LES DEUX ÉGLISES DES DERNIERS TEMPS

02:43Ministere MotsdeDieu

Notre pays semble avoir traversé la période la plus insécure de son histoire politique moderne. Nous avons tous attendu la décision concernant qui serait le président. Malgré l’agitation qui en a découlée, cela a incité plusieurs à regarder aux encadreurs de notre constitution et leur compréhension des lois. Un intérêt renouvelé a récemment commencé pour comprendre ce que les pères fondateurs ont mis en place pour notre vie : la liberté et la poursuite de celle-ci. D’après le conflit qui s’est passé, je vois une ironie spirituelle se dérouler. Se peut-il que Dieu ait parlé à l’Église en Amérique au moyen des circonstances très évidentes ? Une grande partie de ce que nous venons de voir en politique révèle ce qui se passe au sein de l’Église depuis plusieurs années. Nous sommes divisés en deux camps : L’un désire utiliser les Écritures de façon légale et veut demeurer dans ses préceptes, laissant le contexte être le guide d’interprétation. L’autre camp utilise la flexibilité et désire former sa propre décision quant à l’interprétation. Nous entendons souvent que tout dépend de l’interprétation et qu’il n’existe aucune directive car Dieu peut dire de nouvelles choses. Ces gens ont donc intégré des pratiques nouvelles, inhabituelles. Bien que les deux camps ne soient aucunement sans reproche, il semble exister un portrait clair de ce qui était autrefois orthodoxe versus la perception actuelle de Dieu, ce qu’Il peut faire et ce qu’Il fait. Ce qui se fait appeler ‘une nouvelle ouverture d’esprit’ permettant à Dieu de faire tout ce qu’Il veut [selon eux, « ne pas mettre Dieu dans une boîte »], n’est rien d’autre que le libéralisme spirituel déguisé. Il est certain que Dieu a fait plusieurs choses inhabituelles dans le passé, souvent d’une manière que nous ne nous attendons pas. Le hic n’est pas si Dieu peut faire certaines choses mais plutôt s’Il les faisait car Il ne contredirait jamais Sa Parole ou Ses principes pour atteindre Ses buts. Nous devons donc regarder à Ses voies – qui sont conformes à Sa nature – afin de nous assurer qu’Il est l’auteur. Si nous attribuons quelque chose à Dieu alors qu’Il n’en est pas l’auteur, c’est là que nous Le mettons en boîte ! Plusieurs ont déjà voté sur le sujet alors l’Église est divisée sur certains points. Les controverses dans le Corps ont été abordées par un grand nombre de personnes de différentes dénominations sans parvenir à une solution. Malgré que les arguments des deux côtés aient été bien présentés, nous avons une décision de la Cour Suprême. Les Écritures sont l’arbitre final en matière de foi et de mise en pratique. Mais nombreux sont ceux qui ne demeurent pas dans ses décisions et en changent les règles pour en faire leur propre interprétation. Bien que nous puissions donner de la latitude à certains enseignements – car un individu peut voir sous un angle différent, - il faut quand même demeurer au sein de l’orthodoxie sans quoi l’enseignement n’est pas valide. Laissez-moi vous donner des exemples semi inoffensifs et d’autre injurieux. Il existe un enseignement qui propose que l’Église soit née du côté de Christ, i.e. de Son sang et de l’eau. Ces gens se basent sur le fait que Dieu a endormi Adam et a formé Eve de son côté. A prime abord, cela semble dans les bornes des Écritures…Le problème avec cet enseignement est que c’est un soldat romain qui a percé Christ et que cela n’a fait que prouver qu’Il est mort physiquement. La vraie Église est née de Son sacrifice qui a culminé lorsqu’Il est mort sur la croix pour le péché, tel que Christ l’a dit « Tout est accompli ». Par ailleurs, Il est mort avant d’être percé. Dieu avait déjà accepté l’expiation de Son Fils pour le péché. Un autre enseignement propose que seule l’alliance d’Abraham ait été accomplie à la croix et que Christ a dû continuer de souffrir pour nos péchés entre les mains de Satan dans les régions inférieures de la terre et naître de nouveau en enfer. Il y aurait apparemment souffert tout ce que nous aurions souffert si nous étions morts sans rédemption. C’est de Sa souffrance en enfer que nous aurions été libérés de l’esclavage du péché. Un autre enseignement propose que nous puissions prononcer encore et encore une parole par la foi et que nous recevrons tout ce que nous demandons parce que nous avons le Saint-Esprit et les promesses. Le seul obstacle est notre foi. C’est la volonté de Dieu de nous donner tout ce que nous Lui demandons. Encore un autre enseignement propose que nous puissions être et faire tout ce que Jésus a fait parce que nous sommes Ses enfants. Nous pouvons faire des miracles au-delà de ceux faits par les apôtres et le Royaume de Dieu s’emparera éventuellement de ce monde avant que Christ vienne avec Son Église. Nous avons autorité et Il attend que nous l’utilisions. La façon d’interpréter les Écritures est importante. Elle peut coûter notre vie physique et, dans certains cas, notre bien-être spirituel ici-bas ainsi que dans l’éternité. Lorsqu’il s’agit d’éléments essentiels, nous ne pouvons pas simplement dire qu’il ne s’agit que d’opinions différentes. Dans ces derniers jours, il est d’importance vitale d’être sûr de ce que nous croyons et mettons en pratique car cela détermine notre attitude concernant servir Dieu et notre bienheureuse espérance du retour du Seigneur. Paul écrit : « …parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. » (2 Corinthiens 11 :2-3) Les éléments du premier amour sont donc la simplicité et la pureté. L’amour de Christ pour Son Église n’est pas égoïste. Il est mort pour nous alors que nous étions encore Ses ennemis. Cet amour est patient, il nourrit, donne l’attention dont l’autre a besoin. L’amour de l’Église pour Christ devrait être le même. Elle devrait reconnaître qu’Il est Son Seigneur et se soumettre à Lui dans l’amour à Son amour parfait. Elle devrait Lui être fidèle ; avoir des yeux que pour Lui comme Il a Ses regards sur elle. Jésus déclare que cela se fait en demeurant dans Sa Parole. Mais il y a des gens qui donnent une signification très différente de l’amour. Notre Dieu est un Dieu jaloux qui ne désire pas voir Son peuple affectionner les choses du monde ou des enseignants qui ne Le représentent pas correctement. Ce qui devrait être donné au seul vrai Dieu peut être donné à d’autres involontairement. Notre amour implique une allégeance de loyauté avec passion. L’AMOUR dans les Écritures est déversé dans le cœur du croyant. C’est un amour qui n’est pas égoïste, qui ne se soucie pas d’être accusé de ‘manquer d’amour’ ni de ‘juger’ ou d’être ‘déraisonnable’ s’il demeure dans les Écritures. Quiconque aime quelqu’un d’autre AVEC L’AMOUR de Christ ne s’attarde pas à penser ‘j’espère que je ne l’offenserai pas’ ou ‘j’espère qu’il m’aimera encore’. C’est parce que nous sommes concernés pour le bien-être d’autrui que nous parlons. C’est pourquoi nous endurons leur rejet, leurs insultes et même parfois leur haine afin de les aider. La vérité nous amène à aimer réellement pour corriger et instruire. Jacques 5 :19-20 dit : « Mes frères, si quelqu'un parmi vous s'est égaré loin de la vérité, et qu'un autre l'y ramène, qu'il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s'était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. » Essentiellement, nous sommes le gardien de notre frère. Jacques 4 :17 déclare « Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché. » La foi œuvre avec l’amour – sans l’amour il n’y a pas de foi réelle ; sans la vérité au centre, ce n’est pas de l’amour réel. C’est l’amour qui motive quelqu’un à dire la vérité. Paul a questionné les Galates en leur demandant s’il était devenu leur ennemi parce qu’il leur disait la vérité. Si nous nous faisons des ennemis parce que nous leur disons la vérité, qu’il en soit ainsi. Nous pouvons être consternés ou effondrés devant le résultat mais il est mieux de faire ce qui est bien aux yeux de Dieu et en souffrir les conséquences de la part de l’homme que de faire ce qui est bien aux yeux de l’homme et en souffrir les conséquences de la part de Dieu ! Jésus a dit de Le confesser devant les hommes. Cela ne veut pas dire de simplement mentionner Son nom mais de se tenir debout pour ce qu’Il a dit « Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. » (2 Timothée 1 :7) Nous avons accepté la perception du monde du mot ‘amour’ nous suggérant d’être tolérants ou même de nous taire face à ce qui est mal – un mensonge ou même envers un mal flagrant. Nous prenons tellement soin de NE PAS OFFENSER notre prochain, nos amis et notre famille avec LA VÉRITÉ, afin de pouvoir les aimer. Mais agir ainsi revient à ne pas aimer Dieu ni autrui. Sommes-nous si réfractaires à endurer toute forme de rejet au point d’avoir honte de la Parole de Dieu ? Jésus a dit : « Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges. » (Luc 9 :26) Paul a écrit que nous devrions être « …un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité. » (2 Timothée 2 :15) En d’autres mots, n’hésitez pas, efforcez-vous de connaître la Parole de Dieu afin qu’elle puisse vous être utile et qu’elle bénéficie aux autres. La Bible enseigne qu’il existe deux églises tout comme il existe deux Israël. L’une est appelée l’Israël de Dieu et l’autre l’Israël incrédule. Paul parle ensuite de sa prédication de l’Évangile et la persécution qu’il a subie dans Galates 6 :16 « Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu ! » Seul l’Israël selon la foi a persévéré à travers les épreuves du désert et est entrée dans la terre promise. Seule l’Église ayant la foi véritable persévèrera à travers les épreuves de cette terre pour entrer au ciel. Ceux qui méprisent les épreuves désirent les choses de ce monde comme récompense. Ils ont leur récompense maintenant. Romains 9 :31-33 « tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi. Pourquoi ? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement, selon qu'il est écrit : Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale, Et celui qui croit en lui ne sera point confus. » Galates 3 :7 « reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham. » Il s’agit des Gentils qui ont cru. Les deux font partie du corps de Christ car Il a brisé le mur de séparation pour faire un seul homme. (Éphésiens 2) Nous sommes un EN CHRIST. L’Écriture est claire à ce sujet : nous devons demeurer dans le Cep pour être EN Christ aussi bien que pour porter du fruit. Il y aura deux épouses; l’une mariée à Christ et l’autre sera mariée à celui qui ressemble à Christ mais qui est un faux substitut. Une épouse suit la Parole de Dieu et veille pour Son retour; l’autre utilise la Parole pour son propre avancement et ne s’attend pas à Son retour mais a les yeux fixés sur les choses de cette terre. Cette dernière ne sera pas prête pour Son retour. Il y a l’Église mariée à l’Agneau, qui est prête à Le suivre partout où Il l’a conduit, même jusque dans la souffrance. Il y a l’église qui ne veut pas renoncer à ce monde et qui soupire après la bonne vie qu’ils se sont fait dire qu’ils méritent. Ils connaissent l’Agneau mais ne veulent pas pleinement renoncer au monde et à ses attraits et ne voient aucun mal à cela. Tel que mentionné dans la parabole des dix vierges, 5 ne s’étaient pas préparées à Son retour. Lorsqu’elles se sont empressées d’aller acheter de l’huile et qu’elles sont revenues, il était trop tard. Aucune supplication ne leur a ouvert la porte. Il y a une leçon à apprendre ici. Nous ne pouvons pas acheter le Saint-Esprit ni obtenir l’huile (l’onction) en payant une dîme ou des offrandes ou par la main de quelqu’un d’autre. Elle ne peut venir que directement de Jésus et l’on doit Le suivre pour la recevoir. Lorsque Jésus revient et que ces 5 vierges folles crient ‘Jésus’ de la même manière que les faux produisant des miracles dans Matthieu 7 :21 en disant eux aussi ‘Seigneur, Seigneur’, Jésus parle de Son retour en disant : « Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. » Quel cauchemar pour ceux qui ont cru faire Son œuvre par des démonstrations de puissance offertes aux brebis. Que dit Jésus? Il dit que des démonstrations de puissance ne garantissent pas que quelqu’un Le représente. Plusieurs occupent cette position de nos jours. Il y a aussi plusieurs gens qui n’ont pas à s’inquiéter de cette position car ils ne courent pas après accomplir des miracles. Est-ce à dire que Dieu est en vacances et qu’Il ne fait plus de miracles ? Non, Il en fait encore ! Jésus dit simplement qu’aux temps de la fin, un groupe de personnes essaiera de valider leur relation avec Christ par les choses qu’ils font. Mais Jésus sonde les cœurs et Il sait qui est authentique. Certains lecteurs peuvent se demander ce qu’il y a de mal à chercher à participer aux ministères excitants centrés sur les miracles. C’est la SEULE pratique dont Jésus nous met en garde en disant qu’elle abonderait dans les derniers temps AU SEIN et à l’EXTÉRIEUR de l’Église et que ce serait une séduction. Nous ne sommes pas immunisés contre la séduction et si vous croyez l’être, vous ETES DÉJÀ SÉDUIT car Jésus nous dit « PRENEZ GARDE » Comment ces gens ont-ils réussi à infiltrer l’Église et avoir une emprise sur elle ? L’Église a toujours éprouvé les gens pour voir si la doctrine enseignée était en harmonie avec les Écritures. Dans la négative, elle rejetait la doctrine ainsi que les gens qui l’enseignait, qu’importe s’ils mentionnaient le nom de Jésus. Dans Apocalypse 2 :2, Jésus dit : « Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs » Dans 1 Corinthiens 11 :18-19, Paul nous dit de reconnaître et d’approuver ceux qui demeurent dans la vérité, i.e. qui gardent la Parole écrite. Dans Apocalypse 2 :15-16, Jésus dit à l’église de Pergame : « De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes. Repens-toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l'épée de ma bouche. » Le terme Nicolaïte est composé de deux mots : ‘Nicao’ qui signifie vainqueur ou conquérant et ‘Laos’ qui veut dire peuple. Un Nicolaïte est celui qui règne sur les gens ordinaires. Aujourd’hui, nous avons des Nicolaïtes qui ont autorité pour régner sur les gens. Il s’agit d’un système composé de deux classes dans lequel une personne ou un groupe se fait accorder une plus grande importance que les autres croyants. Il dirige les autres d’une manière qui n’est pas biblique, parfois contre leur volonté et parfois avec leur consentement. Les Catholiques ont leur prêtrise et maintenant plusieurs charismatiques ont leurs apôtres et prophètes. Nombreux sont ceux qui désirent recevoir un ‘transfert d’onction’ ou une ‘révélation’ de la part d’un prédicateur ‘oint’. Les Nicolaïtes enseignent que nous devons aller vers eux pour recevoir une bénédiction. Les premiers Nicolaïtes étaient une secte gnostique. Cela en dit long sur ce qui se passe dans l’Église de nos jours. Le leadership des apôtres venait du vrai Berger ; ils ne dictaient pas aux gens quoi faire mais ils leur donnaient l’exemple. Lorsque certains essayaient de suivre ou d’élever un certain apôtre, ils étaient réprimandés. (1 Corinthiens 1 :11-12) Cependant, plusieurs enseignants populaires de nos jours font des disciples d’eux-mêmes et déclarent avoir l’approbation de Dieu pour agir ainsi. Le pastorat a toujours été identifié au contrôle exercé dans les sectes. Aujourd’hui, nous pouvons voir ce contrôle dans des assemblées Chrétiennes qui sont pourtant attachées aux fondements de la foi. Cela arrive lorsqu’un individu dirige seul et qu’il commence à gouverner les brebis au-delà des bornes bibliques. Nous avons tous le même statut devant Dieu. Nous avons tous le même Saint-Esprit et le même médiateur : Jésus. Tous peuvent recevoir de Jésus, Qui est Celui que nous devons suivre car personne ne peut faire Son œuvre. Par conséquent, poursuivre une onction venant d’une autre personne que Jésus n’est pas biblique. De l’enseignement, de l’instruction, de la sagesse, oui mais le Saint-Esprit : non. L’Église véritable cherche et dépend du conseil de Dieu. Dans le Psaume 119 :103-105, David écrit : « Que tes paroles sont douces à mon palais, Plus que le miel à ma bouche ! Par tes ordonnances je deviens intelligent, Aussi je hais toute voie de mensonge. Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. » Tel que Jésus l’a dit, nous vivons de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Nous ne courons pas après Sa présence ou Ses miracles ; nous nous nourrissons de Sa Parole et Son Esprit nous conduit à Le servir. Nous trouvons le repos et le réconfort par Son Esprit et l’amour, la joie, la paix sont nôtres lorsque nous demeurons en Jésus. La vraie Église n’est pas sage à ses propres yeux ; elle est humble et a la pensée de Christ. Elle ne s’enorgueillit pas ni ne se vante de ses œuvres aux autres. Devons-nous rechercher l’approbation de l’homme ou celle de Dieu ? Proverbes 25 :16 « Si tu trouves du miel, n'en mange que ce qui te suffit, De peur que tu n'en sois rassasié et que tu ne le vomisses. » Ne manger que les douceurs de la Parole de Dieu et négliger les vérités plus ardues qui nous font croître nous rend malade. La Parole nous parle et il peut être difficile de la vivre. Le corps de Christ n’est pas en santé parce qu’il s’est nourri de miel comme des ours affamés. Nous voulons des résultats immédiats et nous avons abandonné la persévérance. Plusieurs acceptent toutes choses à cause de la pression des autres ou parce que c’est à la mode d’être ‘spirituellement correct’. Certains versets sont utilisés pour approuver cette position. Dans Marc 9 :38-40, Jean dit à Jésus qu’il a vu quelqu’un chasser des démons et qu’il n’est pas avec eux. Jésus lui a répondu qu’il ne devait pas l’en empêcher « car personne ne peut accomplir un miracle en Mon nom et, aussitôt après, dire du mal de Moi. Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. » Jésus n’argumentait pas sur des détails. Si l’homme utilisait le nom de Christ d’une manière sincère et de la bonne façon pour aider les autres, il ne devait pas en être empêché. La plupart des gens pensent que cette personne était l’un des 70 disciples. Jésus, physiquement présent, était capable de juger parfaitement la situation, ce qui n’est pas toujours notre cas. Cela ne veut pas dire que nous devons nous empresser d’approuver quiconque utilise Son nom; mais nous devrions accepter ceux qui font ce qui est bien. Si quelqu’un participe à une autre assemblée que la nôtre et qu’elle enseigne et sert bien, nous devrions nous en réjouir et l’encourager. En contexte, Jésus va jusqu’à dire que le plus petit bienfait sera récompensé, s’il est accompli avec l’intention de Christ. En contexte, Il parle de celui qui scandalise le faible dans la foi et ceux qui viennent de naître de nouveau. Ce qui amène un individu ou le Corps de Christ à pécher doit être enlevé afin qu’il cesse de trébucher ou de faire trébucher les autres (v.42-50). Paul a été emprisonné parce qu’il propageait l’Évangile de Christ. En prison, il a écrit : « Quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute; mais d'autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes. 16 Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l'Evangile, 17 tandis que ceux-là, animés d'un esprit de dispute, annoncent Christ par des motifs qui ne sont pas purs et avec la pensée de me susciter quelque tribulation dans mes liens. 18 Qu'importe ? De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé : je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore. » (Philippiens 1 :15-18) Il y mentionne deux groupes: ceux qui disent la vérité avec de bonnes intentions et les autres qui disent la vérité par envie ou esprit de dispute. Paul se réjouissait du fait que l’Évangile était bien annoncé malgré que leurs motifs étaient mauvais. Ces derniers étaient contre lui mais pas contre Christ. Dieu peut s’occuper des gens qui n’ont pas les bons motifs mais une saine doctrine. C’est très différent de ceux qui enseignent de fausses doctrines avec de bons motifs. Paul n’aurait pas toléré la dernière catégorie sans rien dire. Plusieurs désiraient avoir l’influence de Paul. Ils considéraient cette occasion comme une bonne opportunité pour la réduire et accroître la leur. Leurs intentions n’étaient pas pures bien qu’ils prêchaient que Jésus est le chemin, la vérité et la vie. Cependant, Paul mentionne que leur désir n’était pas de prêcher Christ mais de susciter des conflits. Ils n’étaient pas vraiment concernés pour le bien-être de l’Église mais plutôt pour celui de leur propre groupe. Oui, des faux enseignants peuvent parfois annoncer l’Évangile correctement et des gens peuvent être sauvés. Toutefois, les faux enseignements concernent habituellement le discipolat. Dieu ne désire pas avoir un grand nombre de membres mais des disciples de Lui; ceux qui veulent apprendre correctement de Jésus. Nous savons que plusieurs échouent dans ce domaine car la croissance en Christ peut être endommagée lorsqu’ils ne sont pas enseignés selon la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. (Jude 1 :3) Nous savons que les Judaïseurs prêchaient Christ mais qu’ils ajoutaient la loi à l’Évangile. Dans Galates 1 :8 Paul déclare : « Mais quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! » Alors, qu’est-ce que l’Évangile? Paul répond clairement et précisément dans 1 Corinthiens 15 :1-4 « J e vous rappelle, frères, l'Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, 2 et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain.… Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures ; 4 qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures ; » Il n’y avait pas d’ajout comme nous le voyons aujourd’hui. Paul nous met en garde contre « les faux apôtres, les ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. » (2 Corinthiens 11 :13) Jean nous met aussi en garde contre les faux apôtres et dit « … et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. » (Apocalypse 21:8 ). Ceci s’applique à quiconque pratique le mensonge comme style de vie. C’est encore plus grave lorsque le mensonge concerne la personne de Christ et Son évangile. La seconde fois que les apôtres ont été menés devant le Sanhédrin pour avoir prêché Christ, un Pharisien du nom de Gamaliel s’est levé pour donner ce conseil : « Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira; 39 mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu. » (Actes 5 :38-39) Gamaliel était un Pharisien très respecté et son conseil a temporairement épargné les apôtres. Toutefois, son conseil était mauvais. De nos jours, certains utilisent le conseil de Gamaliel comme s’il était scripturaire et l’appliquent à l’Église. Si nous le suivions, cela voudrait dire que nous garderions silence face à ceux qui parlent de Christ mais qui prêchent de faux enseignements; nous attendrions pour voir ce qui se passerait…La déclaration de Gamaliel est dans la Bible mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elle soit une vérité biblique à suivre! Plusieurs disent ‘Eh bien, je ne sais pas. C’est peut-être de Dieu, peut-être pas; nous devrions attendre pour voir la suite des choses.’ Cette mauvaise attitude a causé la ruine de bien des gens. Jésus a dit « Gardez-vous du levain des Pharisiens… »; « Prenez garde que personne ne vous séduise. » Laisser libre cours à quelqu’un d’enseigner ou d’introduire quelque chose (ex. : un livre) dans l’assemblée, dont vous n’êtes pas certain, n’est rien d’autre que de la négligence. Un mouvement ou un enseignement peut causer bien des dommages et en séduire plusieurs. Non; nous n’attendons pas pour voir ce qui va se passer. Il y a ceux qui, autrefois, protégeaient le troupeau mais qui ont choisi d’adoucir leur position à cause des temps que nous vivons. D’autres ont baissé leur garde et se sont laissés influencer par la tolérance au point de s’ouvrir à tout. Si vous êtes un berger, votre priorité est les brebis et non un orateur populaire admiré par plusieurs. Malheureusement, beaucoup de gens qui occupent la position de berger ne devraient être bergers parce qu’ils ne se soucient pas du troupeau au point de les protéger. Nous avons besoin que plus d’enseignants se lèvent pour parler des problèmes, de VRAIS leaders. Dieu a-t-Il parlé? Bien sûr; et nous pouvons trouver quelque chose dans les Écritures pour résoudre tous les problèmes. Certains suggèrent que ceux qui remettent en question un enseignement peuvent être en danger de blasphémer contre le Saint-Esprit; c’est un non-sens. Cela démontre à quel point il est facile d’intimider les Chrétiens et de les influencer en mettant de la pression. Faire appel à l’argument de Gamaliel, - i.e. déclarer que si ce qui se passe ne vient pas de Dieu, cela disparaîtra avec le temps, - est probablement le principe le plus trompeur dans l’Église de nos jours! Ce n’est pas le conseil de Dieu mais celui d’un homme. Nous ne devons pas être insouciant. Lorsque naît une nouvelle secte, devons-nous attendre en pensant qu’elle vient possiblement de Dieu parce que ses leaders le déclarent? Il en va de même au sein de l’Église lorsque des gens proclament des choses qui semblent être bibliques alors qu’elles ne le sont pas. Combien de temps s’est écoulé avant que vous voyions que le Mormonisme est erroné? Regardez la croissance phénoménale et le succès apparent du Mormonisme. Les Chrétiens ne s’y opposaient pas au début, comme nous le faisons aujourd’hui. Imaginez si nous l’avions fait; ils n’auraient peut-être pas 10 millions de membres. Le même principe peut s’appliquer à la Tour de Garde, ou les Enfants de Dieu. Selon la philosophie de Gamaliel, cela prouverait qu’ils sont dans la bonne voie! C’est du pragmatisme en action. Le conseil de Gamaliel n’est pas la direction du Seigneur concernant la façon d’exercer le discernement. Les choses discutables au sein de l’Église doivent être minutieusement examinées. Lorsque le bien-être spirituel des gens est en jeu, nous ne devrions jamais être oisif, spécialement lorsqu’une personne se base sur son expérience spirituelle. Ne pas questionner un enseignement ou une pratique est une désobéissance aux commandements de Christ et de ses apôtres. Concernant le temple de Jim Jones, si les 900 personnes, au lieu d’une poignée de gens, l’avaient questionné, ils ne se seraient peut-être pas suicidés. Si les Témoins de Jéhovah avaient questionné la Tour de Garde au sujet du sang, des milliers de personnes ne seraient pas mortes. Si…si. Si vous n’exercez pas votre devoir d’examiner toutes choses et de retenir ce qui est bon, vous êtes en danger d’être séduit. Proverbes 14 :15 « L'homme simple croit tout ce qu'on dit, Mais l'homme prudent est attentif à ses pas. » Prenez garde au vendeur spirituel qui vous pousse à prendre une décision sur le champ. Par ailleurs, prenez garde à celui qui remet à plus tard votre questionnement. Il n’y a aucun commandement de Dieu qui interdit d’examiner quoi que ce soit au moyen d’une évaluation sérieuse des Écritures. Un sondage démontre que 67% des Américains croient qu’il n’existe aucune vérité absolue. Aux yeux de plusieurs, choisir le système de religion auquel adhérer n’implique pas de considérer s’il est vrai. Ils choisissent donc selon ce qui les attirent, ce qui fonctionne pour eux (pragmatisme). Malheureusement, ce qui nous convient n’est pas un test de vérité. L’Église a adopté cette façon de faire en acceptant certains hommes populaires, des hommes de renommée et leurs interprétations uniques, en leur permettant de conduire les brebis dans ce qu’ils considèrent être de plus verts pâturages. Voici un résumé de l’attitude d’aujourd’hui : « Euh, pourquoi focaliser sur ça? Ouais, mais je n’aime pas la façon qu’il est tombé et qu’il a tremblé, etc. Écoute! Qui se soucie de ce qu’il a fait? S’il croit que c’est de Dieu et qu’il aime ça, laisse-le s’en réjouir! Car tu peux vérifier le fruit par la suite. » (John Arnott, Toronto Airport Vineyard, Dynamics of Receiving Spiritual Experiences, Vendredi, 18 novembre 1994). En d’autres mots, si c’est bon pour l’autre, ce devrait l’être pour vous. Il n’y a alors aucun absolu biblique sur le sujet. Bien que la Bible soit silencieuse sur certains sujets, l’expérience spirituelle ci-haut mentionnée ne doit pas être mise de côté en pensant il arrivera ce qui arrivera. Ceux qui sont impliqués dans la rivière du réveil élèvent leurs expériences au-dessus des Écritures au lieu de demeurer dans les enseignements déjà écrits par les apôtres du Seigneur Jésus. Pourtant, nous pouvons croire que ces derniers avaient une bonne compréhension des miracles et des manifestations qui se sont déroulés puisqu’ils étaient des leaders œuvrant par la puissance du Saint-Esprit après l’ascension de Jésus. Une grande partie de ce qui se passe aujourd’hui n’est sûrement pas mentionnée. Jésus a dit ceci à l’Église de Philadelphie, qui était fidèle : « Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n'as pas renié mon nom, j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. 9 Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t'ai aimé. 10 Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. 11 Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. » C’est l’Église de Thyatire, qui était corrompue, qui a permis aux faux prophètes de commettre l’adultère spirituel. (Apocalypse 2:18- 29) Jésus averti qu’ils se feront envoyer une grande tribulation à moins qu’ils se repentent : « 22 Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres. » Jacques 4 :4-5 « 4 Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. 5 Croyez-vous que l'Ecriture parle en vain ? » Apocalypse 2 :24 « A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n'ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis : Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau; » Ce sont les Gnostiques qui appelaient leur doctrine ‘les profondeurs de Dieu’ (les profondeurs de Bythos). Elle contenait des secrets et des mystères de sagesse divine. Ici, Christ les appelle « les profondeurs de Satan. » Les mystères profonds sont toujours attirants. La Bible déclare que ceux qui désirent connaître et poursuivre ce genre de connaissance « ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs désirs. » (2 Timothée 4 :3) Les Écritures déclarent que c’est de l’occultisme. L’évangile de Thomas (qui est gnostique), déclare que ceux qui atteignent cette connaissance supérieure ne sont plus des chrétiens; ils sont Christ! Comment? En expérimentant l’Esprit et sa connaissance! Ce sont les Gnostiques qui ont séparé l’Esprit de la Parole. De nos jours, ceux qui divorcent l’Esprit des Écritures au moyen de recevoir une direction ou un message hors de la Parole, pratiquent, par inadvertance, le gnosticisme Chrétien. Apocalypse 2 :18-29 ce que les Gnostiques ont offert ne conduisaient pas vers Dieu; il n’y a pas de « profondeurs » hors de notre portée. La foi Chrétienne a été transmise aux saints une fois pour toutes. Ils ont rejeté la doctrine divine de la grâce et l’enseignement sur la justification et la sanctification et ont offert une connaissance expérimentale à sa place. Christ a dit ceci à Ses fidèles serviteurs : « je vous dis: Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau; seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu'à ce que je vienne… » (Apocalypse 2:24-25) Jésus déclare qu’Il n’ajoutera pas de fardeau à la foi avec de nouveaux mystères ou de nouvelles lois. Il nous demande d’obéir à ce que nous avons déjà reçu. Les premiers faux prophètes qui ont séduit les membres de cette Église étaient des femmes. « Mais ce que J’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire Mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. » (Apocalypse 2 :20) Elle a cherché à conduire les vrais prophètes dans des faussetés, et à commettre ainsi l’adultère spirituel. Cette Église était encore active dans la foi et l’amour, mais elle a été prise au piège par une adultère, sous son pouvoir. (Apocalypse 2 :24) Deux mystères se débattent pour l’âme des gens : le mystère de l’iniquité et celui de la sainteté. Une personne doit rejeter le mystère de la sainteté pour recevoir ceux qui viennent de Satan. Nous ne pouvons pas suivre les deux en même temps. Nous devons comprendre que Satan est la plus grande créature faite par Dieu. Rien n’indique qu’il a perdu sa connaissance bien qu’il soit corrompu. Nous ne devons pas le sous-estimer car il a une grande puissance et une grande influence dans le domaine spirituel. Le monde est sous son influence et son premier objectif est de corrompre et séduire l’Église. Ces faux prophètes dans l’Église se vantaient de leur connaissance des choses profondes de Dieu, tel que leur titre vaniteux les décrit, ‘les Gnostiques’ (remplis de connaissance). L’Esprit Saint déclare que ces pseudo ‘profondeurs’ (de connaissance) sont en réalité ‘les profondeurs de Satan’; des illusions sataniques qui séduisent spirituellement les gens dans l’Église. Le péché qui a attiré Eve était celui de recevoir la connaissance du MAL et du bien. Le serpent lui a dit qu’elle serait comme Dieu. Nous ne devons pas aller au-delà de ce qui est écrit. Dieu seul peut connaître le mal sans en être entaché. C’est pourquoi Il interdit Israël et nous aussi de marcher dans des fausses voies spirituelles comme le fait le monde. Deutéronome 18 :10-12 « 10 Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, 11 d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. 12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; » Dieu appelle ces pratiques de l’occultisme et c’est une abomination à Ses yeux. Pourquoi? Parce que même s’il s’agit de choses spirituelles, elles ne nous apportent pas une connaissance correcte de Dieu; ce n’est pas une vérité spirituelle venant de Christ. Elle peut nous faire sentir bien, elle peut même sembler bonne, mais ce qui vient vraiment de Dieu est toujours en accord avec Sa Parole écrite, Ses voies. C’est le temps, maintenant, de vérifier ce que vous croyez. N’attendez pas pour le faire car il pourrait être trop tard. 1 Thessaloniciens 5:21 « Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon. ” Actes 17:10-11 « Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. 11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. » Leur esprit était bien disposé; ils avaient une bonne attitude. Ils ne s’appuyaient sur leurs propres opinions ni leurs sentiments mais sur les Écritures. Quoique l’apôtre Paul ait écrit une grande partie du Nouveau Testament, il leur a permis de le questionner et les a même félicités de le faire. Nous devons examiner ce que les Écritures enseignent car il viendra un temps où il ne sera plus aussi facile de changer d’idée. En tant que Chrétiens, notre attitude devrait être celle-ci : la vérité avant tout, même si cela implique d’écarter certains autres qui pensent autrement. Nous sommes appelés à suivre Christ et les enseignements des apôtres qu’Il a appointés pour marcher dans la vérité. Puissions-nous être SES disciples, persévérant jusqu’à la fin.

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact