A quoi sert un pasteur? : Ephésiens 4:7-16

12:57Ministere MotsdeDieu

Reçue dans une église inconnue, une lettre avec le contenu suivant: "En avez-vous marre de votre pasteur? Envoyez simplement une copie de cette lettre à six églises qui en ont marre de leur pasteur. Puis, emballez votre pasteur et envoyez-le à l'église reprise en tête de la liste ci-dessous. Ajouter le nom de votre église en bout de liste. Dans une semaine vous recevrez 16.436 pasteurs et un d'entre eux vous conviendra certainement. Ayez foi en cette lettre. Une église a cassé la chaîne... leur ancien pasteur leur a été renvoyé!! Il y a deux semaines nous avons parlé du caractère et l'unité de l'église. Comment le caractère de l'église se révèle dans nos relations au sein de l'église. Comment nous devons mettre en pratique les attitudes de l'humilité, la douceur, la patience et l'amour. Comment nous devons continuer à supporter les uns les autres (et comment ils doivent nous supporter d'ailleurs). Et pour finir... Comment nous devons nous efforcer à conserver l'unité de l'esprit. Ce matin nous parlerons de la croissance et la maturité de l'église. Nous allons voir ce que le Seigneur donne à son église pour qu'elle grandisse et mûrisse. Nous allons aussi poser la question "A quoi sert un pasteur?" Avant que vous ne répondiez "pas grandes choses..." je vous expliquerai pourquoi nous posons cette question ce matin. Comme vous le savez bien, l'église a connue une année assez intéressante, une année plus ou moins sans pasteur. Maintenant je reprends mon travail, cependant les choses ne sont plus tout à fait comme elles étaient avant. Je travail à mi-temps qui veut dire qu'il me faut deux fois le temps pour faire quelque chose, et que même il y a certaines choses que je ne saurai pas faire. Je suis beaucoup plus limité qu'il y a 18 mois. Je ne sais plus faire dans l'église tout ce que je faisais avant et j'aimerais bien que vous compreniez un peu ma vision pour notre église et comment je comprends mon rôle parmi vous. Peut-être que cela nous aidera aussi à avoir des attentes réalistes - vous de moi, et moi de vous! Lisons Ephésiens 4:1-16. Nous allons nous concentrer sur les versets 7 à 16 Qu'est-ce qu'un pasteur? Qu'est-ce qu'un pasteur? Le nom "Pasteur" pour parler d'un responsable d'une église n'est utilisé qu'une fois dans le Nouveau Testament. Ici dans le passage que nous venons de lire, au verset 11. Mais le verbe "paître", pour ce qu'il fait, se trouve dans plusieurs passages. Le fait que le nom n'soit donné qu'une fois ne veut pas dire que l'idée d'un pasteur n'est pas bien développée. Dans le Nouveau Testament le pasteur est normalement un ancien de l'église parmi d'autres anciens de l'église. Il a une certaine responsabilité. Dans notre passage, le mot Pasteur est fort lié au mot qui suit - Docteur. Ces deux mots parlent d'une seule personne - Pasteur et Docteur. Un seul rôle avec deux aspects. Il est berger du troupeau et il est enseignant. Au verset 11 Paul dit que Jésus a donné certaines personnes à l'église: apôtres, prophètes, évangélistes et pasteurs-docteurs. Ces personnes sont un don pour l'église. Nous allons explorer un peu plus ce que sont les apôtres, les prophètes et les évangélistes quand nous recommençons nos études dans 1 Corinthiens dans quelques semaines. Pour l'instant nous nous concentrons sur le pasteur. Mais je crois qu'il faut dire à ce point que le pasteur n'est pas un super-héros. Il y a certains hommes qui se disent "Le don de Dieu aux femmes" par exemple... ils se croient magnifiques, au-delà de tout! Ce n'est pas dans ce sens là que le pasteur est un don de Dieu. Si un pasteur croit qu'il est la source de la solution de tous les problèmes d'une église et qu'il peut s'occuper de tout, il aura des problèmes - tôt ou tard. Non, qu'un pasteur soit un don de Dieu veut dire que Jésus a donné à son église ce dont elle à besoin pour accomplir le plan du Père - le plan révélé par Jésus quand il a donné la mission universelle aux disciples dans Mathieu 28 "Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit." Le pasteur, parmi les autres... apôtres, prophètes et évangélistes, a été donné pour une raison bien précise. Que fait un pasteur? Puis nous pouvons demander, que fait un pasteur? Quelqu'un a dit des pasteurs qu'ils sont "six jours invisibles et un jour incompréhensibles." Selon le verset 12 il a été donné "pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ," Perfectionner les saints. Les saints sont ceux qui font partie de l'église, ceux qui sont disciples de Jésus. C'est la partie facile à comprendre. Mais que veut dire perfectionner? Cela ne veut pas dire que j'arriverai à vous rendre parfait! Cela n'est pas mon travail. Deux mots qui mieux expliquent "perfectionner" sont "préparer" et "équiper". Le pasteur prépare et équipe les saints. Moi, j'ai un travail de préparation, d'instruction et de correction à faire dans l'église. C'est ma responsabilité de vous préparer et de vous équiper. Mais nous ne pouvons pas simplement laisser ces mots "préparer" et "équiper" suspendus dans l'air comme ça. Il faut se demander tout de suite "Pourquoi? Tu nous prépares et tu nous équipes pourquoi?" Lisons encore le verset 12: "pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ" Le pasteur prépare et équipe les saints pour deux choses: L'œuvre du ministère et l'édification du corps de Christs. Chacun a un don, donné par Dieu, pour le bien de tous. Nous le voyons bien dans ce que Paul dit au verset 7 de notre passage "Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ." Si les versets 1 à 6 parle de l'unité dans l'église, à partir du verset 7 nous commençons à parler de la diversité dans l'église. Il n'y a pas que le ministre, le pasteur, qui a un ministère dans l'église. Nous en avons tous! Mais une des choses que fait le pasteur, c'est de vous aider à identifier votre don, s'il n'est pas déjà évident, et vous préparer à le mettre en pratique dans la vie de l'église. L'église a été organisée par Jésus pour que chacun dans l'église travaille selon son don pour le bien de l'église et pour accomplir la mission de l'église. Il n'y a personne qui à tous les dons dont l'église à besoin. Et il n'y a personne qui n'a aucun don - qui revient au fait que chacun a un don. Imaginez un instant que je quitte l'église et il n'y a personne pour me remplacer en tant que pasteur. Qu'est ce qui se passera? Est-ce que l'église protestante évangélique de Libramont va s'endormir peu à peu jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne ou est-ce qu'elle va continuer sous une forme ou une autre? Si je fais bien mon travail, et si vous faites le vôtre, l'église va continuer, et continuer à grandir et mûrir. L'église n'a pas été faite pour dépendre d'une seule personne humaine. Elle dépend de Dieu qui pourvoit à tout ce dont elle a besoin - pasteur y compris. Je fais mon travail pour que vous puissiez faire le vôtre dans l'église. Parlons de choses pratiques. Je vous ai dit que c'est ma responsabilité de vous préparer et de vous équiper pour votre ministère dans l'église. Comment ferai-je cela? Premièrement je vais continuer à prêcher et à enseigner dans l'église. C'est ma priorité. C'est là que je vais dépenser la plupart de mon énergie réduite. Mais pour finir nous arrivons au point où nous avons besoin d'une action qui va main dans la main avec la prédication et l'enseignement. Imaginez que vous voudriez apprendre à rouler à vélo. Il sera peut-être utile de regarder des vidéos d'Eddie Merckx. Il sera même utile d'acheter un livre "Faire du vélo pour les nuls". Mais c'est seulement quand vous montez sur le vélo et que vous partez en zigzaguant que vous pouvez dire "je fais du vélo". Il nous faut donc des opportunités pratiques pour apprendre et servir. Cela veut dire que parfois il faut prendre un risque, faire quelque chose qui se trouve hors de notre zone de confort. Même parfois les choses qui nous semblent impossible. C'est mon intention d'essayer de vous aider à trouver votre place dans cette église. Cela veut dire que j'observe ce qui se passe dans l'église et qu'il se peut que je vous demande de faire une certaine chose ou, du moins essayer. N'ayez pas peur, si je vous demande d'essayer quelque chose, vous ne vous engagerez pas pour la vie. Un des risques avec ce que je viens de dire c'est que nous avons la tendance à attendre à ce que quelqu'un vient nous trouver, nous demander une chose avant d'agir, avant de se lever. Je le dis maintenant: Vous pouvez me trouver et me dire ce que vous voudriez faire, la chose qui vous passionne. Et nous parlerions ensemble pour essayer de vous trouver une opportunité pour servir. Qui veut dire quelque part, que si vous venez avec une idée pour une activité ou un projet il est presque certain que la première question sera "Et comment vous impliquerez-vous dans cette idée?" Quand Paul parle du corps de Christ il nous rappelle que ce que nous faisons c'est pour la vie de toute l'église. Bien que cela nous fasse du bien de pratiquer notre ministère, nous le faisons pour le bien de l'église. Ces dons, et l'application de ces dons servent à l'édification de l'église. L'église va grandir davantage quand chacun s'y implique - du saint le plus jeune jusqu'au plus âgé, du saint qui se sent le moins capable au plus doué. La nature de la tâche Voilà, deux questions et deux réponses: Qu'est qu'un pasteur et Que fait-il. Mais pourquoi, dans quel but travail-t-il. Pourquoi équiper et préparer les saints? Le FBI est allé dans une ville pour faire une enquête sur un tireur d'élite. Ils étaient étonnés de découvrir que partout en ville il y avait des cibles atteintes exactement au centre. Après quelques jours ils ont réussi à trouver l'homme qui avait tiré. Ils lui ont demandé de quelle technique il s'est servi pour atteindre la cible avec une telle précision. La réponse fut simple. Il a tiré et puis il a dessiné la cible. Dans le verset 13, Il y a trois choses que Paul nous montre comme buts pour l'église. Le pasteur qui fait un travail de préparation dans l'église doit le faire avec ces trois choses en tête. Ce ne serait pas très bon s'il lance des idées ou s'il fait des choses et qu'après, il dessine la cible autour de ce qui a été fait pour dire "nous avons bien fait, hein?" Il vaut mieux viser la cible avant. Quels sont les trois buts, les trois cibles? L'unité de la foi, la Connaissance du fils de Dieu et la maturité. Nous n'arriverons pas à avoir l'unité parfaite ou la connaissance et la maturité complète avant que nous ne soyons finalement avec Jésus au ciel. Mais cela ne veut pas dire que nous devons cesser de viser la cible! L'unité de la foi Paul parle premièrement de l'unité de la foi. Plus nous apprenons sur notre foi, plus nous serons unis. C'est mon désir pour cette église, selon ce que l'Apôtre Paul dit, que nous soyons unis dans notre foi. Et que cette unité puisse grandir. Cela implique que nous comprenions notre foi - c'est pourquoi il y aura toujours l'enseignement et l'instruction dans l'église. L'unité implique que nous sommes tous "à la même page" en ce qui concerne l'essentiel de notre foi. L'unité ne veut pas dire que vous deviendrez tous des clones du pasteur. Quelle horreur! Une soixantaine de personnes toutes comme moi. Mais dans l'unité de la foi nous tirons tous dans la même direction même s'il y a des différences d'opinion - nous pouvons en discuter au lieu de nous disputer. Connaissance du Fils de Dieu Cependant, notre foi est beaucoup plus que notre assentiment à des propositions. Elle est personnelle. Notre foi tourne autour d'une personne - Jésus Christ Fils de Dieu. Et Paul parle de notre connaissance du fils de Dieu. C'est mon désir que ce qui devienne le plus important dans cette église, c'est notre relation avec Jésus. Je veux vous amener aux pieds de notre Seigneur pour que vous puissiez le connaître mieux. Cela se fait par la prédication entre autres choses. Mais en plus je dois veiller à ce que la vie de l'église nous aide à mieux connaître Jésus. Mettons donc de côté l'activité utile ou inutile pour nous concentrer sur notre relation avec Jésus - comme individus et comme église. Nous faisons parfois beaucoup de choses pour le Seigneur et nous n'avons pas de temps pour nous asseoir à ses pieds pour l'adorer et pour apprendre de lui. Nous sommes si chargés que la première chose que nous oublions c'est la prière et la deuxième chose que nous oublions c'est la bible - nos deux moyens de communication avec notre sauveur! Quelqu'un a dit que prendre du temps pour adorer Jésus et le connaître c'est une "perte de temps magnifique". Nous vivons dans une époque où notre valeur est souvent déterminée par ce que nous produisons, ce que nous faisons d'utile. Nous nous estimons même par ce que nous faisons. Est-ce que c'est pareil avec Dieu? Bien qu'il y ait des choses à faire, je ne veux pas que l'activité pour le Seigneur remplace l'intimité avec le Seigneur dans la vie de l'église. Et parfois cela voudra signifier que nous allons dire "non" à certaines activités pour maintenir notre "connaissance du Fils de Dieu". Cela voudra dire aussi que parfois nous dirons "oui" à certaines activités qui vont nous aider à mieux connaître Jésus! Le désir de connaître Jésus et d'améliorer notre relation avec lui n'est pas une invitation à la paresse ou l'abdication de nos responsabilités. C'est souvent dans le service des autres que nous trouvons notre propre bénédiction. Maturité Dernièrement, la maturité. Cette troisième cible englobe les deux autres. Le but ultime de la vie chrétienne c'est de devenir comme Jésus. Le verset 13 dit: "à la mesure de la stature parfaite de Christ." Dans nos actions, nos attitudes et nos pensées nous cherchons à être de plus en plus comme Jésus. Transformés par sa parole pour nous conformer à son image. Pourquoi et comment Après avoir parlé de l'unité de la foi, la connaissance du Seigneur et la maturité il reste toujours, il me semble, un point d'interrogation, une question de pourquoi et une question de comment. Pourquoi viser ces cibles et comment les atteindre? Au verset 14 Paul répond: "afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction" Si aux versets 13 Paul parle de la maturité, la stature d'un adulte, au verset 14 il parle de l'immaturité - la stature d'un enfant. Dans ce verset Paul peint une image vive du chrétien qui manque de maturité. Il y deux semaines j'ai cité l'auteur anglais John Stott. Je le cite encore aujourd'hui. Il a dit ceci: "Nous devons tous ressembler aux enfants dans leur humilité et innocence, mais pas dans leur ignorance ou instabilité. Un enfant instable est comme un tout petit bateau dans une mer orageuse, à la merci du vent et des vagues. Tels sont les chrétiens qui manquent de maturité. Ils ne savent jamais ce qu'ils pensent et ils n'ont jamais de convictions fixes. Leurs opinions ont la tendance à être ceux du dernier prédicateur entendu ou du dernier livre lu et ils sont une proie facile pour chaque manie théologique qui arrive. Ils ne savent pas résister 'la tromperie des hommes' ou 'leur ruse dans les moyens de séduction'". Est-ce que Paul parle d'un débutant dans la foi? Pas nécessairement. Il est bien possible d'être un chrétien pendant des années sans nécessairement comprendre ou encaisser ce que l'on entend. Il est bien possible aussi de ne pas se tracasser au point de mettre son don au service de l'église ou pratiquer l'enseignement que l'on a déjà reçu. Et cela n'est pas nécessairement une question d'intelligence non plus. Il me semble que c'est plutôt question de volonté, de vouloir. Est-ce que je veux m'appliquer aux choses qui font que je grandisse? Dans mon expérience c'est souvent ceux qui sont vraiment débutant dans la foi qui sont les plus motivés pour apprendre et avancer dans leur nouvelle foi. Mais ce qui peut arriver bien plus tard c'est que nous commençons à nous reposer sur nos lauriers. Cela quand nous sommes bien installés, quand nous connaissons tout le monde et nous savons quoi faire et ne pas faire dans l'église, quand nous sommes habitués à ce que c'est d'être un chrétien, plus sur nos gardes, plus plongés dans les écritures. Confortables et contents au point auquel nous sommes arrivés. Nous sommes à risque. Mais comment aller de là - la stature d'un enfant - à la maturité? Paul dit encore: "mais que, professant la vérité dans l'amour, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour." Comme dans ce que j'avais dit il y a deux semaines, ici nous trouvons l'importance de l'amour. Il faut dire la vérité, il faut vivre la vérité - avec amour. Parfois ces paroles sont comme un coussin autour d'un marteau. Nous avons quelque chose à dire et nous commençons avec "Je dois te dire la vérité, avec amour" juste avant d'assommer notre victime avec un marteau de critiques et plaintes. Oui, il faut bien dire la vérité mais il ne faut pas cacher un manque d'amour derrière les paroles de Paul. Dans une église nous pouvons trouver deux extrêmes: Ceux qui disent la vérité avec un manque d'amour et ceux qui aiment les autres, avec un manque de vérité. Ni l'un ni l'autre ne vont aider l'église à grandir et mûrir. Encore une fois John Stott: "La vérité devient dure si ce n'est pas adoucis par l'amour. L'amour devient mou si ce n'est pas fortifié par la vérité. L'apôtre nous appelle à tenir les deux ensemble, qui ne devrait pas être trop difficile pour les croyants remplis de l'Esprit puisque l'Esprit Saint lui-même 'l'Esprit de vérité' et son fruit c'est 'l'amour'. Il n'y a pas d'autre chemin vers une maturité et unité chrétienne." Si donc nous agissons toujours dans l'église avec amour les uns pour les autres nous allons croître, nous allons mûrir. C'est aussi simple, et aussi difficile que ça. Encore une fois nous devons fixer les regards sur Jésus. Parce que c'est par lui, et avec son aide, que nous allons y arriver. C'est lui notre chef qui nous coordonne. Nous, ses membres sont à son écoute, prêts à répondre à sa commande. Conclusion Dans n'importe quel boulot, on fait des évaluations. Comment faites-vous votre travail? Mais comment évaluons-nous un pasteur? Il ne produit pas grand chose - pas mal de papier peut-être. Il est parfois impossible de dire ce qu'il a fait pendant une semaine. Les résultats de son ministère ne se voient pas tout de suite. Quels sont les moyens par lesquels on peut dire s'il fait bien son travail? Ce n'est pas simplement de décider si nous aimons sa façon de prêcher ou s'il fait assez de visites - il a toujours place pour améliorer! •Est-ce qu'il vous aide à comprendre la parole de Dieu et à vivre selon la parole de Dieu. •Est-ce qu'il vous enseigne à témoigner de votre foi? •Est-ce qu'il vous prépare à vivre dans la communauté de l'église? •Est-ce qu'il vous équipe à servir Dieu dans l'église? •Est-ce qu'il vous donne l'occasion de le faire? •Est-ce qu'il vous encourage à aimer Dieu? •Est-ce qu'il vous encourage à aimer les autres - et lui-même est-ce qu'il aime les autres? S'il fait ces choses, même imparfaitement, il fait son travail. Il est aussi bien conscient de combien il n'arrive pas à la hauteur de son appel! Le pasteur, à quoi sert-il? Il s'engage à préparer les saints pour le travail qu'ils doivent faire. Il n'est pas là pour tout faire ou pour faire des spectacles pour votre amusement. Il travaille pour que vous puissiez travailler pour la gloire du Seigneur - bien préparés et bien équipés. Et je vais terminer avec cette pensée. Je peux vous préparer, je peux vous enseigner et vous encourager, je peux vous donner des opportunités mais je ne peux pas faire votre ministère. Cela ne dépend que de vous. --------------------------------------------------------------------------------

You Might Also Like

0 commentaires

Labels

2 Corinthiens adoration advent Âme amour angel anges apôtre application archange armée de dieu armure de dieu army of God avent aveugle spirituel beauty bénédictions bible bible study biblique biche blessings bonne année born again brebis challenges chemin chemin spirituel chic chrétien chrétienne chrétiens christ christian christian blogger christian fashion christian woman christmas clé combattre connaître dieu conversion chrétienne couple cuisine daily meditation david dear satan debora devil dieu dîme easter ebook ecclesiast égarée ennemis ensemble ephesians éphésiens espoir eternal eternality éternel étude spirituelle études spirituelles 2013 evangelist évangéliste evangile évangile faith false prophets famille family fausse faux prophètes featured femme femme chrétienne feu fils foi galates galatians God god's word good morning girls goodmorninggirls.org gospel grain sénevé guérison guerre happy new year heal holy bible holy spirit hope humilité humility jesus jésus job joyeux noel juste Key keys king salomon kingdom knowing god la bible lectures au coin du feu librairie chrétienne light Lord louanges luc lumière mari mariage marriage matthew meditation méditation meditation quotidienne merci merry christmas message évangélique miguel ministere ministère ministere mots de dieu ministère mots de dieu ministry mission mots de dieu naitre de nouveau nightime routine noel obedience obéissance paix pâques paradis peace Pensée du jour Pinterest pray prayer prière prospérité prosperity proverbes 31 proverbs 31 psalms psaume psaumes psaumes du vendredi puissance rachel wojo relax repentance respect résurrection royaume Saint esprit salomon samedi pinterest sang sans peur Satan seigneur spiritual study spiritual video spiritualité spirituality spirituel sport St Esprit tentation thank you thanksgiving the bible the bible series tolérance tricot trust valentin VFC video spirituelle vie de femme chrétienne vie éternelle vraie wedding wof woman of faith women living well worship

Formulaire de contact