! Paul, le persécuteur a lui même été persécuté, comme par ce forgeron qui a fait du mal.à Ephêse Ici, Jésus ne parle de l’opposition de gangs désorganisés, mais d’une persécution organisée au sein des cours de justice des synagogues : Sous la domination romaine, les juifs avaient le droit de régler leurs propres conflits. La synagogue servait alors de tribunal. Les juges étaient composés de prêtres et de scribes, et ils pouvaient résoudre les conflits au sein de la communauté Vous savez que l’apôtre Paul était un prêtre juif de grand talent. Avant qu’il ne rencontre Jésus Christ, c’était un homme zélé pour le judaïsme, et zélé contre ce qu’il percevait comme des hérésies du Judaïsme. Ecoutez ce qu’il dit de son travail : » « Et je dis : Seigneur, ils savent eux-mêmes que j’allais de synagogue en synagogue pour faire emprisonner et battre ceux qui croient en toi » (Actes 22.19) C’est surprenant : la religion sera toujours utilisée comme moyen de persécution. C’est ce que Jésus annonce en Jean 16:2 « « Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. « Et aujourd’hui, la persécution la plus dure a lieu dans les pays musulmans : Au Soudan : où l’on force les filles des chrétiens à épouser des musulmans. Menace d’une persécution gouvernementale (10.18) « 18 vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour leur servir de témoignage à eux et aux païens. « Parfois ce sont les religions du monde qui se lient contre les disciples du Christ. Parfois ce sont les gouverneurs et les rois. En d’autres termes, la persécution est organisée par les gouvernements. Ce sont des magistrats, des gouverneurs, qui vont s’opposer à la foi chrétienne pour différentes raisons : Actes 12.1-2 : » Vers ce temps-là, le roi Hérode porta les mains sur quelques membres de l’Église, pour les maltraiter, et fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean. « En Actes 19, nous voyons que suite à la diminution des ventes de statuettes idolâtres, les commerçants cherchent à engager l’Etat d’Ephèse pour changer les choses. Dans ce cas là, le complot a échoué, mais Pline, le gouverneur romain de Bithynie, évoque le danger que représentait la croissance de l’Eglise pour les temples. En effet, leur budget provenait essentiellement de la vente de viande sacrifiée aux idoles et de celles des statues et des petits temples. Les états communistes de l’Est et de l’Asie ont persécuté les chrétiens comme rarement dans l’histoire. La loi française de l’année précédente se donne les moyens de lutter contre les sectes. Qui dit qu’elle ne sera pas un jour utilisée contre les églises ? Regardez qui est visé par cette persécution : « à cause de moi « . Christ est la raison de cette persécution. Au travers des Chrétiens, c’est Jésus qui est visé. Lorsqu’il se présente à Paul qui persécutait les Chrétiens, Jésus dit : » pourquoi me persécutes-tu ? » (Actes 9.4 ; 22.7.) Cela a dû être un choc pour Paul. Il ne persécutait pas Dieu mais les chrétiens. Mais selon les dires mêmes de Jésus, lorsqu’on touche à des chrétiens à cause de leur foi, on touche Jésus en personne. En Jean 7.7 , Jésus dit » le monde […] a de la haine pour moi, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises. « Regardez le résultat possible de cette persécution : servir de témoignage à eux et aux païens : Le sang des martyrs est aussi une semence de l’évangile. Promesse dans la persécution (10.19-20) « 19 Mais quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz; ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même; 20 car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. « La promesse est grandiose. En cas d’arrestation, en cas de procès, pour des raisons liées à la foi chrétienne, Dieu dit qu’il donnera les propos à tenir. Le livre des Actes donne également plusieurs exemples de procès. Observez la sagesse d’Etienne lorsqu’il parle avant d’être lapidé, et celle de Paul, déjà citée. Actes 23:6 » Sachant qu’une partie (de l’assemblée) était composée de Sadducéens et l’autre de Pharisiens Paul cria dans le sanhédrin: Frères, moi je suis Pharisien, fils de Pharisiens; c’est à cause de l’espérance et de la résurrection des morts que je suis mis en jugement. » Je me suis demandé si cela voulait dire qu’en cas de procès, il ne fallait même pas se servir d’un avocat. Peut-être. Bien que ce ne semble pas être l’intention du texte. Peut-être qu’il y a là une indication de confiance, de foi, de la part des chrétiens persécutés — la plupart d’ailleurs n’ayant ni les moyens ni l’accès à un avocat. Peut-être y a-t-il quelque chose de particulier, d’unique dans la promesse de Jésus. La promesse que le Saint Esprit parle directement au travers d’une personne ressemble fort à l’inspiration. Cela rappelle Jean 16:13 : » Quand il sera venu, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car ses paroles ne viendront pas de lui-même, mais il parlera de tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera les choses à venir. « De telles promesses ne sont pas universelles — elles ne s’adressent pas à toute l’Eglise — mais reflètent le rôle unique des apôtres. Car si les hommes pouvaient aujourd’hui tenir des propos donnés par l’Esprit saint, nous pourrions ajouter leurs propos à l’Ecriture. Ce qui n’est évidemment pas possible. En tout cas, appliqués à l’Eglise, ces mots nous disent que Dieu se souciera du témoignage que nous rendrons dans les situations d’opposition que nous rencontrerons. Menace d’une persécution familiale (10.21) « 21 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant, les enfants se soulèveront contre leurs parents et les feront mourir. « Le contexte culturel de l’époque était tel que la famille exerçait un contrôle très important sur les individus. La famille forme, dans les sociétés moyen-orientales ou orientales , une mini société. Une société contrôlant puissamment les pensées et les actions de ses membres. En sorte que toute personne sortant de ce qui est acceptable ou honorable aux yeux de cette famille devenait un paria. En conséquence, une conversion impliquait souvent un départ ou un rejet de la famille. C’est pour cela que la persécution familiale était une donnée fréquente. Jésus a connu cette distance de sa famille : Jean 7.5 » En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui. « Les Juifs orthodoxes organisent les funérailles de leur enfant converti au Christianisme. Menace d’une persécution générale (10.22) « 22 Vous serez haïs de tous à cause de mon nom ; mais celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé. « La dernière source de persécution que Jésus identifie, c’est une attitude générale du monde envers les disciples de Christ. « Vous serez haïs. » L’affirmation de Jésus est d’une intensité gênante. Il ne dit pas : vous serez probablement méprisés, ou bien on se moquera de vous. Il dit : « vous serez haïs. » Le « tous » ne veut pas dire tous les hommes — il n’y aurait pas de convertis — mais tout type d’hommes. Il y aura une opposition farouche venant du boulanger comme du médecin, du juge comme de l’ouvrier, de l’homme comme de la femme. Une telle haine se manifestera : Dans une attitude — quelque chose que l’on reconnaît sans le définir Des propos — médisances, calomnies, injures, insultes, Des gestes — des poings levés, ou bien pire encore. Bien sûr c’est à l’image du traitement de Jésus Christ. Jésus a été détesté. Il a été aimé pleinement ou détesté pleinement. Personne n’était insensible à sa personne, à son message et à ses miracles. Il créait la « contradiction. » Pourquoi ? Jean : parce que les hommes préfèrent les ténèbres Jésus représentait la plus grande sagesse, le plus grand amour, la plus grande puissance…et Il a été est crucifié ! Luc 4. 24 : Jésus affirmait lui même q’aucun prophète n’est bien reçu dans son pays. S’ils ont fait cela à Jésus, que peuvent-ils faire des chrétiens ? Dans le monde entier, des hommes et des femmes qui se réclament de Christ sont persécutés et sont violemment atteints pour le seul fait qu’ils aiment Jésus-Christ, qu’ils vivent selon Dieu, et qu’ils parlent de l’Evangile. Nous pouvons remercier Dieu qu’il n’y a pas de persécution de nos jours en France. Je suppose que l’histoire de France est suffisamment baignée de sang. S’il ne faut pas rechercher la persécution, il faut tout de même observer que l’Eglise ne fait pas beaucoup parler d’elle. Est-ce que parce que nous manquons de courage ? De détermination ? Il nous est arrivé d’être critiqués pour avoir parlé de l’Evangile autour de nous. Ce n’était pas très grave. Mais c’était émotionnellement pénible. Si cela vous arrive, voici ce que la Bible nous dit : Jean 15:20 » Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. « Celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé, ne constitue pas une menace, où le chrétien authentique se verrait confronté au risque de perdre son salut. Il n’est pas écrit : celui qui ne persévèrera pas jusqu’à la fin ne sera pas sauvé. C’est au contraire une affirmation qui rappelle les promesses faites « au vainqueur » d’Apocalypse 2 & 3. La persévérance finale reflète l’authenticité de la foi. Celui qui perdure montre qu’il appartient réellement au Seigneur. Fuite devant la persécution (10.23) « 23 Quand on vous persécutera dans cette ville-ci, fuyez dans une autre. En vérité je vous le dis, vous n’aurez point achevé (de parcourir) les villes d’Israël, que le Fils de l’homme viendra. « C’est l’un des versets les plus difficiles du Nouveau Testament ! Que veut dire Jésus par la notion de son avènement ? Certains y ont vu l’arrivée de Jésus auprès des 12 et des 70. C’est-à-dire vous ‘vous marcherez encore quand je viendrai vous voir.’ Mais rien n’indique qu’ils aient été persécutés avant le livre des Actes. D’autres y ont vu la révélation de Jésus en tant que Messie au moment de la résurrection. Mais là encore, les mises en garde de Jésus ne s’appliquent pas aux apôtres avant le livre des Actes. D’autres ont pensé que Jésus s’était fourvoyé. Il anticipait que son royaume arrive très vite, et il aurait dit quelque chose qui ne se serait pas réalisé. D’autres y voient une expression de jugement à l’encontre des Juifs qui culminera avec la destruction du Temple en 70. La meilleure manière de le voir, c’est peut-être que le ministère de la proclamation de l’Evangile ne sera pas encore fini lorsque Jésus reviendra en gloire établir son règne. La mention des villes d’Israël s’explique par le fait que c’est des Juifs que l’Evangile est venu, et que dans les derniers temps, c’est à eux-mêmes particulièrement que l’Evangile sera adressé. Pendant toute cette période missionnaire, il faudra parfois pratiquer des retraits tactiques. Si une ville ou une contrée se refuse à l’Evangile, le travail ne doit pas cesser. Ni par le découragement, ni par l’abandon de la foi. Il doit simplement se poursuivre ailleurs. La fuite n’est pas nécessairement une lâcheté ou un abandon. Simplement l’ensemencement ailleurs. Conclusion De ce message, peut-être faut-il retenir trois applications : Etre missionnaire pour Jésus exige de la sagesse, du discernement. Il faut apprendre à discerner s’il faut éviter de donner « des perles à des pourceaux », ou s’il faut au contraire donner le meilleur de l’Evangile. Il faut apprendre à foncer et à freiner, à prendre des coups avec patience ou à fuir dans la direction opposée.

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact